Escapade salée dans les paysages lunaires de la Mer Morte

Pour commencer cette nouvelle semaine, je vous emmène faire une escapade salée à la Mer Morte, haut-lieu de tourisme en Israël. Cette mer est célèbre pour son taux anormal en sel qui permet au corps humain de flotter. Pour vous donner une idée, l’eau de mer a un taux en sel de 3.5%, tandis que la Mer Morte en contient 27.5%. Bien entendu, avec un taux si élevé, aucun mammifère marin ou poisson ne peut survivre. C’est pour cela qu’on la surnomme « Mer Morte ».
Alors bien sûr, la première question qui nous traverse l’esprit: « Pourquoi la Mer Morte est plus salée que les autres ?« 
La Mer Morte prend sa source dans le Jourdain (situé au nord du pays), qui de par sa surexploitation (c’est elle qui fournit l’ensemble du pays en eau douce), empêche le renouvellement d’eau de la Mer. Par ailleurs, la pluviométrie dans cette zone aride s’atténuant d’année en année, la Mer Morte s’évapore de plus en plus, et perd en superficie. On dit que son niveau baisse de 70 cm par an et que sa superficie aurait baissé d’un tiers depuis ces 50 dernières années. Et étant donné que l’eau douce s’évapore, il ne reste plus que du sel. Donc sa salinité s’accroit elle aussi au fil du temps.
Vous comprenez donc que si le gouvernement ne trouve pas de solution pour détourner une autre source (de la Mer Méditerranée ou de la Mer Rouge), la Mer Morte tend à disparaître définitivement. Je vous encourage à ne pas attendre plus longtemps pour vous y rendre ! On ne sait pas de quoi demain sera fait !
Après avoir vu les aspects négatifs de cette salinité, je vais vous en dire les nombreux bien-faits.
En effet, les vertus thérapeutiques des minéraux et de la boue de la Mer Morte ont une renommée mondiale depuis la nuit des temps. On dit que Cléopâtre et Hérode les utilisaient déjà à l’époque pour leurs propriétés médicinales. Aujourd’hui, de nombreux médecins recommandent, voire prescrivent, des cures à la Mer Morte à leurs patients. On y soigne visiblement très bien les psoriasis, l’asthme, l’eczéma, l’acné ou encore les maladies articulaires ou pulmonaires… Quand à sa boue argileuse, elle permet de gommer la peau en douceur, tout en la désincrustant et la tonifiant et affine le grain de peau de façon immédiate. [je vous jure, j’ai essayé: une vraie peau de bébé !]. Vous pouvez même faire un masque capillaire car elle a un pouvoir dégraissant et redonne un bon équilibre à votre cuir chevelu.
Mais les vertus ne s’arrêtent pas là… L’air est constamment chargé en soufre et en brome qui permettent un apaisement immédiat sur le système nerveux. Alors pour vous détendre, arrêtez la fumette et venez à la Mer Morte ! Là-bas, 8% en plus d’oxygène, pas de pollens/allergènes, vous respirerez comme jamais vous l’avez fait !
De plus, du fait de sa très basse altitude (point le plus bas de la terre, à environ -422 mètres), les UV sont filtrés, et il serait impossible de prendre des coups de soleil. (Donc si vous voulez prendre des couleurs, ce n’est pas la bonne destination).

Bref, vous l’avez compris, il n’y a aucune excuse pour ne pas y aller, car c’est un endroit extrêmement sain qui ne pourra que vous faire du bien, quelque soient vos problèmes !

Pour prendre mon bain, j’ai été à Mineral Beach. Sur place, vous pouvez aussi vous baigner dans un bain sulfuré qui est aussi bon pour la peau.

A défaut de pouvoir vous rendre physiquement là-bas, vous pouvez toujours utiliser les cosmétiques issus de la Mer Morte: c’est mieux que rien ! L’une des marques les plus réputées est Ahava. [Si vous vous rendez sur place, ne manquez pas de « visiter » leur laboratoire. Oui entre guillemets parce qu’il n’y a pas vraiment de visite… on voit les employés travailler à travers une grande vitre (comme au zoo), et on vous pousse dans la boutique pour visualiser une courte vidéo et surtout pour acheter.] Mais bon, c’est quand même sympa… Et ils vous donnent plein d’échantillons !

Enfin, en matière de patrimoine, deux lieux incontournables autour de la Mer Morte:
– Massada, la forteresse construite par Hérode

Je vous parlais plus haut de Hérode et j’en parlais la dernière fois dans mon article sur les musées de Jérusalem. Hérode était un constructeur très talentueux à l’époque romaine: il a fait des extensions massives sur le Second Temple et aussi sur la Tour de David, il a construit Massada, a renforcé les murailles de Jérusalem etc. En plus de ses constructions, ce jusqu’à sa mort, il était « Roi de Judée ». Hérode fut un personnage très important dans l’histoire d’Israël et il a laissé derrière lui de nombreuses constructions. Vous le retrouvez également à Athènes ou Tripoli (Liban).

Massada est une forteresse située sur une falaise haute de 450 mètres au nord de la Mer Morte. Elle a été construite pour être un refuge en cas de révoltes intérieures ou d’invasions égyptiennes. 60 ans après la mort d’Hérode, pendant la Grande Révolte contre les romains (en l’an 66), un groupe de juifs rebelles se sont réfugiés à Massada. Rapidement, ils furent rejoints par d’autres juifs, expulsés de Jérusalem et se retrouvèrent un millier à vivre dans la forteresse. Grâce à de nombreux vivres et aux citernes d’eau, ils purent survivre aisément pendant que les romains s’occupaient de construire un mur d’encerclement et une rampe. Ces constructions étant faites par des prisonniers hébreux, les juifs de la forteresse ne pouvaient se résoudre à attaquer leurs frères. 7 mois plus tard, lorsque les romains réussirent enfin à pénétrer dans la forteresse, les juifs avaient mis le feu à tous les bâtiments sauf au garde-manger et ils étaient tous morts (à l’exception de deux femmes et de 5 enfants cachés dans l’une des citernes). Les juifs avaient tiré au sort pour savoir qui tuer dans le groupe (rappelons que le suicide n’est pas accepté dans la religion juive). Les tuiles du tirage au sort ont véritablement été retrouvés sur le site. Le fait d’avoir préservé le garde-manger était pour prouver aux romains qu’ils vivaient convenablement, et qu’ils ont décidé par eux-même le moment de leur mort plutôt que d’être pris par les romains.

Un site incroyable et une vue imprenable sur la Mer Morte

– Ein Gedi, l’Oasis de la Mer Morte

Ein Gedi est une oasis et une ancienne ville antique au statut actuel de « parc national ». On peut aujourd’hui visiter la réserve, le kibboutz et son jardin botanique ou encore voir les ruines de la synagogue antique. C’est à Ein Gedi que le Roi David vint se réfugier lorsqu’il était poursuivi par le roi Saül, ou encore qu’on produisait en secret l’essence du baumier (plante aromatique très prisée à l’antiquité) qui faisait toute l’économie de la ville.

Une petite pause de verdure bien agréable au milieu du désert, ça ne se refuse pas ! Et puis avec un peu de chance, vous verrez des bouquetins monter aux arbres !

Enfin, je termine par quelques recommandations avant de vous baigner:
– tachez de ne pas vous blesser avant votre bain, car vous le sentirez bien passer avec le sel ! (ça bruuuuule)
– bien évidemment, ne plongez jamais votre tête sous l’eau et ne touchez pas vos yeux

– repérez le bac de boue le plus proche, et n’oubliez surtout pas de vous faire un petit masque !
– pour le bain sulfuré, veuillez ne pas rester plus de 15 minutes: à trop hautes doses, cela peut être nocif pour votre santé.

Flottez bien les copains !
Publicités

Une réflexion sur “Escapade salée dans les paysages lunaires de la Mer Morte