Le merveilleux laboratoire de la pâtisserie Intuitions by J. sous les couleurs de Noël

Il y a trois ans déjà, je vous parlais de mon amour pour la Pâtisserie du Five Seas Hôtel à Cannes, Intuitions by J.

Lorsque le Chef Pâtissier, Jérôme De Oliveira a annoncé il y a quelques semaines sur Facebook qu’il ouvrait, de façon inédite, les portes de son laboratoire à Grasse pour voir la création des best sellers et déguster en avant-première les bûches de Noël de cette année, c’était la cerise sur le gâteau.

Le Rendez-Vous était pris… Samedi 3 Décembre de 15h à 19h pour découvrir le monde de Charlie et la Chocolaterie version De Oliveira. C’est évident, je ne POUVAIS PAS manquer cela.

Moi-même adepte de cuisine et de pâtisserie, et grande épicurienne que je suis, j’ai adoré pouvoir découvrir tous les postes de travail, et avoir ce contact privilégié avec l’équipe de Pâtisserie afin de mieux connaître leur univers et leurs tâches respectives au sein du labo.

La visite a commencé dans la salle où l’on fait fondre le chocolat (mais ça peut parfois être du praliné ou encore du caramel) (je vous parle même pas des odeurs sublimes qui se dégageait de la machine..). Ceci dit, moi qui travaille dans une chocolaterie, je commence à m’habituer à ce divin parfum. On a pu voir l’artisan faire des biscuits et il nous a fait déguster des petits sablés en forme d’étoile au spéculoos avec une petite touche de marmelade à l’orange (c’est fin, ça se mange sans faim, ou sans fin, ça marche aussi 😀 ).

Nous sommes ensuite aller parler au sculpteur du groupe (qui a, entre autre, réalisé la sculpture de Golum que l’on peut admirer dans la boutique de la Pâtisserie à l’Hôtel du Five) qui était en train de façonner un père-noël un peu fou. C’est un vrai travail d’orfèvre… Nous avons aussi admiré les petites sculptures en chocolats disponibles à la vente en forme de pingouins ou de sapins. C’était mignon comme tout, et c’était disposé autour d’un sapin gigantesque fait entièrement en chocolat.

img_8233

img_8235img_8237

Tout cela, vous a donné faim ? Nous aussi ! Alors en route pour la prochaine étape: la dégustation des bûches de Noël, toutes plus sublimes les unes que les autres. Mon choix s’est porté sur la Bûche « Au Pied du Sapin » faîte d’un biscuit marron, d’une mousse marron, d’un croustillant au spéculoos, d’éclats de marrons glacés et enfin, l’ingrédient magique… de coulis de myrtille. C’est une association qui ne m’aurait jamais traversé l’esprit, c’est pourquoi ma curiosité m’a poussé à choisir la plus délirante des bûches. Le goût acidulé de la myrtille se marie parfaitement à l’onctuosité du marron, c’est l’explosion de saveurs en bouche… Une véritable surprise. J’ai aussi goûté le pain d’épices qui était aussi délicieux qu’il n’était beau.

img_8250img_8251img_8241img_8242img_8243img_8244img_8246img_8248

Allez, on fait une petite pause ? Que nenni… On va découvrir maintenant comment sont faîtes les orangettes, qui a ma grande surprise, sont plus fines qu’à la normale. C’est, d’après le pâtissier aux commandes de la machine, l’effet escompté, pour apporter une plus grande finesse et pouvoir faire ressortir le goût du fruit plus que du chocolat. Ils ont tout compris… Personnellement, je ne suis pas une grande amatrice d’orangette, car je n’aime pas trop l’association du chocolat avec les agrumes, mais encore une fois, Jérôme De Oliveira, ce magicien de la pâtisserie, m’a réconcilié avec les orangettes, tout comme il m’avait réconcilié avec la tarte au citron… C’était un vrai régal. Les orangettes existent aussi version gingembre pour les amateurs, et il faut savoir que tout est fait sur place: du confisage à l’enrobage: un sacré boulot.

img_8254img_8256

 

Après s’être délectée de la pâte à tartiner façon gianduja, la visite s’est conclue par un poste vraiment spectaculaire: les sculptures en sucre. Le pâtissier tirait, et étirait sa pâte encore chaude pour lui donner un aspect bien doré, pour pouvoir garnir sa superbe sculpture florale déjà bien avancée. Il chauffait ses outils comme l’aurait fait un forgeron, et découpait le sucre devant nos yeux emmerveillés. C’était extraordinaire. Il y avait beaucoup de monde qui stagnait à ce niveau de la visite, donc le contact avec le professionnel a été limité, malheureusement.

img_8259img_8262

Malgré tout ce que j’avais déjà mangé, il était impensable que je reparte sans ma petite tarte au citron meringuée d’amour que je me suis empressée de manger en rentrant à la maison.

img_8276

Tarte au citron meringuée / Vaisselle by Fragonard / Thé Spice Chai de Karel Capek

Un grand merci à toute l’équipe pour le formidable accueil que nous avons reçu, pour nous avoir permis de découvrir l’envers du décor et aussi pour toutes les gourmandises que nous avons pu déguster. Vous étiez déjà dans mon Top des meilleurs goûters de la Côte d’Azur, et vous le resterez 🙂

Pour commander votre bûche de noël, rendez-vous sur www.patisserie-intuitions.com/

A très vite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s