[BRUXELLES]: Entre deux BD, une pause chocolatée

Lorsque je vivais à Lille, j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de me rendre en Belgique, et notamment à Bruxelles. Célèbre pour ses grands dessinateurs de Bande Dessinée : La mairie a décidé en 1993 de repeindre quelques murs défraichis de la ville pour faire honneur à quelques grands héros de BD pour le plus grand plaisir des touristes. Avec la trentaine de fresques dissimulées, le visiteur voit son séjour transformé en chasse aux trésors. Il existe aussi un parcours Tintin, et vous pourrez trouver quelques noms de rues renommées en cubitus, boule & bill ou encore la rue des schtroumpfs.

Comment Bruxelles est-elle devenue la Capitale de la Bande Dessinée ?

Après la Seconde Guerre Mondiale, les comics américains se sont largement diffusés en Europe, et notamment en Belgique où les les Bandes Dessinées étaient déjà très appréciées. L’un des précurseurs de ce 9ème art n’était autre qu’Hergé à qui on doit la création de Tintin & Milou en 1929 toujours aussi populaire qu’à ses débuts. La Belgique recense près de 650 auteurs de BD et certains d’entre eux ont bercé notre plus tendre enfance: Spirou, Lucky Luke, Gaston Lagaffe, les Schtroumpfs, Boule & Bill, Cubitus, l’Elève Ducobu, Largo Winch ou encore le Marsupilami.

René Goscinny, un parisien qui a aussi travaillé avec Hergé sur Tintin, a sorti la France de l’ombre grâce à ses personnages d’Asterix, du Petit Nicolas et d’Iznogoud. Ouuuuf 🙂

Bref à Bruxelles, si vous aimez les BD, vous avez une étape incontournable sur votre itinéraire: le Musée de la BD (le centre belge de la bande dessinée). Entrée 10€ pour les adultes et 6.5€ pour les 12-25. On peut y passer un bon bout de temps puisqu’en plus du musée et des expo, il y a une grande boutique et une salle de lecture. http://www.cbbd.be Ouvert tous les jours de 10 à 18h ; à proximité immédiate de la Gare de Bruxelles.

Et si tout cela vous a mis en appétit, rendez-vous au Musée du Cacao et du Chocolat situé juste derrière la Grande Place pour découvrir les origines du cacao, tout savoir sur la consommation de chocolat et les techniques du tempérage ou encore la fabrication des « pralines ». Attention, rien à voir avec la praline française faite à base d’amande et de sucre… en Belgique, la praline est une bouchée chocolatée dont la création remonte à 1912 par Jean Neuhaus (un suisse venu s’installer à Bruxelles pour aider son beau-frère pharmacien en créant une gamme de bonbons pharmaceutiques). Finalement l’entreprise Neuhaus vit le jour, les premières pralines furent créées, et c’est aussi à eux qu’on doit la création du ballotin.
Le Musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 16h30 et l’entrée adulte est à 6€

J’en profite pour vous donner une petite idée fête des pères avec le ballotin spécial papounet de Neuhaus inspiré par l’artiste belge René Magritte. Cliquez-ici pour plus d’infos.

Enfin, sachez qu’à Bruxelles, vous pouvez utiliser Brussels Card qui propose trois options:

–> 24 H Brussels Card – 22 € 
–> 48 H Brussels Card – 29 € 

–> 72 H Brussels Card – 35 €

Ceci vous permet de visiter plusieurs musées (dont les deux dont je viens de vous parler) et bien d’autres (Musée de la figurine, Musée Magritte, Musée de la Franc-Maconnerie, Autoworld, le planetarium ou encore le jardin botanique. Pour avoir la liste complète des musées, veuillez cliquer-ici. Vous pourrez également obtenir des réductions dans des boutiques, bar ou resto. Cliquez-ici pour avoir le détail de la Brussels Card en PDF.
Bon séjour à Bruxelles
Publicités

Un hiver à…Bruxelles

Dernière parenthèse hivernale en Belgique pour cette année, et ça se passe à Bruxelles. Tout le monde entend parler de Bruxelles et de son marché de noël, donc je me devais d’aller voir ça. Concernant l’architecture, Bruxelles n’a rien à envier à ses camarades; j’ai surtout été époustouflée en arrivant sur la Place Markt (la Grand’Place); d’ailleurs c’est pas mal décoré pour les fêtes de noël: sapins, crèche géante & illuminations. Quand on se balade dans les ruelles de la ville, on retrouve des centaines de chocolatiers avec la petite vitrine qui va bien; mais en revanche, le « marché de noël » est une vaste blague… C’est le point décevant de mon excursion: je m’attendais à quelque chose de grandiose, et je trouve des chapiteaux disséminés à droite, à gauche, rien n’est cohérent et c’est pas très joli… Bref, tellement nul que je n’ai pas pris de photos…

Le point fort de cette ville, c’est l’événement des Nuits Electrabels: un vrai spectacle de lumières à la Grand’Place sur 360°: j’ai adoré et je n’ai pas retrouvé ça partout !

En bref, ça reste une balade agréable à la saison de noël, bien que ça ne soit pas ma destination belge préférée.

Toutes les photos ont été prises l’an dernier

 

 
★ ★  Quelques idées pour des cadeaux de noël ★ ★

 

Des souvenirs gourmands de chez Dandoy (Rappelez-vous, je vous ai déjà parlé de cette institution ici)
La bière de noël de chez Delirium (Un bar ultra connu avec un nombre incalculable de bières)

Un Manneken Pis en chocolat (de goût un peu plus douteux ^__^ mais sinon vous pouvez toujours acheter des chocolats classiques, les adresses ne manquent pas)

Avez-vous déjà visité Bruxelles ? Vous avez aimé ?

En tout cas, je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année. Je reviendrai en force l’année prochaine avec encore plus d’articles, de voyages & de recettes.

A très bientôt 

Manger une gaufre à Bruxelles

Située entre la Place Markt et le Manneken Pis, vous ne manquerez pas la Biscuiterie Dandoy dont la réputation n’est plus à faire à Bruxelles. Ouverte depuis 1829, Dandoy a depuis investit la ville avec son salon de thé et ses sept boutiques. C’est, accompagnée de ma copine japonaise, que nous sommes aller prendre un « tea time » au salon rue Charles Buls, situé au premier étage de la boutique.
Après quelques minutes d’attente, nous avons finalement choisi un thé menthe-tilleul (Palais des Thés), un cappuccino (qui a plutôt l’air d’un café viennois), une gaufre de Liège nature (ronde), et une gaufre de Bruxelles au chocolat chaud (rectangulaire ) … Pour elle, comme pour moi, ce fût un véritable régal pour nos papilles !

Encore une bonne adresse à retenir !

Nous étions agréablement surprises de trouver le menu traduit en japonais.
Oui bon on passera sur le « délicat » dressage du chocolat sur l’assiette…

J’ai aussi eu l’occasion de tester une autre bonne adresse pour manger sur le pouce, il s’agit du Funambule situé juste à gauche du Manneken Pis. Les gaufres y sont généreuses et peu coûteuses.
(A manger debout par contre…)