★ Sur les pas de Marie-Antoinette… 1/3★

De Versailles à la Conciergerie, suivez moi sur les pas de Marie-Antoinette qui fait aujourd’hui rêver des millions de personnes, et qui pourtant a été tellement détestée à son époque… Je vous propose de survoler l’Histoire dans un premier temps (de manière très simplifiée), dans un second article, j’évoquerai un aspect plus fashion & glamour et enfin la troisième partie sera consacrée à l’art de la table à Versailles, et aux gourmandises de Marie-Antoinette.

I- Maria Antonia Josepha Joanna – l’autrichienne devient Reine de France

Maria Antonia Josepha Joanna, l’archiduchesse autrichienne, une jeune fille de 14ans s’est vue propulsée sur la trône de France en vue d’une réconciliation politique entre les deux pays. A son arrivée, elle a du abandonner ses proches & ses biens (jusqu’à sa robe) pour devenir française dans la règle de l’art et a enfin fait la connaissance de son futur mari, le dauphin Louis Auguste de France (futur Louis XVI) qu’elle n’avait jamais rencontré auparavant. Pourtant acclamée à son arrivée à Paris, elle cumula quelques années plus tard des surnoms tous plus sympathiques les uns que les autres comme « l’Autrichienne », « Madame Déficit » ou encore « Madame Véto ».

Le soir de son mariage avec Louis XVI, un immense feu d’artifice fut tiré, et contre toute attente, l’une des fusées tomba sur la réserve de feux prévue pour le bouquet final: cela créa un immense incendie qui provoqua la mort de centaines de personnes… pour les superstitieux, cela semblait annoncer une fin tragique à leur couple.

C’est à la mort de Louis XV (son beau-père), que Marie-Antoinette (18ans) & Louis XVI (20ans) montèrent sur le trône en tant que Reine et Roi de France.

Après moult inquiétudes quant à leur descendance, Marie-Antoinette finit par donner naissance à 4 enfants (8ans et demi après leur mariage), et seulement l’ainée, Marie-Thérèse-Charlotte parvint à l’âge adulte. Dans l’ordre, ils eurent: Marie-Thérèse-Charlotte (1778-1851), Louis Joseph Xavier François, dit le Dauphin (1781-1789), Louis-Charles (1785-1795) et enfin la petite Sophie-Béatrice née en 1786, morte à 11 mois seulement dont le berceau est représenté sur la troisième peinture ci-dessous. Par ailleurs, cette peinture a rendu la famille royale si triste qu’elle a finalement été expédiée à Vienne, en cadeau à Joseph, le frère ainé de la Reine.

II- Le quotidien décalé de Marie-Antoinette

Malgré son statut de Reine de France, Marie-Antoinette a bien du mal à se faire aux protocoles français (des levés, diners, couchers…) et tend à profiter de sa jeunesse. Elle aime s’amuser, faire la fête, jouer la comédie, dépenser son argent et s’occuper de ses enfants.

Louis XVI, très compréhensif, lui offrit un domaine à Versailles lui étant entièrement dédié, qu’il appela « Le Trianon de la Reine ». Celui-ci a été construit en plusieurs années et s’est finalement composé du Petit Trianon, du Grand Trianon, et du Hameau de la Reine qui s’apparentait à une petite maison de campagne, avec une ferme et une laiterie. La-bas, elle abandonnait les grands jupons, bijoux et coiffures extravagantes pour opter pour un look plus champêtre aux allures de paysanne avec des robes couleur crème en mousseline et un simple château de paille.

La chambre de la Reine au Petit-Trianon
La chambre de la Reine au Château de Versailles

Malheureusement, en hiver ce n’est pas trop la saison pour visiter le Hameau, et c’est bien dommage, c’était la partie du Château qui m’intéressait le plus… Mais bon le visiter sous la pluie et le froid, je n’en avais pas envie, et pour tout vous dire, après être restée coincée devant l’entrée parce que celle ci n’est pas ouverte en hiver et l’apprendre au dernier moment… J’étais un peu blasée et n’avait pas envie de me retaper tout le chemin par l’autre côté !! Donc j’irai la prochaine fois, et quand il fera beau! Nah

Vous vous contenterez de cette photo prise de l’extérieur:

Dans ce hameau, on y trouvait laiteries, vignes, ferme, moulin, puits… la première laiterie servait à la préparation (la traite, le barattage, la préparation du lait et des fromages), et l’autre laiterie était utilisée comme lieu de dégustation pour la Reine et ses amis.Il y avait ensuite des vignes, mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, la Reine ne buvait pas de vin, donc c’était plus décoratif qu’autre chose, ou éventuellement on pouvait récolter le raisin pour en faire du raisin de table. Dans la ferme, on y trouvait des animaux comme des porcs, des vaches ou des moutons, mais c’était la version « dessin animé » de la ferme, tous les animaux étaient choisis selon les meilleures races, ils étaient tous « gentils » (selon le critère de la Reine), et ils étaient surtout tous propres. Quant au puits et au moulin, c’était purement décoratif.

Marie-Antoinette avait pour habitude de boire un verre de lait frais chaque matin, et elle garda même cette habitude lors de son emprisonnement.

III- La révolution française mena l’Autrichienne et le Roi à l’échafaud

Comme vous le savez, 1789 est une date historique en France puisqu’elle marque la Révolution Française. Pour vous faire une petite piqure de rappel, le peuple se rebelle pour mettre fin à la monarchie, et donner naissance à la première république. De plus, le peuple, en colère contre les dépenses superflues de la Cour Royale et de la Reine pendant que la famine s’installe progressivement à Paris, décide de protester devant le Château de Versailles. Après la mort du Dauphin, la famille royale tenta de fuir mais finit par se faire arrêter à Varennes le 11 août 1791.Cela marque la fin du lien entre le Roi et la nation, il n’a plus aucune crédibilité aux yeux du peuple, et s’est ainsi qu’il sera arrêté et emprisonné avec le reste de la famille Royale à la Prison du Temple. Le 11 décembre, son procès le déclara coupable ; il redevint un simple citoyen, et fut isolé de sa famille. On le condamna à mort, et il fut guillotiné sur la Place de la Révolution 21 janvier 1793. Finalement Marie-Antoinette fut transférée à la Conciergerie de Paris, et elle fut exécutée le 16 octobre 1793 dans un état plus que critique puisqu’elle souffrait de cancer de l’utérus

Les photos ci-dessous ont été prises à la Conciergerie où elle a passé les dernières années de sa vie.

Je reviendrai surement sur la Conciergerie une autre fois…
IV- Souvenez-vous…
Ici je vous parlais de l’Herbier de Marie-Antoinette
Ici je vous parlais de Marie-Antoinette et le chocolat
Publicités

Une réflexion sur “★ Sur les pas de Marie-Antoinette… 1/3★