Sur la route des Ocres en Roussillon

Suivez-moi aujourd’hui sur la Route des Ocres en Roussillon dans le Luberon. C’est de loin, notre plus gros coup de cœur du voyage. Les paysages teintés de jaunes, d’orange et de rouge nous ont transporté dans ce qu’on appelle le « Colorado Provençal ».

L’ocre est utilisé depuis la nuit des temps ; A la préhistoire, il était utilisé pour les peintures rupestres dans les grottes. Il faudra attendre 1780 pour qu’un dénommé Jean Etienne Astier ne trouve une technique pour extraire les pigments du sable puis près d’un siècle plus tard vers 1870, l’industrie commença à se développer grâce aux exploitations grandissantes et l’arrivée du chemin de fer dans le Vaucluse, pour atteindre son apogée à l’aube des années 30. L’ocre était entre autre utilisé pour teinter les filtres à cigarettes, les caoutchouc des bocaux de confiture (qui d’ailleurs sont restés de cette couleur par tradition, même si l’ocre n’est plus utilisé aujourd’hui), on s’en servait dans la peinture pour teinter les murs des bâtiments ou encore pour la coloration des cosmétiques. Aujourd’hui, il ne reste pratiquement plus d’extraction, la seule se trouve à Gargas puisque les pigments synthétiques ont remplacé les pigments naturels dans le milieu industriel. L’ocre naturel est cependant toujours utiliser, notamment en peinture ou pour les carrelages et tuiles.

Découvrez les 4 spots que nous avons visité…

1. Village de Roussillon

Roussillon est un village d’environ 1350 habitants mais qui en compte bien plus à la haute saison puisqu’il s’agit d’une destination très prisée. Nous avons eu de la chance car nous y sommes allés en plein mois de juillet, et n’avons pas souffert de la foule ce jour là.

Il est vraiment très agréable de flâner dans ce village typiquement provençal qui offre une vue magnifique sur le « Colorado ». Vous pourrez arpenter les petites ruelles qui font le tour du village, et en profiter pour admirer les maisons colorées qui sont toutes plus belles les unes que les autres.

Site Officiel du Luberon

2. Randonnée sur le sentier des ocres

Au départ de Roussillon, face au parking principal, vous avez le café/glacier qui fait l’angle et il y a un petit chemin qui part vers la gauche ; suivez le et vous allez arriver à l’entrée du Sentier des Ocres. A partir de là: deux options s’offrent à vous: la petite ou la grande boucle (soit 30 minutes ou 1h). Le parcours est balisé avec des panneaux explicatifs sur la flore et la géologie. C’est vraiment magique cet endroit. Évitez les chaussures neuves car elles seront oranges lorsque vous sortirez de là !

3. Le Musée Okhra – L’usine Mathieu

L’Usine Mathieu, qui faisait partie des plus grosses exploitations d’ocre de la région, s’est aujourd’hui transformée en un conservatoire des couleurs. Là-bas, on voit surtout la partie technique de l’exploitation de l’ocre. Vous verrez l’extraction, le lavage, la  décantation, la calcination, le broyage et la mise en sac. C’est l’endroit idéal pour les artistes, si vous voulez vous procurer du matériel de peinture, ou participer vous et/ou vos enfants à divers ateliers proposés par le musée.

Pour en savoir plus sur l’exploitation technique de l’ocre, veuillez cliquez-ici.

Site Officiel d’Okhra

4. Les Mines de Gargas

Et enfin, nous avons conclu la journée par la visite des mines de Bruoux à Gargas. Attention, il vaut mieux réserver à l’avance, sinon vous risquez d’attendre qu’un créneau se débloque. La visite est bien sûr guidée et vous aurez l’immense joie d’être équipé d’une charlotte et d’un casque style Bob le Bricoleur (on a bien rigolé en nous regardant). Il vaut mieux prévoir aussi une petite laine car il ne fait pas plus de 10°C dans les mines. C’est la température idéal en plein été car c’est très rafraîchissant mais la différence de température est saisissante: nous sommes passés de 33 à 10°C en moins d’une minute.

Vous partez pour une heure de visite guidée au travers des longues galeries qui ont été creusées à la main. En tout, on compte environ 40 km de galerie et c’est très impressionnant, surtout quand on sait comment elles ont été creusées et tout le travail qui a du être déployé. Attention, les visites sont possible du 1er mai au 15 novembre.

Site Officiel

A SAVOIR

Nous avons acheté un billet couplet sentier des ocres + Usine Mathieu et ni l’un, ni l’autre ne nous ont parlé du « Circuit couleurs ». En effet, sur présentation de l’un des tickets des lieux suivants, vous bénéficiez d’une réduction sur les 5 autres sites partenaires, à savoir:

  • Usine d’ocre Mathieu
  • Mines de Bruoux
  • Distillerie Agnels
  • Château de Lourmarin
  • Jardin des plantes Tinctoriales
  • Abbaye de Silvacane

Cliquez-ici pour en savoir plus

flyerperspective

Pour le logement, nous sommes passés par airbnb et avons logé dans une chambre d’hôte de la Médiévale du Luberon, une demeure aux allures médiévo-provençales. Christelle qui nous a accueilli s’est montrée charmante tout le long de notre séjour. La maison était décorée avec beaucoup de goût, et nous avons beaucoup apprécié la jolie piscine et le petit déjeuner sous la tonnelle couverte de vigne. Un grand merci pour cet accueil 🙂

Cliquez-ici pour accéder au site officiel de la Médiévale du Luberon

Nous gardons un excellent souvenir de ce passage à Roussillon et à Gargas qui restera vraiment graver dans notre mémoire. La prochaine fois, nous irons visiter les autres sites partenaires du circuit couleurs, notamment le Jardin des plantes Tinctoriales qui m’intéresse beaucoup…

A très vite pour d’autres aventures

Publicités

Une journée d’Oenotourisme en Vaucluse

Cet été, je suis partie 4 jours dans le Vaucluse et j’ai vu plein de sites très différents les uns des autres. Des lavandes, des tournesols, des ocres puis, pour la fin du séjour, j’ai fait la surprise à mon homme d’aller faire une journée d’oenotourisme dans des vignobles dont l’AOC est mondialement connue: Beaumes de Venise & Châteauneuf du Pape.

Matin/

Pour la première étape, je nous avais concocté une petite balade en 4×4 en tête à tête avec un vigneron de la Coopérative « Vignerons de Beaumes de Venise » pour découvrir le terroir et les différents cépages. Notre guide s’est montré très agréable et a ponctué la balade d’anecdotes touristiques. C’était à la fois instructif et amusant. Nous avons entre autre appris que:

  • les sols de Beaumes de Venise sont très riches du fait de ses trois terroirs différents
  • le climat venteux permet une très belle culture des vignes
  • contrairement à ce qu’on pourrait penser, il y a plus de vins rouges que de blancs
  • le Muscat de Beaumes de Venise est un vin doux naturel mais que les vins dits « moelleux » ont un ajout de sucre si le raisin n’est pas suffisamment sucré

A la fin de la balade qui dure environ 1h, nous sommes retournés dans les locaux de la coopérative pour une dégustation de 3-4 vins de la cave. Nous avons goûté des muscats, des rouges et aussi des « vintages ». Celui qui a retenu notre attention s’appelle « Domaine Paparotier », un vin muscat délicieusement fruité. Nous sommes évidemment repartis avec une petite caisse 😀

Pour participer à l’une des nombreuses activités proposées par la Coopérative, il faut réserver en l’avance sur le site de Rhonéa en cliquant-ici.

IMG_5902

Déjeuner/

Pour le déjeuner, direction le célébrissime village de Châteauneuf-du-Pape et plus précisément au Château des Fines Roches, un superbe hôtel 4 étoiles, entouré de vignes de parts et autres. Nous avons pris le Menu du Marché à 32€ (E/P/D) et tout était excellent et bien présenté. Le cadre idyllique est parfait pour une escapade en amoureux.

Réservation fortement conseillée

Site Officiel: Cliquez-ici

Aubergines frites, concassé de tomates d’Avignon et Espuma au parmesan

Filet de perche, crème de poivrons et quinoa aux épices

Onglet de bœuf, sauce aux échalotes, tomate provençale et pommes de terre sautées

Assiette de fromages affinés par Josiane Déal (MOF)

Délice de pastèque, gelée à la violette et menthe

 

Soir/

Nous avons séjourné dans une chambre d’hôtes trouvée via Airbnb: Le Mas Pichony qui se trouve à Pernes-les-fontaines, non loin de l’Isle sur la Sorgue. C’est un superbe mas provençal qui possède son propre vignoble et son haras. Laetitia, qui a décoré la maison avec beaucoup de goût, nous a fait découvrir les lieux à notre entrée et nous a fourni de précieux conseils conseils en ce qui concerne les lieux touristiques à visiter dans les environs ou encore les bonnes adresses pour se restaurer. Nous sommes arrivés vers 16h, et étions trop fatigués pour ressortir donc nous avons décidé de profiter pleinement des lieux et nous avons bien fait ! Piscine, Babyfoot, Pétanque, Transats, tout est parfait pour se détendre ! J’ai vraiment adoré la décoration avec ses collections de poules, de nichoirs ou de nounours, et ai adoré l’idée du planning des marchés dans l’entrée: vraiment très pratique et original (on le voit sur la dernière photo). Le soir, nous avons pu commander l’apéritif pour le boire à nos transat face aux vignes en regardant le soleil se coucher. Un moment magique que nous ne sommes pas prêts d’oublier… Le lendemain matin, un superbe petit déjeuner nous attendait pour nous aider à repartir de là… pas facile ! Un grand grand merci Laetitia pour ce délicieux moment au Mas Pichony que je recommande à tous ; nous avons passé un moment épique 🙂

Comptez 120€ la nuit (PTDJ inclus)

Cliquez-ici pour accéder au Site Officiel du Mas Pichony

IMG_5873

*****

Cette journée a vraiment été formidable et a clôturé en beauté nos petites vacances dans le Vaucluse. Ce mois-ci, ce sont les terroirs de Bourgogne et du Jura que nous allons découvrir ! Alors à très vite pour de nouveaux articles.

Déjeuner à Fontaine de Vaucluse

A la mi-juillet, nous sommes partis 4 jours en amoureux dans le Vaucluse, destination que nous voulions découvrir tous les deux depuis un moment. Ce n’est pourtant qu’à 2h30-3h de Cannes, mais nous ne prenons pas le temps d’explorer notre propre région correctement. Bien sûr, ce qui représente la Provence, c’est la lavande, et vous en verrez ; mais la Provence ne se résume pas à cela… vous verrez au fil des articles des rivières, des vignes ou encore des ocres… c’est là toute la richesse de la Provence Alpes Côte d’Azur.

Pour cette première étape, nous allons avoir de l’eau, beaucoup d’eau et d’une couleur peu habituelle.

Fontaine de Vaucluse est une petite commune de moins de 700 habitants mais qui attire énormément de monde à la belle saison car elle est connue pour sa source (la plus importante en France) et donne naissance à la Sorgue. En plein été, la Source est au plus bas car elle est desséchée, en revanche si vous y allez en hiver ou au printemps, l’eau monte et vous la voyez mieux.

A savoir, pour le parking, il s’agit d’un forfait de 4€ que vous payez pour la journée, et vous n’aurez pas le choix que de vous garer là… Il y a peu d’emplacements parking autrement.

Pour le déjeuner, nous avons opté pour le Restaurant Philip, une institution depuis 1926. Le restaurant est situé tout proche de la cascade et de la source, et jouit d’un excellent emplacement, au dessus de la rivière. Nous avions réservé à l’avance pour avoir notre table au plus près de l’eau, et c’était vraiment génial. Le personnel est aux petits soins, même en haute saison (et ça c’est rare !!!), et les plats sont bons et bien présentés. Leur menu tente d’être en accord avec l’environnement, donc c’est à la fois de saison et local. C’était top.

Nous avons opté pour le menu à 30€ E/P/D

IMG_5790

Mise en bouche: Crème d’asperges et sauce au parmesan

IMG_5797

Entrée: Légumes de la ratatouille en mille feuille

IMG_5799

Entrée: Escargots, crème d’ail & émulsion aux herbes avec sa tuile croustillante de bacon

IMG_5801

Plat: Joue de porc confite, polenta & tomates provençales

IMG_5804

La truite en trois façons (au four, au gros sel et en brandade)

IMG_5806

Verrine façon tarte au citron meringuée

A bientôt pour d’autres escapades en Provence