Aubergines à la bonifacienne

Dans le sud, nous sommes des amateurs d’aubergines: en caviar, en beignets, en ratatouille, en tian, en papeton… on en consomme beaucoup. Lors de mon dernier séjour en Corse, j’ai eu le plaisir de goûter pour la première fois aux aubergines à la bonifacienne, qui m’ont fait penser aux « Melanzane alla parmigiana ». C’est le même principe sauf qu’on remplace le parmesan avec de la brousse. C’est une recette un petit peu longue à préparer mais qui est délicieuse, saine et équilibrée, et qui plus est, très estivale. A vos marmites !

Pour 5 personnes:

  • 4 belles aubergines
  • 2 pots de brousse
  • 2 gousses d’ail
  • 2 œufs
  • Chapelure de Pain sec / Biscottes
  • huile d’olive
  • sel / poivre
  • Emmental ou parmesan râpé

Pour la sauce tomate maison:

  • 6 tomates
  • une petite boîte de double concentré de tomate
  • huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • paprika
  • piment de cayenne
  • Feuilles de basilic fraîches

Première étape: la sauce tomate

On pourrait ne pas s’embêter et prendre tout bêtement une boîte de pulpe de tomates, mais bon, si on ne profite pas de la saison des tomates pour les utiliser, c’est un peu dommage. J’ai décidé de bien faire les choses ! Pour commencer, j’ai taillé une petite croix sous les fesses de mes tomates et les ai plongé dans de l’eau bouillante 1 minute 30 pour les monder. Enlevez la peau, mettez les dans une sauteuse avec de l’huile d’olive, une bonne rasade d’eau et deux gousses d’ail écrasées, le tout sur feu doux en couvrant. une fois que les tomates sont bien ramollies, écrasez les en mélangeant correctement. Enlevez le couvercle pour que le reste de l’eau s’évapore, et quand la texture vous convient, utilisez un mixeur plongeant pour rendre votre sauce bien onctueuse. Assaisonnez avec sel, poivre, paprika, piment de Cayenne et enfin quelques feuilles de basilic émincées, puis réservez votre sauce.

Deuxième étape: les aubergines

Avant toute chose, préchauffez le four à 210°C. Pour les aubergines, on va commencer par les couper en deux dans le sens de la longueur puis par les plonger dans une marmite à ébullition pendant 20 minutes. Aidez vous d’une casserole d’eau posée par dessus car les aubergines vont flotter. Égouttez les aubergines, puis videz les de leur chair délicatement en suivant bien le contour de la peau (tout en laissant un petit centimètre pour ne pas abîmer l’aubergine. Réservez les « barquettes » d’aubergines. A l’aide d’un robot, mixez la chair pour la réduire en petits morceaux, placez la dans une passoire puis videz l’eau en appuyant bien dessus avec le dos d’une cuillère à soupe. Préparez votre chapelure avec du vieux pain rassis ou ds biscottes à l’aide d’un hachoir électrique puis dans un saladier, mélangez la chair égouttée, la brousse, 2 œufs entiers, 2 gousses d’ail écrasées, de l’huile d’olive, sel, poivre et la chapelure puis mélangez bien le tout. Sur une plaque préalablement huilée, disposez vos barquettes d’aubergine, puis garnissez les de la préparation à base de brousse. Enfin, saupoudrez un peu de fromage râpé sur le dessus de chaque aubergine (gruyère ou parmesan), puis enfournez pour 20-25 minutes sur une grille disposée au plus haut de votre four (chaleur en haut/en bas). Quand le dessus commence à dorer, c’est que les aubergines sont prêtes. Refaites chauffer votre sauce tomate sur feu doux puis servez.

Dressez vos aubergines délicieusement recouvertes de sauce tomate, accompagnées d’une bonne salade verte et vous verrez, ça fait des ravages 🙂

NB: Normalement, il est prévu de faire frire les aubergines après le passage au four, mais ce légume étant une véritable pompe à huile, j’ai évité afin de garder le côté sain de la recette. A savoir aussi qu’ici, la barquette d’aubergine est trop dure pour être mangée, nous avons seulement mangé la farce. La peau n’est pas très digeste, mais si vous voulez manger aussi la barquette, il vous suffira alors de laisser cuire plus longtemps.

Publicités