[Aude]: Séjour romantique au Château de Floure près de Carcassonne

Aujourd’hui, je vous propose une belle adresse pour un séjour romantique près de Carcassonne: le Château de Floure. C’est un magnifique Hôtel de Charme 4 étoiles qui se trouve à deux pas de la citée médiévale. Le lieu idéal pour un week-end en amoureux.

Floure est un petit village qui se trouve dans l’Aude, à seulement 10 minutes de la cité médiévale de Carcassonne. Entouré par les vignobles des Corbières et du Minervois, Floure permet aux épicuriens de s’adonner à de nombreuses visites de caves où il pourront savourer les vins historiques du Languedoc.

Nous étions impatients de vivre ce séjour romantique en Pays Cathare, de pouvoir faire un bond dans le temps direction les temps modernes (période suivant le Moyen-Âge) et profiter du calme du village. Quoi de mieux alors que de séjourner au sein même d’un château datant de l’an 1508 ?

Sur la façade de l’entrée, l’hôtel arbore fièrement ses macarons et labels (Qualité tourisme, Logis d’Exception, Tripadvisor, Le Pays Cathare…), gage de qualité. Une fois passés le porche, on se retrouve face à une immense bâtisse recouverte de lierre aux chaudes couleurs automnales. Un vrai havre de paix qui annonce un séjour en toute quiétude.

Le Château possède un magnifique jardin à la française, qui a malheureusement souffert à cause des maladies des buis. En effet, plusieurs régions de France voient leurs buis centenaires dépérir à cause de l’invasion de pyrales (papillons) qui s’attaquent à ce buisson et le font tout bonnement crever. En plus des papillons, les buis du château ont également été contaminés par un champignon, ce qui tend à réduire considérablement l’espérance de vie de ces magnifiques buissons… C’est un véritable fléau qui semble difficile à traiter. Peut-être avez-vous ce même soucis chez vous, en tout cas chez nous dans les Alpes-Maritimes, c’est le cas… Nous compatissons donc avec les jardiniers.

Des grenadiers et pommiers de différentes variétés ont ponctué notre promenade bucolique dans les jardins, et ce, jusqu’à l’immense piscine chauffée en extérieur. Il faisait un peu trop froid dehors pour se risquer à tremper un orteil mais le cadre est très paisible et offre une magnifique vue sur les Montagnes d’Alaric.

Après avoir découvert notre suite superbement décorée, nous sommes allés boire un verre dans le patio, et nous essayer à une partie d’échec. Nous n’allons pas nous mentir, je suis une véritable buse à ce jeu 😀 J’ai en tout cas apprécié ce moment très convivial et on peut dire que l’hôtel ne manque pas d’activités pour qui souhaite se divertir (Tennis, Piscine, Salle de Fitness, SPA, Ping Pong, Toboggans et Échecs).

L’hôtel dispose de chambres classiques, supérieures, charme et suites pour s’accommoder à tous les budgets. Sachez aussi que l’établissement propose 4 coffrets cadeaux si vous voulez gâter quelqu’un.

Le SPA est pourvu d’une piscine chauffée, d’un jacuzzi, d’un hammam et d’un sauna pour un forfait de 15€ pour deux heures. D’ailleurs, même si vous n’êtes pas logés au Château, rien ne vous empêche de venir profiter du SPA.

Enfin, nous avons dîné au restaurant semi-gastronomique « Le Poète disparu » à l’ambiance médiévale, qui rend hommage à Gaston Bonheur, un poète et journaliste français aujourd’hui décédé, qui fût l’heureux propriétaire du Château de Floure. Nous avons choisi le menu du poète à 49€ avec E/P/D et tout était absolument divin. Entre les chandeliers et la cheminée, tout est fait pour nous plonger dans l’univers intimiste et poétique de Gaston Bonheur. C’était très romantique et le temps semblait s’être arrêté pour que nous puissions pleinement profiter de cet instant en tête à tête.

En amuse bouche, nous avons eu un velouté de cèpes ; J’ai ensuite choisi le ceviche de Saint Jacques au citron vert, chlorophylle de basilic, échalotes et persil, suivi d’un pavé d’agneau cathare en croûte d’olives et artichauts barigoules, et d’une tarte amande et fruits. Mon fiancé s’est laissé tenté par le foie gras mi-cuit à la compote de figues et dattes et gelée de Muscat, suivi de filets de bar au citron et gingembre sur lit de fenouil, pour finir avec une assiette de fromages.

Encore un grand bravo à cette équipe de passionnés que l’on a d’ailleurs été féliciter à la fin du repas.

Le restaurant est ouvert seulement le soir et la réservation est conseillée. Encore une fois, les non-résidents sont eux aussi les bienvenus. Vous pouvez découvrir la carte du restaurant en cliquant ici: Restaurant le Poète Disparu.

Je finis par le petit-déjeuner-buffet qui peut se prendre en intérieur ou sur la terrasse lorsque le temps le permet. Celui-ci est très bien achalandé et tout le monde a de quoi se régaler ; viennoiseries, différents pains, confitures maison, boissons froides & chaudes, plats cuisinés (galettes de pomme de terre, oeufs, saucisses, bacon) mais aussi des pancakes, du fromage, des fruits, des yaourts ou encore des céréales.

Tentant

Si l’ambiance du château vous plait, sachez que l’établissement peut être privatisé pour des mariages, baptêmes ou séminaires professionnels. Vous pourrez alors profiter de leurs espaces intérieurs et extérieurs. N’hésitez-pas à les contacter pour obtenir plus d’informations.

Château de Floure – 1 Allée Gaston Bonheur – 11800 Floure – Site Officiel

*** Que faire autour de Floure? ***

Comme je le disais au début de cet article, la région est propice à l’oenotourisme et vous avez un choix infini de caves et vignobles à découvrir. Vous pouvez opter pour des vignobles traditionnels ou bien des vignobles d’abbayes. Je peux vous recommander le vignoble de l’Abbaye de Fontfroide près de Narbonne qui en plus de son caveau, est un lieu passionnant à visiter si on porte un intérêt à la vie monastique. Comptez environ 45 minutes pour vous y rendre depuis Floure.

Abbaye de Fontfroide – Route départementale 613 – 11100 Narbonne – Site Internet

Si vous êtes épicurien mais pas forcément amateur de vins, peut-être l’huile d’olive vous comblerait plus ? Alors je vous donne rendez-vous au Moulin de Fabi, une exploitation familiale à moins de 5 minutes en voiture du château (ou 15-20 minutes à pied) où vous trouverez huiles, olives de table ou encore des savons à ramener en souvenir ou à offrir. Réservation conseillée

Le Moulin de Fabi – Lieu-dit La Prade – 11800 Floure – 0468791555 – Page Facebook

Bien évidemment, il est impensable de manquer la visite de Carcassonne, une cité médiévale mondialement connue qui se trouve à 10 petites minutes en voiture du château. Entre déambulations dans les ruelles, autour des remparts, dans l’enceinte du château ou encore les musées et boutiques, vous n’aurez que l’embarras du choix pour satisfaire tout le monde. Je vais vous écrire un billet sur Carcassonne très prochainement.

Enfin, depuis Floure, des balades natures sont aussi possibles.

  • Vous avez le Canal du Midi qui n’est pas très loin à découvrir à vélo au départ de Trèbes (le village à côté) avec LocaVélo (Site Web)
  • Vous êtes à moins d’une heure du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée (Site Web) pour des randos, activités nautiques ou postes d’observation d’oiseaux
  • et enfin, vous pouvez randonner autour de la Montagne d’Alaric, une montagne qui, d’après la légende, renfermerait quelque part le fameux trésor du roi Alaric II… Si vous êtes prêts à partir à l’aventure, rendez-vous sur le Site de la commune de Floure (en cliquant ici) sur lequel vous trouverez des itinéraires de randonnées: accessibles aux promeneurs du dimanche comme aux randonneurs avertis.

Et pour vous aider à organiser votre séjour, n’hésitez pas à consulter le Site de l’Office de tourisme de l’Aude (cliquez ici) et celui de l’Occitanie (cliquez là).

Je tiens à remercier le Château de Floure et ses propriétaires, Eva, Cynthia, et tout le reste de l’équipe pour leur accueil chaleureux. Nous avons passé un très agréable séjour chez vous et avons été ravis de découvrir votre belle région 🙂 Nous avons tant à découvrir dans l’Aude, nous ne manquerons pas de revenir.

Pour suivre les actualités du Château de Floure, n’hésitez pas à liker leur Page Facebook

Publicités

[Tunisie]: Rituel oriental au Residence Tunis & SPA: quelle expérience !

Impossible de quitter la Tunisie sans essayer un Hammam traditionnel et un soin oriental. C’est ce que j’ai choisi pour mon anniversaire. C’est ainsi que nous nous sommes rendus dans la petite ville de La Marsa, près de Gammarth, à environ 25 minutes de taxi de la médina, à l’hôtel « The Residence Tunis » où nous avions réservé pour la journée.

L’accueil tant à la sécurité qu’à la réception de l’hôtel a été très chaleureux, et nous avons découvert ce magnifique hôtel avec beaucoup de plaisir. En suivant les fontaines au sol parsemées de pétales de roses, nous sommes arrivés jusqu’au Spa pour nous présenter.

Nous avions opté pour la formule « Evasion Orientale » avec 4 soins répartis sur la journée pour 250 dinars (soit à peu près 100€). Les deux soins de la matinée se passent dans le hammam avec une dame d’un certain âge qui semble régner sur le hammam car elle est la seule à faire les soins. L’évasion commençait dans le hammam pour transpirer un bon coup, se « désintoxiquer » et dilater les pores afin de rendre les soins plus précis et efficaces. La dame m’a ensuite enduit de Tfal, un savon naturel local puis m’a ensuite lavé sous la douche (bon, on ne va pas se mentir, on finit à poil pour les filles et en petite charlotte avant-arrière pour les mecs, c’est très saillant je vous promets muahahah).  Après la gêne passée et la peau bien propre, on peut s’installer sur la table de torture relaxation. C’est parti pour le gommage au gant de kessa, une autre spécialité locale pour « apprêter la peau, éliminer les cellules mortes et stimuler la circulation sanguine » lit-on sur la brochure du SPA. J’aurais du me méfier de l’histoire de stimulation sanguine…

Alors imaginez une éponge spontex qui vous frotte avec insistance du côté vert sur toutes les plus petites parcelles existantes de votre corps, et imaginez ensuite votre regard terrifié sur tous les lambeaux de peau que vous découvrez sur votre corps tel un lépreux. C’était affreux… 😀 On va ensuite sous la douche pour enlever les 4 couches d’épiderme mortes, on retourne dans le hammam en slip et seins nus, on se fait remettre une couche de tfal partout et on s’allonge tel un saumon sur une feuille de cellophane en attendant que la dame revienne (on prie aussi tous les dieux pour que personne d’autre ne se pointe à ce moment là). 3ème passage sous la douche pour bien enlever le savon, et nous pouvons regagner le spa pour profiter des installations. Mon compagnon a eu peur en me retrouvant tellement j’étais rouge… le pauvre ne savait pas encore ce qui l’attendait :p

Le temps de son polissage, je me suis prélassée dans un transat en peignoir avec un bon petit thé à la menthe qui m’a été servi. Cette matinée a été éprouvante, mais je peux vous garantir que vous ressortez avec une peau de bébé. Et le décor est tellement parfait… C’est vraiment très reposant.

N’ayant qu’une heure de battement avant de reprendre les soins de l’après-midi, nous avons décidé de manger au restaurant de l’hôtel au bord de la piscine. Le cadre est somptueux, il n’y avait pas grand monde et nous avons pu choisir une table agréablement située. Malheureusement pour nous, nous avons été littéralement envahis de petits moucherons (ils ont apparemment élu domicile tout autour de la piscine nous disaient les serveurs) et les insectes semblaient apprécier notre cuir chevelu tout propre. Pour faire bref, nous avons passé la totalité du repas à nous agiter dans tous les sens, à nous gratter la tête et à ramasser le corps des défunts moucherons ayant voulu siroter notre apéro… Quant au repas en lui-même, c’était franchement mauvais. Nous avons au cours de ce repas, perdu tout le bénéfice de la relaxation du matin… C’était le pire repas de notre séjour, et la qualité n’était clairement pas à la hauteur du prestige de l’hôtel. Je ne comprends pas ce désastre culinaire dans un établissement d’un tel standing.

Mmm des bonnes frites industrielles et un sandwich beaucoup trop pimenté pour être apprécié

Nous avons mangé en un temps record, laissant la moitié du repas aux moucherons et sommes vite repartis nous détendre pour profiter un peu du magnifique bassin. Nous étions seuls dans la pièce, c’était le top, et le bassin était très agréable. Il est pourvu d’un jacuzzi ouvert sur la piscine et d’un système de nage à contre-courant. La détente fut malheureusement brève pour moi car le traitement de choc infligé à ma peau le matin m’a provoqué une éruption violente de pustules sur le ventre et partout dans le dos à cause de l’eau de mer et ce sont finalement les brûlures qui m’ont faites sortir du bassin. Décidément… ce n’est pas de chance pour moi ! Même souci pour le bain de 30 minutes à la fleur d’oranger dans une baignoire ultra moderne mais de nouveau avec l’eau de mer qui m’a empêché de me relaxer. J’ai pu consulter le médecin du SPA qui m’a ausculté et m’a dit que ma peau était fragile et qu’en l’hydratant bien avec de l’eau claire et une bonne crème, ça irait mieux. Cette dame était très sympathique et s’est montrée rassurante. Le rituel s’est enfin terminé par un massage d’une heure à l’huile naturelle de coco qui a été vraiment très agréable. Il a même apaisé mes brûlures. C’est donc sur cette note positive que nous avons quitté les lieux.

Malgré mon expérience personnelle un peu mitigée du fait de l’irritation (mon compagnon n’a rien eu de tout cela), j’en garde un excellent souvenir. C’est une expérience unique, traditionnelle et j’en suis sûre, excellente pour la peau. Un tel gommage devrait être fait plus régulièrement, même s’il n’est pas forcément agréable sur le coup.

En revanche, cela nous a aussi confirmé que les séjours en resort au bord de l’eau en formule all inclusive, ce n’est pas notre façon de voyager. Je ne mâche pas mes mots, mais un repas tel que nous avons eu au Residence Tunis, cela ternit l’image de la cuisine tunisienne car ce n’est absolument pas représentatif. C’est bien loin de la qualité que nous avons eu dans des restaurants traditionnels de la Médina où nous nous sommes régalés pendant 4 jours. Exit la soit-disant citronnade maison qui sent le pulco à plein nez et les frites surgelées. Exit aussi les taxis qui vous attendent au garde à vous devant l’hôtel pour vous voler en vous demandant 3 fois le prix normal d’une course sous prétexte qu’ils vous attendent au pied de l’hôtel. Vous faîtes 2 mètres pour rejoindre la route principale et vous en trouverez un qui est honnête et qui active son compteur. Si le taxi négocie la course avant, ne cherchez-pas, vous allez vous faire racketter.

Donc mon petit coup de gueule est le suivant: Ne prenez pas les touristes pour des imbéciles ou pour des vaches à lait: ce n’est pas de cette façon que vous relancerez le tourisme.

*****

Voila pour cette expérience unique et inoubliable au SPA du Residence Tunis; Je vous la raconte telle que je l’ai vécue. Des hauts et des bas mais qui nous laissent tout de même un bon souvenir et qui nous a permis de découvrir deux spécialités tunisiennes dans le domaine du bien-être: le gant de kessa et le tfal: deux must-have dans la trousse de toilette tunisienne.

Cliquez-ici pour découvrir le site de l’hôtel et ici pour organiser vos vacances en Tunisie

Bonne journée à tous

[Tunisie]: Le Palais Bayram, un hôtel digne des Mille et Une Nuits

Pour mon anniversaire, j’avais très envie d’évasion, d’exotisme et surtout de soleil ! Nous devions aller à Marrakech, ville des riads majestueux, de l’huile d’argan, ville des tanneurs mais aussi pays du tajine au poulet et citron confit… mmmm. Mais le destin en a décidé autrement. En effet, depuis l’aéroport de Nice, les directs se font encore timides. et pour Marrakech et à la période que nous voulions, il nous fallait faire escale à Paris… En partant 4 petits jours seulement, nous ne voulions pas perdre de temps dans des escales. Nous avons donc changé de destination, et c’est ainsi que nous nous sommes envolés vers la Tunisie, terre de mes ancêtres, avec un vol direct. J’étais un peu frileuse à l’idée d’aller là-bas à cause des attentats, mais quand on voit ce qu’il se passe en France, ce n’est pas plus sûr chez nous.

Un souvenir du temps où mes grands-parents nous emmenaient avec eux en voyage me revenait sans cesse: celui d’un petit village au doux nom de Sidi Bou Said où nous avions fait escale lors de notre croisière. Ce village blanc et bleu ont ravivé de lointains souvenirs et j’avais très envie d’y retourner 15ans après, mais cette fois-ci avec mon compagnon.

Alors où prendre notre hébergement ? A Sidi Bou Said ? A Tunis ? Il est vrai que le bord de mer est très attirant, mais d’un autre côté, le cœur vibrant de la culture tunisienne se trouve plutôt dans la Médina de Tunis… La chose que je désirais le plus était de séjourner dans un hôtel très typique, dans un décor digne des mille et une nuits. Et c’est là que j’ai trouvé le Palais Bayram, un ancien palais datant du XVIIIème siècle, installé au cœur de la Médina. Histoire patrimoniale, somptueuse architecture… C’est là que je voulais être, et nulle part ailleurs.

Nous avons utilisé le service de navette gratuite comme proposé sur Booking où nous avons réservé, donc pas de tracas à notre arrivée, le chauffeur nous attendait, malgré nos 30 minutes de retard à cause de  l’avion. Je vous conseille d’avoir un stylo dans votre sac car votre compagnie vous donnera un papier à remplir et à remettre à l’atterrissage au moment du contrôle du passeport.

L’hôtel se trouve à environ 20-25 minutes de l’aéroport en fonction de la circulation. Comme notre chauffeur nous l’expliquait: le problème à Tunis, c’est qu’il n’y a pas d’heure de pointe à proprement parler. C’est la surprise…

L’hôtel se trouvant au coeur de la Médina, le taxi n’a pas pu entrer dans la vieille ville et nous a laissé sur le Boulevard Bab Menara, près de la rue du château où un employé nous attendait pour nous réceptionner nous et nos bagages. Nous avons été chaleureusement accueilli par Saoussen, une jeune femme charmante et qui s’est montrée très serviable tout au long de notre séjour. On nous a apporté un jus pressé en guise de bienvenue puis elle nous a amené à notre chambre. Pour y accéder, nous devions passer par un patio absolument sublime, et l’émerveillement ne s’arrêtait pas là…

La chambre en elle-même ? Comment vous dire cela… un vrai conte de fée. Je ne pouvais imaginer un tel luxe pour mon anniversaire: nous avions rien que pour nous: 2 lits king size façon Shérazade (parfait en cas de dispute ou si on a mangé trop de couscous et qu’on a besoin de s’étaler comme une larve 😀 ), une salle de bain tout en marbre et un petit salon.

Pour le petit déjeuner, il faudra choisir votre formule sur le menu et nous avons choisi le continental qui comprend par personne: un jus pressé, une boisson chaude, 2 viennoiseries, des petits pains tunisiens, des confitures (orange, figue & abricot) ainsi qu’un yaourt. C’est un excellent petit-déjeuner (et dieu sait que je peux être difficile à ce niveau). Le jus pressé y fait beaucoup, je l’avoue. C’est MON chouchou du matin.

Nous avons également testé le restaurant de l’hôtel dans lequel nous avons dîné le dernier soir. J’ai goûté le couscous de poisson pour la première fois de ma vie, et pas n’importe lequel: le couscous de mérou, un grand classique en Tunisie. C’était un régal. Chéri a pris un filet de daurade avec des petits légumes et nous avons également pris une assiette de salades tunisiennes à se partager. Chaque repas en tunisie commence par la Kémia, soit l’apéritif. Et le MUST-HAVE de chaque kémia, c’est l’incontournable harissa à l’huile d’olive avec les petits pains tunisiens. Bon, je me confesse: après 4 jours d’harissa à tous les repas: JE N’EN PEUX PLUS hahaha. Ma petite tapenade m’a un peu manqué :)) L’ambiance dans le restaurant était très cosy, très romantique avec un dîner à la lueur d’une bougie et avec un musicien qui assurait l’ambiance traditionnelle lors du repas. C’était vraiment parfait, et idéal lorsqu’on a marché toute la journée et qu’on a juste envie de manger dans l’hôtel pour être sur place.

L’hôtel possède également un spa et hammam si vous souhaitez faire des soins, et le petit endroit secret, se trouve sur les toits de l’hôtel. Vous n’avez qu’à demander à quelqu’un de l’hôtel de vous y ouvrir la porte, et tadammmmm bienvenue au paradis… Vous aurez toute la vue sur la Médina avec une vue imprenable sur la Mosquée Zitouna, la plus grande mosquée de Tunis.

L’hôtel comporte peu de chambres et l’ambiance y est familiale. Les employés de l’hôtel ont tous (et j’insiste sur le vraiment TOUS) été à nos petits soins pendant 4 jours ; nous ont prodigué de précieux conseils pour nos visites, nous ont même emmené au marché pour nous montrer le chemin ; Ils se sont pliés en 4 pour satisfaire nos désirs. Nous nous sentions comme dans un palais, mais aussi comme à la maison. Comme j’aime à le dire: c’est mon petit havre de paix au cœur de la Médina de Tunis.

Il faut compter 20 minutes environ pour 11-12 dinars pour vous rendre en bord de mer, ce qui fait à peu près 5€. Bientôt je vous parlerai de notre expérience dans un resort en bord de mer et je peux vous garantir que la qualité n’a pas du tout été la même. Alors pour les fins gourmets, si vous voulez découvrir la vraie cuisine de Tunisie, c’est dans la Médina que ça se passe 🙂

Retour en photos…

IMG_0769

Cliquez-ici pour accéder au Site Officiel du Palais Bayram, mais retrouvez-les aussi sur Facebook en cliquant ici, et pour leur page instagram.

Cliquez-là pour accéder au Site Officiel de Booking

Site Officiel de l’Aéroport de Nice et Site de la Compagnie TunisAir

Et enfin pour le site de tourisme de Tunisie

A bientôt pour d’autres récits de notre voyage en amoureux

Goûter au Five Hotel & Spa de Cannes

Ça fait plus d’un an que je lorgne les pâtisseries du Five à travers la vitrine qui accueille les passants à coup de cuillère géante. L’autre jour, nous voila enfin parties avec ma copine Amandine, bien décidées à y prendre le goûter. Malheureusement pour nous, l’hôtel était privatisé ce jour là pour je ne sais quel événement, donc adieu les fauteuils moelleux et la piscine sur le toit de l’hôtel… on a du se contenter des chaises côté rue. Tant pis ça sera pour une autre fois…
Tout d’abord un petit focus sur Jérôme de Oliveira, qui entre autre a décroché le titre de champion du monde de pâtisserie en 2009, tout juste à l’âge de 23 ans. Après avoir passé 5 ans à travailler pour un autre roi de la pâtisserie, Christophe Michalak au Plaza Athénée, le jeune lyonnais quitte son poste pour intégrer les cuisines d’un autre palace, à Cannes cette fois-ci et se voit confier les rênes de la pâtisserie « Intuitions by J. » du Five Hôtel & Spa.
On peut dire que le jeune homme déborde d’idées dont l’inspiration semble provenir de ses voyages: de la Bretagne au Japon, chaque pâtisserie est une explosion de saveurs.
Voyons voir ce que nous avons pris…

Je commence par mon coup de coeur de la journée: la Religieuse Caramel au beurre salé… olalalala une tuerie !!!! Il s’agit pourtant d’un classique de la pâtisserie française, comme quoi, il faut rester sur des valeurs sûres ! Cette religieuse a un équilibre parfait avec une délicate saveur salée qui provient du caramel… j’ai adoré ! Nous avons ensuite goûté l’Eclosion, le petit dôme rouge brillant. Il s’agit d’un confit de fraises et d’une mousse yuzu avec un biscuit pistache, c’était rafraîchissant mais plutôt estival. J’ai adoré le confit de fraises mais moins aimé la mousse yuzu dont la saveur agrumée était un peu trop présente à mon goût. On continue par la traditionnelle Tartelette au citron meringuée qui est probablement l’une des meilleures que j’ai pu manger dans ma vie… Le must est de goûter le biscuit, la partie citronnée et une petite meringue à chaque bouchée: ça fond en bouche, c’est une merveille. Pour finir, et probablement vous achever: l’Onde de choc chocolatée avec son coeur coulant praliné à se damner, ses noisettes caramélisées et son biscuit croustillant pétillant. Celui-ci est beaucoup plus consistant que les autres, donc plus écoeurant, mais franchement agréable à manger. J’ai cependant moins apprécié la couche assez épaisse de chocolat qui enrobe le gâteau…

Enfin bon, rien à dire concernant la qualité évidente de ces pâtisseries, c’est du bonheur à l’état pur.

Ne manquez pas cette bonne adresse si vous passez dans le coin 🙂

Cliquez-ici pour accéder au site internet de la pâtisserie et ici pour l’hôtel

Vivre le Festival d’Art Pyrotechnique de Cannes dans la peau d’un VIP… Check!

Hier soir, Cannes célébrait l’ouverture du Festival d’Art Pyrotechnique, qui comme chaque année se déroulera jusqu’à la fin de l’été. Bien qu’hier nous étions le 4 juillet, Jour de l’Indépendance des États-Unis, c’est finalement l’Azerbaidjan qui était à l’honneur. Pour ceux qui connaissent un petit peu l’événement, il faut savoir que circuler dans Cannes ces soirs là est un véritable enfer, et trouver un bon point de vue s’avère assez délicat. Il vous faudra également affronter la horde de touristes & locaux venue spécialement pour l’événement, soit près de 150 000 personnes. Bref tout ça pour dire que j’ai un bon plan pour vous ! Certes, c’est un bon plan qui coûte un peu cher mais qui vaut néanmoins le coup. Récemment, j’ai été invitée à un événement qui se déroulait sur la terrasse du Radisson Blu, et je suis tombée amoureuse de ce lieu incroyable qui offre une vue à 360°. Évidemment, vous ne pourrez rester sans consommer, il faudra alors débourser 7€ pour un soft, 15€ pour un cocktail sans alcool et 17 pour un avec alcool… ça fait mal effectivement… mais la vue se paye ! Il vous suffira juste d’attendre le début du feu d’artifice (aux environs de 22h) et de profiter de l’instant présent dans votre transat ou dans votre fauteuil œuf en sirotant votre cocktail.
Enjoy !