Cupcakes Nutella Baileys pour la St Patrick’s Day

Le Jour-J est arrivé, et la St Patrick’s Day, c’est ce soir ! Je vous propose un dernier petit dessert pour régaler vos invités: des Cupcakes Nutella Baileys. Oui, le Bailey’s m’aura bien inspiré cette année… je m’attaquerai une prochaine fois à l’Irish Coffee ou à des recettes salées: j’ai déjà quelques idées.

Ingrédients (pour 6 gros cupcakes):

– 125g de farine
– 90g de sucre en poudre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 2 œufs
– 100g de beurre fondu
– 1/2 sachet de levure chimique
– Nutella
– Baileys
– Chocolat noir à la menthe ou After Eight & quelques feuilles de menthe fraîches pour décorer

Préparation:

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, fouettez vos œufs avec les sucres pour que ça blanchisse un petit peu ; rajoutez ensuite la levure, puis la farine et mélangez de nouveau. Enfin, rajoutez votre beurre fondu à l’appareil et mélangez pour que le beurre s’incorpore bien et fasse une pâte homogène et bien lisse. Remplissez de moitié les moules à cupcakes puis préparez votre garniture. J’ai choisi un mélange Nutella Bailey’s pour mettre à la fois au cœur du cupcake mais aussi comme nappage. Recouvrez d’un peu de pâte puis enfournez pendant 20 à 25 minutes. Attendez que vos cupcakes refroidissent un peu, puis nappez les généreusement de sauce chocolatée, et enfin, plantez un petit morceau de chocolat noir à la menthe et décorez de quelques feuilles de menthe fraîches.

 

Happy St Paddy’s Day

Chardons irlandais façon cheesecake

Dans la continuité de mes recettes spéciales St Patrick’s, je vous propose aujourd’hui des chardons irlandais façon cheesecake.

 

Ingrédients:

– Une boîte de biscuits type petits écoliers au chocolat blanc
– 200 g de St Moret (ou équivalent)
– 4 cuillères à soupe de Bailey’s
– Chocolat blanc aux éclats de speculoos

Préparation:

Pour commencer, passez au mixeur les biscuits au chocolat blanc pour les réduire en poudre. Dans une jatte, mélangez le St Moret avec le bailey’s, mélangez pour en faire un mélange lisse, puis ajoutez les biscuits émiettés dans la préparation. Mélangez une fois encore pour faire une boule bien homogène, puis placez votre récipient au frigo pour que ça durcisse légèrement.
Formez des petites boules de biscuit (la taille d’une truffe), puis disposez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfin, nappez vos chardons de chocolat. Personnellement, j’ai utilisé du chocolat blanc aux éclats de speculoos mais quand on le fait fondre, ça ne donne pas un nappage lisse, c’est pourquoi ça a une tête de chardon (d’où le nom de la recette !) ; si vous utilisez un chocolat noir, le glaçage sera lisse et donc ça sera plus facile pour napper vos petites truffes.
En tout cas c’est une recette facile à réaliser,  qui ne nécessite aucune cuisson et qui peut faire office de cadeau gourmand ou de mignardise pour accompagner le café.
Se conserve au frais
*****

 

Relire la recette de la Mousse au Bailey’s & éclats de chocolat blanc-speculoos en cliquant ici

Mousse de Baileys & éclats de chocolat blanc au spéculoos

St Paddy’s Day approche et cette année, j’avais envie de concocter une petite série de desserts pour l’occasion. Pour le premier dessert, je vous propose une mousse de baileys aux éclats de chocolat blanc speculoos… mmm une vraie tuerie.

Ingrédients (pour deux belles verrines):

– 1 oeuf
– 180g de mascarpone
– 3 cuillères à soupe de Baileys
– 25g de sucre en poudre
– Un peu de sucre glace
– Une pincée de sel
– Du chocolat noir
– Du chocolat blanc spéculoos

Préparation:

Commencez par battre le jaune d’œuf avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez ensuite la crème mascarpone, le Baileys et mélangez bien. Dans un cul de poule, montez votre blanc en neige (avec une pincée de sel) à l’aide d’un batteur électrique, rajoutez ensuite un peu de sucre glace, et incorporez le blanc en neige sucré dans la crème en mélangeant délicatement. Cette mousse est la préparation principale de la recette, et vous pouvez l’agrémenter avec tout ce que vous voulez: éclats de meringue, noisette, amande, chocolat, caramel, nutella… personnellement j’ai opté pour un coulis de chocolat noir au fond de la verrine et sur le dessus avec des copeaux de chocolat blanc spéculoos. Malheureusement, et malgré avoir mélangé le chocolat noir avec un peu de mascarpone, celui ci a durci au frigidaire. A ce moment là, préférez de la pâte à tartiner ou préparez carrément une ganache pour éviter ce désagrément.

 

 

Retrouvez un autre dessert spécial St Patrick dès la semaine prochaine

# Brunch de février: Carnaval

cuisine usLe répit fut de courte durée puis-qu’après le réveillon et l’épiphanie, c’est déjà l’heure de Mardi Gras ! En avant pour le Carnaval, les confettis et les bonnes choses à manger. Le carnaval est l’un de mes meilleurs souvenirs d’enfance ; c’est festif, joyeux, tout le monde est là pour s’amuser et prendre du bon temps. Un peu de douceur dans ce monde de bruts ! Pour ce brunch, nous allons voyager à travers les plus grands carnavals du monde: du Brésil à l’Italie en passant par la Nouvelle-Orléans.

Ce brunch est composé de: d’un jus de goyave, d’une salade colorée au poulet cajun grillé, de brochettes de roulés de crêpes nutella & framboise et d’une petite soupe aux suprêmes d’orange, menthe & amandes.

Le Brésil m’a donné beaucoup de fil à retordre et j’ai finalement opté pour la simplicité avec un jus de goyave (tout prêt) pour le côté exotique. La Nouvelle-Orléans est représentée par ma Salade colorée au poulet cajun grillé, la France avec les roulés de crêpes et enfin la Soupe aux suprêmes d’orange pour l’Italie (quelques explications supplémentaires en fin d’article).

Salade colorée au poulet cajun grillé:

Depuis quelques temps, le mélange d’épices cajun est mon nouveau mélange préféré ! Il est bien dosé et efficace en cuisine. Sans parler de toutes les saveurs qu’il apporte au plat.

– Blanc de poulet
– Mélange d’épices Cajun

– Radis
– Graines de tournesol
– Avocat
– Poivron
– Tomates cerise
– Salade Feuilles de chêne (ou autre variété)
– Oignon rouge
– Vinaigre balsamique
– Huile olive
– Sel & poivre

Commençons par la marinade du poulet. Dans un plat, versez quelques filets l’huile d’olive puis disposez vos blancs de poulet en les badigeonnant bien avec l’huile. Rajoutez les épices cajun sur le poulet de part et d’autre puis couvrir pour une petite heure. Lorsque vous êtes prêts, sortez le grill, et mettez à cuire vos blancs de poulet. A chaud, coupez le poulet en petites tranches sur une planche à découper.

 

Après avoir bien rincé votre salade, coupez les radis, l’avocat, le poivron, les tomates cerise et l’oignon rouge. Assemblez tout ça dans l’assiette, rajoutez les graines de tournesol puis assaisonnez avec un trait d’huile d’olive, un trait de vinaigre balsamique, du sel et du poivre. Enfin, dressez vos petites tranches de poulet par dessus.

 

Soupe aux suprêmes d’orange, menthe & amandes:

 

C’est peut être ma recette coup de cœur de ce brunch, et ô pourtant tellement facile à réaliser. C’est la recette idéale pour un dessert frais & équilibré, et pour faire le plein de vitamines en cette sombre période de microbes.  De plus, j’ai trouvé que l’orange se mariait à merveille avec la menthe… une véritable découverte de saveurs. Enfin, l’amande va venir apporter un peu de croustillant. Comptez une orange par personne.

– Orange
– Menthe
– Cannelle
– Amandes effilées
– Miel

Commencez par lever les suprêmes d’orange, et dressez les directement dans un ramequin. Ce qu’il va vous rester entre les mains (les membranes..) sont encore gorgées de jus, bien sûr ne jetez pas avant d’en avoir récupéré le précieux jus que vous allez presser entre vos doigts directement dans une petite casserole. Rajoutez un filet de miel, de la menthe ciselée en petits morceaux et un tout petit peu de cannelle en poudre. Faites chauffer quelques secondes sur le feu, et versez le jus chaud sur les suprêmes. Terminez ce dessert en ajoutant quelques amandes effilées par dessus.
Brochettes de roulés de crêpes:

 

Toujours la même recette pour la pâte à crêpes (cliquez-ici), et ensuite il suffit de garnir avec la sauce de votre choix. J’ai choisi nutella pour l’une, confiture de framboises pour l’autre. Bien sûr on peut décliner à souhait. Il suffit juste ensuite de rouler votre crêpe, et de découper des petits tronçons que vous enfilerez ensuite sur un pic à brochette ou pic décoratif. C’est facile et amusant si vous le faites avec des enfants.

 

Organisation:

Afin de gagner du temps le matin, j’ai préparé mes crêpes et mon poulet la veille. D’ailleurs j’ai servi l’un de mes blancs de poulet découpé en tranches à même la planche à découper; c’est parfait pour un tapas un peu épicé. Le lendemain matin, j’ai juste eu à faire la soupe d’oranges, la préparation des légumes pour la salade et les roulés de crêpes.

BONUS

Le masque vénitien est présent sur ma table, mais c’est pourtant Ivrea qui est mise à l’honneur aujourd’hui. Ivrea est une petite ville des alpes italiennes, située à mi-chemin entre Aosta & Turin, célèbre en Italie pour sa bataille d’orange au moment du Carnaval, la bataille de nourriture la plus importante du pays. Au Moyen-Age, une fille de meunier se serait rebellée contre le baron de l’époque, en refusant de se soumettre à lui pour le « jus primae noctis » (la première nuit de noce), le peuple se révolta a son tour, et une grande bataille éclata. Pour représenter cette bataille, le peuple attaque les chars de l’armée et le baron à coup d’oranges lors du carnaval… Cette fille de meunier (transformée en meunière) a marqué les esprits, et est devenue la figure emblématique de ce carnaval. A son passage, elle est acclamée par la foule. Quant à l’origine des oranges, ils savent juste que c’était un fruit exotique à cette époque, il était noble et distribué en guise de récompense au peuple.

Attention quand même si vous participez à cette bataille, j’imagine que se prendre une orange en pleine face peut être douloureux…

Voilà, vous comprenez maintenant mon clin d’œil à l’Italie avec ma soupe aux suprêmes d’orange 🙂

Tagliatelles fraîches & poulet cajun aux 4 poivrons

Depuis quelques temps, j’ai une véritable obsession pour la cuisine de la Nouvelle-Orléans et c’est aussi une destination qui me donne très envie. Je me suis donc procurée les fameuses épices cajun (un mélange de thym, oignon rouge, ail séché, paprika, origan, poivre noir, graines de moutarde, piment fort & cumin), un mélange idéal pour les marinades de viandes, de poissons ou encore de sauces. Bref, vous l’avez compris, on peut en mettre un peu partout, et ça c’est cool !
Ingrédients:
– Tagliatelles fraîches
– blancs de poulet
– 1 oignon de taille moyenne
– 4 mini poivrons de couleurs différentes
– une dizaine de tomates cerises
– de la crème liquide ou crème semi-épaisse (voire un mélange des deux comme je l’ai fait)
– épices cajun
– sel & poivre
– huile d’olives
– persil plat
– 1 citron vert
Facultatif: noix de cajou
Préparation:
– Commencez par couper vos blancs de poulet en aiguillettes, puis saupoudrez-les généreusement d’épices cajun en mélangeant pour que ça soit bien homogène et réservez dans un coin…
– Ensuite, émincez tous vos légumes: d’un côté l’oignon, et de l’autre les poivrons et tomates et un peu de persil plat.
– Faites revenir l’oignon dans un filet d’huile d’olive sans les faire brûler. Une fois qu’ils sont devenus un peu transparents, rajoutez le mélange poivrons-tomates-persil, et mélanger en laissant mijoter sur feu doux.
– Au même moment, mettez vos blancs de poulet épicés dans une autre poêle avec également un filet d’huile d’olives en les retournant régulièrement pour bien les cuire. Une fois cuits, rajoutez la crème et baissez le feu. Laissez un peu réduire, et enfin faites chauffer vos tagliatelles (2 minutes de cuisson dans de l’eau frémissante).
– Enfin, mélangez les tagliatelles au reste de la préparation, et servez chaud en décorant de quelques feuilles fraîches de persil et une tranche de citron vert.

 

Bon appétit et à très vite pour d’autres recettes gourmandes

Un Carrot Cake pour me rendre (encore plus) aimable

Après que mon père nous ait ramené 3kg de carottes à la maison, il fallait bien nous creuser un peu la tête pour nous en débarrasser ! J’ai immédiatement eu envie de faire un carrot cake, qui me semble être parfait pour commencer cet automne en douceur.

Il nous faut:

– 3 carottes
– 2 œufs
– 100g de sucre roux
– 100g de farine
– 1 sachet de levure
– 12 cl d’huile
– 1/2 sachet de sucre vanillé
– poudre de vanille
– 2 gouttes de miel
– 1 cuillère à café de cannelle
– 1/2 sachet de poudre de noisette

Pour le glaçage: 1/2 pot de mascarpone (un petit) & sucre glace

Pour la décoration du cake: 1/2 sachet d’amandes effilées

Préparation

– Faire blanchir les oeufs avec le sucre, rajouter l’huile
– Rajouter la farine, la levure petit à petit en mélangeant bien pour éviter les grumeaux
– Rajouter la cannelle, la vanille, le sucre vanillé, le miel et la poudre de noisette puis bien remélanger à nouveau
– Rajouter les carottes râpées
– Mettre 30 min au four dans un four préchauffé à 180°C
– Pour le glaçage, mélanger le mascarpone avec un peu de sucre glace: étaler le sur le cake, puis décorer de quelques amandes effilées et de carottes en sucre

Bon appétit mes petits lapins

Le brownie à ma façon

J’ai décrété que ce vendredi … ça serait brownie ! Ce gâteau manquait dans ma liste de desserts américains, il était donc temps d’y remédier. En cherchant sur internet et dans mes bouquins, j’ai trouvé des proportions en sucre et en beurre vraiment énormes, j’ai donc décidé de remanier un peu la recette.

Ingrédients:

– 200g de chocolat noir
– 75g de sucre
– 100g de beurre
– 3 oeufs
– poudre de vanille
– 1 sachet de cerneaux de noix Vahiné (à défaut de noix de pécan)

FACULTATIF: du sucre glace pour la décoration

Préparation:

– Préchauffer le four à 180°C
– Faire fondre au bain marie le chocolat et le beurre
– En attendant, verser dans un saladier la farine, le sucre, les trois oeufs et la poudre de vanille. Bien mélanger le tout
– Verser le chocolat/beurre dans la préparation
– Rajouter les noix concassées, puis bien mélanger de nouveau
– Beurrer un moule carré, puis enfourner pour 25 minutes à 180°C

Mon avis: le gâteau est super moelleux !!

Christmas Carrot Cake

Cette année, je n’avais pas trop envie de cuisiner des biscuits secs de Noël, donc j’ai cuisiné un Carrot Cake de Noël en forme de sapin ! Le prochain coup j’essaierai les bonhommes de neige !
 

Ingrédients:

– 130 g de cassonade
– 3 oeufs
– 1 sachet de levure chimique
– 150 g de farine
– 2 CS d’huile d’olive
– 3 CS de lait
– 1 carotte
– 40g de poudre de noisettes

Glaçage:

– St Morêt
– Sucre glace
– Colorant alimentaire (vert)
– fruits confits, mini sucres.. et tout ce que l’on veut

Préparation:

– On mélange les oeufs et le sucre jusqu’à ce que la préparation blanchisse
– On incorpore la farine et la levure (attention aux grumeaux…)
– On rajoute l’huile d’olive, le lait, la poudre de noisettes, et la carotte rapée
– On met la préparation dans différents moules de noël (j’ai utilisé un moule sapin et un bonhomme de neige), puis on enfourne à 180°C pendant 25 minutes.
– On prépare ensuite notre glaçage Cream Cheese et on décore à souhait !

Il est pas beau mon sapin ?

Cheesecake aux fruits rouges

Pour l’anniversaire de ma moman chérie, nous avons cuisiné notre dessert préféré: le cheesecake new-yorkais surmonté de fruits rouges… mmmm. A notre grande surprise, ce fut très facile à réaliser, et délicieux pour une première ! On en refera donc très bientôt

Ingrédients: 
Pour le biscuit:
– 200g de biscuits spéculoos
– 60g de beurre fondu
Pour la préparation:
– 350g de fromage de type Philadelphia ou St Moret
– 2 oeufs
– 70g de sucre
– 10cl de crème liquide
– le zeste d’un citron
Alors on commence par réduire en miettes les spéculoos (avec un mixeur par exemple), on y rajoute le beurre fondu et on mélange bien. Dans un autre récipient, on fait blanchir les œufs avec le sucre, on rajoute la crème liquide et le zeste de citron, puis le fromage en dernier.
En ce qui concerne le moule, il faut normalement prendre un cercle à gâteaux (dans le cas où le cheesecake est très montant par exemple). Mais nous avons fait avec les moyens du bord en utilisant un moule à manquer puis du papier cuisson.. ça a fait parfaitement l’affaire (d’autant plus que notre cheesecake était relativement plat). Donc on tapisse le fond avec le spéculos, et on rajoute la préparation par dessus. On enfourne à 160° pendant 40 minutes, puis on laisse refroidir. Il faudra ensuite le mettre une nuit au frigo avant de passer à la dégustation !
Et vous, vous l’aimez comment le cheesecake ?

Bagels au saumon fumé

Pour commencer mon projet gastronomique sur le thème des USA, je vous propose le célèbre petit pain rond: le Bagel !
Cuisiné par les juifs d’Europe de l’Est, le bagel fut introduit aux États-Unis (et principalement autour de New-York) au début du XXème siècle. A partir de 1960, les américains lancèrent la production industrielle de bagels. Il existe deux types de pains: le Bagel de New-York et le Bagel de Montréal. Alors quelle est la différence entre les deux ? Celui de Montréal est plus sucré et plus petit, tandis que celui de New-York est plutôt salé: la recette n’est donc pas tout à fait la même.
Aujourd’hui, ce sandwich est devenu très tendance, et principalement en Europe. On le retrouve même à Mc Donald’s (vous n’avez sans doute pas manqué les superbes spots publicitaires à la tv…). Enfin bref, le mieux est tout de même de le préparer soi-même: on sait au moins ce qu’on avale et on peut varier les plaisirs ! 🙂
J’ai décidé pour ces premiers bagels, de les saupoudrer de graines de pavot, et de les fourrer au saumon et à une crème à l’aneth (à la Scandinave). La température extérieure a surement dû m’inspirer… *rire*
Ingrédients:
– 340g de farine blanche
– 150g d’eau tiède
– 1 sachet de levure de boulanger déshydraté
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 1 jaune d’oeuf
– sel
– graines de pavot
Garniture:
– Saumon fumé
– Crème liquide
– St Môret
– Aneth
– Sel, Poivre, Huile d’olive
Préparation:
1- J’ai opté pour une préparation à la Machine à Pain: on met donc les ingrédients suivants dans le bac: farine, levure préalablement délayée dans l’eau tiède, l’huile d’olive et le sel. On lance le programme pâte pour 15 minutes de pétrissage automatique. (Si vous n’avez pas de machine à pain, pas de panique, il suffit de pétrir 15 minutes avec vos petites mains: ça fait les muscles !)
2 – En attendant, on en profite pour préchauffer le four à 180°C et de faire bouillir une casserole d’eau.
3 – On sépare en 8 petites boules, et sur chacune d’elles, on forme un creu sur le milieu puis on les plonge 1 minute dans l’eau bouillante. On les récupère à l’aide d’un écumoire et on les dispose sur le papier sulfurisé d’une plaque. A l’aide d’un pinceau, on badigeonne ensuite nos boules avec du jaune d’oeuf et on saupoudre de graines de pavot.
4 – On met au four pour 20 minutes puis on les laisse refroidir avant de les couper en deux.
5 – En attendant, on prépare notre garniture: on mélange du St Môret avec un peu de crème liquide, de l’aneth, une goutte d’huile d’olive, sel et poivre.
6 – Une couche de sauce sur la partie inférieure, une tranche de saumon fumé, on remet le chapeau et on déguste au coin du feu !
Bon Appétit