Rituals, la marque beauté hollandaise à ne pas manquer

Ma copine Annika qui est allemande, m’a parlé de Rituals avant que je ne fasse mon week end à Amsterdam. C’est juste LA marque beauté de référence là bas aux Pays-Bas. Et comme vous le savez, quand je voyage quelque part, j’aime bien tester les produits locaux. Par ailleurs, notre hôtel a choisi Rituals pour les produits d’appel, donc nous avons pu les tester lors de notre séjour. A Amsterdam, on rencontre de nombreuses boutiques Rituals, toutes plus belles les unes que les autres, et c’était donc difficile de passer à côté sans rien ramener.
Bien que d’origine hollandaise, Rituals semble trouver son inspiration autour du Monde et principalement en Asie. On retrouve beaucoup d’odeurs musquées, épicées avec des senteurs de coton, lotus, fleur de cerisier… On voyage ainsi en Inde, en Orient, au Japon ou encore en Chine. Cette marque se positionne autour du bien-être, de l’écoute de soi ou encore de la relaxation. Vous pouvez d’ailleurs retrouver leur magazine sur le site dont la ligne éditoriale tourne autour de ces sujets très actuels.

J’ai finalement craqué pour l’eau de parfum « Fleurs d’Himalaya » à l’odeur douce & musquée  (orchidée sauvage, pivoine, musc de coton). C’est devenu mon parfum d’exception, il ne me quitte plus.

Que ce soit pour le diffuseur lotus, le gel douche ou la brume relaxante, tous ont cette note poudrée et musquée qui nous donne une impression de propre qui est très agréable. J’utilise la brume juste après la douche et je me sens vraiment bien après, comme dans un cocon.

Trou dans le porte-monnaie:  81.50€

Dans le détail:
39€ (EDP 50 ml Fleurs de l’Himalaya)
16.50€ (Brume relaxante pour le corps à la fleur de cerisier)
12.50€ (Petit diffuseur Lotus)
13.50€ (Bain moussant TAO au Lotus et au Yi Yi Ren, une herbe chinoise)

Quelques produits sont parfois disponibles chez Séphora, mais sinon on peut commander en ligne sur leur site version française: cliquez-ici

Pour les fêtes, Rituals a lancé la série en édition limitée « The ritual of light » avec un packaging très chic et festif: des petites lumières sur fond noir avec des essences d’orange et de cannelle pour nous rappeler les senteurs de noël.

Sachez aussi que si vous avez un cadeau à faire, produits pour hommes et femmes sont disponibles, mais aussi pour maman & bébé en plus des produits pour la maison (diffuseurs, bougies entre autres). Ils proposent également des coffrets à 19.50€ pour pouvoir essayer une gamme complète. Le packaging est canon, et les produits sont de super qualité. Je ne peux que vous la recommander.

N’attendez plus pour découvrir cette très jolie maison de cosmétique et de parfumerie, vous m’en direz des nouvelles 🙂

Publicités

Où manger à Amsterdam ?

Aujourd’hui, je vous donne 4 bonnes adresses pour les gourmands qui passent par Amsterdam.

1. Manger sur le pouce près du canal

Village Bagels (cliquez ici)

Idéal pour un petit déj ou un déjeuner rapide, arrêtez vous chez Village Bagels entre Vijzelstraat et Princengracht. Vous en aurez pour à peu près 10€ par personne si vous mangez sur place (Comptez 5-6€ pour un bagel et 2-3€ pour une boisson). Le +: Wifi disponible

 

bf64e-img_2640  017fc-img_264549fd3-img_2636  99b9e-img_2638

 

2. Manger typiquement hollandais

The Pantry (cliquez ici)

The Pantry fait partie des institutions à Amsterdam si vous voulez manger bien typique. Nous étions là bas peu de temps, donc nous nous y sommes arrêtés le temps d’un goûter pour déguster des poffertjes (mini crêpes/pancakes napées de beurre et de sucre) avec une petite liqueur de genévrier histoire de se réchauffer (oui rappelez vous, c’était en plein mois de décembre). D’ailleurs, la décoration à l’époque de Noël est juste fabuleuse. Le +: Le serveur parle très bien français.
3. Diner branché 
Ellis Gourmet Burger (cliquez ici)
Si vous ne connaissiez pas mon amour pour les burgers, et bien voila qui est fait. Lorsque j’ai su que nous avions un bon resto de burger à deux pas de l’hôtel où nous logions, j’ai sauté au plafond. Ni une ni deux, nous voila partis chez Ellis, franchise déjà bien implantée en Belgique et aux Pays Bas pour manger un burger, un vrai de vrai d’inspiration américaine. Comptez à peu près 15-20€ par tête (10€ environ le burger et 3-4€ les boissons). Je vous conseille les limonades maison aux fruits. La bonne nouvelle ? Ça arrive bientôt en France.
1c6da-img_2471  d24bb-img_2481bef05-img_2483  94b53-img_2480

4. Souvenir gourmand

Amsterdam Cheese Company (cliquez ici)

Evitez de garnir votre valise du retour avec des paires de sabots en bois… bien trop encombrant ! Ce que veulent vos amis, c’est de la nourriture ! On reste sur des basiques… Vous verrez que le centre d’Amsterdam est peuplé de boutiques de fromages, et principalement de gouda… bin oui pardi. Arrêtez vous donc dans l’une des boutiques de Amsterdam Cheese Company. Nous avons ramené du traditionnel mais aussi du fromage à la truffe noire, et c’était une tuerie. Le +: impossible à manquer, suivez les odeurs 😉
b3aeb-img_2552  ff0df-img_255499928-img_2557  3b5e7-img_2553
N’hésitez pas à partager vos autres bonnes adresses avec nous ou à nous faire vos retours sur ces adresses là !

[AMSTERDAM]: Heineken Experience, plongez vous dans le monde merveilleux de la bière

Pourtant pas une fervente amatrice de bière, Heineken Experience était pour moi une étape absolument incontournable d’Amsterdam. En troisième position sur le podium des leaders internationaux de la bière, Heineken est un groupe très largement reconnu dans le monde, et surtout en Europe.  Amstel, Desperados, oui ça aussi c’est produit par Heineken qui a racheté ces entreprises en 1968 puis 1996 pour la seconde. D’ailleurs  je ne le savais pas, mais desperados, qui a une consonance plutôt espagnole, est en réalité une bière d’origine alsacienne, qui est d’ailleurs toujours fabriquée là bas. 
On pourrait dire que le principal concurrent de Heineken est une marque d’origine danoise… saurez vous deviner laquelle ? Carlsberg  (surlignez avec votre curseur pour voir la réponse)
Un peu d’Histoire:
Gerard Adriaan Heineken, un hollandais de 22ans originaire d’Amsterdam, décide d’investir sa petite fortune dans une brasserie, avec comme rêve fou de fabriquer la meilleure bière blonde possible. Initialement fabriquée à haute fermentation, le néerlandais va finalement modifier les procédés de fabrication de sa bière et va s’inspirer d’une technique bavaroise pour faire de la basse fermentation (8 à 10°C contre 15° pour la haute), ce qui permet d’obtenir une bière plus blonde et qui se conserve plus longtemps. La marque va rapidement connaître un succès fulgurant, d’autres brasseries vont s’ouvrir, et la bière va s’exporter de plus en plus vers l’international. Depuis, le groupe a racheté d’autres brasseries, d’autres marques et fait partie des marques leader sur notre marché français.
Le saviez vous ? Heineken s’est présentée à l’Exposition Universelle de Paris en 1889, l’année de création de la Tour Eiffel et la marque a même gagné le grand prix pour la meilleure qualité de bière. La grande classe… Ce succès était aussi dû aux découvertes de H. Elion (un étudiant de Pasteur) pour sa création de levure A, et de C.Linde pour son nouveau système de refroidissement.
Mini Quiz
1. Quel est le pays où l’on consomme le plus de bière ?
★ Pays-Bas ★ Allemagne ★ Belgique ★ France ★ Irlande ★ République Tchèque 
Réponse: Rép Tchèque
2.  A l’inverse, quel est le pays où on en boit le moins (parmi les pays consommateurs de mousse) ?
★ Tanzanie ★ Inde ★ Bresil ★ Turquie ★ Japon ★ Suede ★ Israel
Réponse: En Inde
3. La bière fait-elle vraiment grossir et gonfler le ventre ?
★ Vrai ★ Faux
Réponse: Faux
Eh oui, nous français, sommes des petits joueurs comparé à certains voisins européens. Selon l’étude de Bonial (qui a fait une étude comparative sur 50 pays consommateurs de bière), la République Tchèque, est en top du classement avec une consommation de 148,6 litres de bière par an et par personne (Oh My God comme dirait l’autre). Viennent ensuite les allemands avec 106,1 litres, puis les irlandais avec 98,3 litres, les néerlandais avec 75,7 litres, suivis de près par les belges avec 74 litres et enfin nous français, en 41ème position du classement avec 30 malheureux litres. (Rassurez-vous, nous sommes par contre en tête de classement pour les plus gros consommateurs de vin, avec 44,2 litres par personne/an. C’est toujours dérisoire par rapport aux tchèques.
en Inde on ne boirait que 2 litres de bière par hab/an ; 8 litres pour un tanzanien, 13 litres pour un turc,  14 litres pour un israelien, 43,5 pour un japonais, 52,7 litres pour un suédois et 68,3 litres pour un brésilien.
Eh oui mesdames, après avoir lu cet article, vous ne pourrez plus dire à votre homme « T’as vu ton bide ? T’as qu’à arrêter de boire de la bière avec tes potes ». Je vais briser un mythe: non la bière ne fait pas grossir si on a une consommation raisonnable, et elle ne fait pas non plus gonfler. Je rajouterais même qu’elle est bonne pour la santé*. Selon une étude japonaise, la bière favoriserait la digestion grâce à ses ingrédients qui stimuleraient les muscles gastro-intestinaux. Son effet diurétique permet également une meilleure élimination. De plus, la consommation de bière permettrait d’éliminer la sensation de faim (et donc d’éviter les grignotages) car la bière se compose de 90% d’eau et le reste de céréales.
Vous avez enfin la conscience tranquille grâce à moi. Allez donc vous servir un petit verre !
Heineken Experience, la brasserie-musée d’Amsterdam
Revenons à nos moutons,  le Heineken Experience. La brasserie historique, située au sud du centre historique d’Amsterdam, n’est aujourd’hui plus en fonctionnement puisque sa production a été délocalisée dans une autre brasserie. La visite coûte 18€ et comprend deux dégustations de bière au cours de la visite. Vous pourrez découvrir l’histoire de la marque, son évolution nationale et internationale, vous découvrirez les procédés de fabrication: des ingrédients aux techniques de pointes, et pourrez même déguster la bière à toutes les étapes (c’est à dire goûter aux céréales, aux fermentations etc…): pas toujours fun au niveau du goût, en revanche très ludique au niveau de la visite. Vous pourrez aussi participer à une attraction en 4D dans laquelle vous serez brassez comme une bière ou vous pourrez apprendre à servir une mousse correctement dans un bar. On vous expliquera comment déguster une bière, puis enfin vous pourrez aller vous détendre au bar pour en déguster une seconde. Il parait qu’il y a une belle vue depuis la terrasse, mais on n’a pas pu y accéder, elle est ouverte seulement quand il commence à y avoir trop de monde. Enfin, à la fin de la visite, vous pourrez faire des achats de goodies dans la boutique Heineken. J’ai personnellement échappé de peu à l’achat de dessous de verre Heineken… faut pas déconner 😉
Highly recommended !
*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Article dans le même style:

Balade hivernale à Amsterdam #1

Le mois dernier, je suis allée visiter Amsterdam pour la première fois avec mon chéri. Nous avions choisi un hôtel dans le quartier de Leidseplein, un quartier dynamique, idéal pour sortir et s’amuser et à proximité du centre historique. L’hôtel Weber où nous avions séjourné, s’est en revanche révélé très décevant. Et oui, c’est bien d’être dans un quartier de divertissement, mais il faut en subir les conséquences sonores: nous avons eu du bruit les deux nuits jusqu’à 4h du matin… même si l’hôtel a pensé à fournir les boules quies, c’était une mauvaise surprise. Quant aux prestations, ils ont été radins sur les produits d’accueil et le changement de serviettes: un mini tube de gel douche à deux pour 2jours et demi. On a par contre apprécié le peu de produits qui nous ont été donnés puisqu’il s’agissait de la marque Rituals, une marque cosmétiques incontournable ici au Pays-Bas (j’y reviendrai plus tard). Le petit déjeuner était par contre très correct. Il se fait en chambre directement (vous vous servez dans votre frigo et le personnel vous laisse un panier de pain/viennoiserie devant la porte le matin). Dernière mauvaise surprise: l’entrée avec les escaliers hyper casse gueule ; évitez donc de vous péter une jambe à la patinoire située sur la place de Leidseplein à 5 minutes de l’hôtel, ou de rentrer trop bourré, vous risqueriez d’avoir des difficultés à rejoindre votre lit.
 Même si vous êtes fatigués, nous n’avons pas le temps de trainer, il faut optimiser le temps sur place pour voir un maximum de choses (et oui, comme dit ma soeur, quand on part avec moi en voyage, on a pas le temps de pisser… c’est un peu vrai haha). On a donc rejoint le centre historique à pied en longeant la voie du tramway sur Leidsestraat puis sur Koningssluis. En parlant du tram, faites bien attention à ne pas vous faire happer, malgré leurs avertissements sonores, ils ne s’arrêtent pas pour autant et passent très près des piétons (la démarcation n’est pas très bien faite et chéri a manqué d’y perdre un bras).
Notre première étape était à Bloemenmarkt, le marché aux fleurs qui longe Singel et le canal : L’endroit idéal pour acheter des bulbes de tulipes !
Au bout du marché, tournez à gauche et traversez le pont sur Muntplein pour arriver à la Munttoren (la Tour de la Monnaie) dont on peut entendre les cloches carillonner chaque demie heure. Si vous y allez un samedi entre 12h et 13h, vous entendrez peut être le concert donné par le carillonneur.
Construite entre 1480 et 1487, la Tour de la Monnaie servait de beffroi (tour de garde) pour garder la ville et prévenir en cas d’attaque ennemie. Mais au 17ème siècle, son rôle a changé après que les troupes françaises aient envahies une bonne partie du pays, bloquant notamment les villes où l’on fabriquait la monnaie empêchant ainsi tout transport d’argent. Amsterdam a alors pris la relève et la monnaie était frappée dans cette Munttorren qui depuis a gardé ce nom de « tour de la monnaie ». Elle était malheureusement en rénovation lorsque nous y sommes allés. Dommage.
Empruntez ensuite la Kalverstraat, une rue idéale pour faire du shopping, et arrêtez vous au Kalvertoren Shopping Center pour prendre de la hauteur. En effet, il y a dans ce centre commercial une petite pépite qui vous offrira une vue à 360° sur la ville: le Blue°.
4505e-img_2524118b4-img_2529

 


Idéal pour boire un coup, prendre un goûter ou même un lunch.

Je vous conseille aussi un petit arrêt à la boutique Hema en sous-sol, une chaîne de magasin de produits résidentiels à petits prix. Pour les parisiens ou lillois, vous connaissez peut être déjà.
Au bout de Kalverstraat, vous arrivez sur la place de Dam où se trouve le Palais Royal et la Nieuwe Kerk (Nouvelle Eglise). Vous avez également le musée Tussaud si ça vous intéresse. On a malheureusement peu exploré ce quartier et avons bifurqué sur la Warmoesstraat où nous sommes tombés sur un magasin très particulier: la Condomerie, un magasin spécialisé dans les préservatifs. Des petits, des gros, des colorés, des parfumés, en forme de Tour Eiffel, Statue de la liberté, les hommes y trouveront forcement leur bonheur ! hahaha
La Condomerie
 Et un petit tour du côté de The Oud Church et la jolie place qui l’entoure.
Nous avons déjeuné chez Da Portare Via, où l’on mange soit disant les meilleures pizzas de la ville. Elles étaient effectivement très bonnes ! Comptez 12-13€ la pizza faite au feu de bois à commander directement au comptoir. Wifi disponible

Nous sommes retournés ensuite à l’hôtel pour une petite sieste puisque le temps commençait à se gâter et nous étions très fatigués. Finalement le temps a continué à se dégrader donc nous n’avons pas été au Quartier Rouge comme prévu; Nous avons décidé d’aller prendre l’apéro du côté de Spuistraat qui nous avait bien plu, et avons finalement posé nos fesses dans un pub pour déguster une bonne bière locale et goûter aux fameux « Bitterballen« , un incontournable de l’apéro hollandais. Il s’agit de petites boulettes frites faites de purée et de viande, que l’on accompagne de moutarde. Ca passe bien et ça réchauffe.

Nous voulions manger dans un restaurant indonésien à proximité qui s’appelle Kantjil & De Tijger et qui a l’air vraiment très bien, mais malheureusement il y avait 40 minutes d’attente et nous étions morts de faim. On a donc opté pour un steak house argentin (et oui, on ne quitte pas Amsterdam sans avoir été dans un steak house !). On a testé la Vaca Argentina où on s’est régalés ! Service rapide et très agréable.

Le Coffee Shop « The Otherside » situé juste à côté est aussi très sympa. Ambiance cosy et serveur sympa.

Voila pour ce premier épisode à Amsterdam ! J’ai encore d’autres bonnes adresses à vous donner, donc guettez l’épisode 2 et n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses, on compte bien y retourner !

Sites Internet

 

bb6cc-amsterdam2bitin25c325a9raire