Accueil paca [SECRET] : Les coulisses de la fabrication du Miel Martine en Provence

[SECRET] : Les coulisses de la fabrication du Miel Martine en Provence

par Discovart, Cuisine & Voyages

Le miel chez moi, c’est une histoire de famille : toutes nos pâtisseries traditionnelles sont faites à base de miel, et puis dans le sud, c’est un incontournable de la table provençale. A la maison, on en mange d’ailleurs une petite cuillère tous les matins au petit-déjeuner, et notre préféré, c’est le miel de lavande ! En plus d’être excellent, il est produit localement (grâce à nos champs de lavande de Provence), et ça, c’est un MUST.

Quand on m’a proposé une journée presse autour du miel pour découvrir les coulisses de la fabrication du Miel Martine, j’ai accepté sans hésiter car j’ai toujours rêvé de faire ça…

Le Miel Martine est un miel produit à Lorgues (dans le Var) par le Château la Martinette : un superbe domaine viticole qui produit vin, miel et huile d’olive (que des bons produits de chez nous), et que je vous ferai découvrir une prochaine fois dans un reportage à part entière car c’est un lieu qui vaut VRAIMENT le détour ! Leur nouveau chai vient tout juste d’être inauguré et leur cave est juste INCROYABLE ! Je n’en ai jamais vu une si belle et si moderne…
Pour les curieux, vous pouvez d’ores et déjà jeter un coup d’œil sur leur site officiel, vous verrez de quoi je parle 😉

Site Officiel du Château La Martinette

Mais en attendant, revenons au Miel Martine. Au programme de ma journée autour du miel : Rencontre avec Nicolas, apiculteur chez Miel Martine et Visite de leur miellerie, le cœur vibrant de leur production.

Apiculteur en France, un métier de passion

Le métier d’apiculteur m’a toujours intriguée alors j’étais ravie de pouvoir vivre la récolte du miel depuis les ruches et pouvoir poser toutes mes questions à un apiculteur.

Être apiculteur en France, c’est un métier très difficile car :
– Les Français consomment énormément de miel (près de 40 000 tonnes par an) alors que notre production nationale n’est pas suffisante.
– Les colonies d’abeilles disparaissent à petit feu à cause des changements climatiques et des fléaux environnementaux (parasites, frelons asiatiques, pollution, pesticides, déforestation, etc…).
– Certains pays comme la Chine, le Viet Nam, l’Ukraine ou encore l’Espagne produisent en plus grand volume grâce à des méthodes frauduleuses (ils utilisent du sirop de sucre plutôt que du nectar de fleurs, ce qui leur permet de pouvoir pratiquer des prix bien plus bas). Autant vous dire que si vous avez l’habitude d’acheter vos miels en supermarchés et notamment les produits bien industriels, vous devriez vous pencher sur la liste des ingrédients et les méthodes de production. Cela risque de vous faire froid dans le dos…

J’aimerais d’ailleurs vous faire voir deux vidéos assez choquantes : la fabrication du faux miel (et l’étude de miels industriels que l’on trouve en supermarchés français) ; et les dessous du miel industriel dans certains pays étrangers (des “apiculteurs” (si on peut les appeler ainsi), qui massacrent les abeilles sans aucun état d’âme pour plus de rendement ; c’est à vomir).

J’en profite pour rappeler que les abeilles ont officiellement été déclarées “Espèce en voie de disparition” depuis septembre 2016 déjà.

Vous comprenez maintenant l’importance de soutenir les producteurs locaux et les apiculteurs Français, qui pour beaucoup, font ce métier par passion pour les abeilles, pour protéger l’environnement et pour vous garantir  un miel de la meilleure qualité.

D’ailleurs, j’aimerais vous présenter l’une de ces marques qui rendent le miel de Provence si exceptionnel…

*****

Martine est une belle marque de miel français, qui veille à fabriquer un produit de qualité premium tout en protégeant les abeilles. Elle offre aussi au consommateur la possibilité de tracer l’origine des ingrédients, gage de qualité de sa production.

Nicolas, l’un des apiculteurs de Miel Martine, a quitté le monde du spectacle pour faire un métier plus proche de la nature. Il est apiculteur depuis 10 ans maintenant et prend beaucoup de plaisir à s’occuper des abeilles. Nicolas veille au grain : lorsqu’il n’est pas près des ruches, il est à la miellerie pour suivre scrupuleusement toutes les étapes de la production.

C’était génial de pouvoir suivre la fabrication de A à Z, depuis la récolte du miel en ruches jusqu’à la mise en pot, et de pouvoir visiter les locaux en toute transparence. Avec toutes les horreurs que l’on voit aujourd’hui, c’est très rassurant de savoir qu’il existe encore des personnes sensées et soucieuses de la préservation de notre planète.

Chez Miel Martine, pas d’artifices, le miel est 100% pur, fabriqué dans la région et ce dans les meilleures conditions !

Miel Martine, une production “Made in Provence”

Miel Martine compte près de 2000 ruches disséminées partout en Provence : dans le Var à Lorgues et près des champs de lavande de Valensole. Avec ce cadre exceptionnel et une telle quantité de fleurs, autant vous dire que les abeilles s’en donnent à cœur joie !

D’ailleurs, le Château La Martinette possède son propre champs de lavande (ce qui est rare dans le Var) et Nicolas profite d’un cadre idyllique face aux lavandes et à l’oliveraie géante pour s’occuper de ses ruches.

Quel est le rôle d’un apiculteur ?

Être apiculteur, ce n’est pas juste placer une ruche au fond du jardin et attendre gentiment que les cadres soient gorgés de miel, non il faut les entretenir, les surveiller, ré-ajuster et faire en sorte que les abeilles travaillent dans les meilleures conditions. En effet, je parle de travail car les abeilles sont un peu comme les fourmis : elles ont une organisation quasi militaire au sein de leur colonie, et chacune a son rôle pré-défini : recruteuses, butineuses, stockeuses, gardiennes, éclaireuses, nourrices, et bien sûr : la reine ! Si la reine peut vivre de 3 à 5 ans, c’est parce qu’elle vit à la cool mais aussi parce qu’elle est nourrie à la gelée royale. L’abeille ouvrière va quant à elle vivre 30 jours maximum et va se tuer à la tâche ! Ces abeilles sont en fait de vraies guerrières !

Quand Nicolas installe ses ruches, il prépare des cadres pourvus d’une feuille de cire gaufrée pour économiser l’énergie des abeilles afin qu’elles puissent uniquement se concentrer sur la production de miel. Les abeilles peuvent alors s’installer, remplir et agrandir ces alvéoles de leur précieux nectar et la reine va y pondre ses œufs pour agrandir la communauté. La ruche est désormais colonisée, il faut continuellement observer l’environnement pour s’assurer du bien-être des abeilles (pour qu’elles ne soient pas tentées d’aller voir ailleurs), et Nicolas vient vérifier 2 fois par semaine l’état des cadres pour voir où en est la production de miel.

Et pour travailler si près d’un essaim, il faut prendre quelques précautions : il faut s’équiper d’une combinaison spéciale qui recouvre bien toutes les parties du corps pour éviter les piqûres, prévoir un enfumoir toujours bien allumé pour calmer les abeilles, brosser délicatement les cadres pour retirer les abeilles, prélever les cadres remplis de miel puis les remplacer par de nouveaux. Les cadres prélevés seront ensuite transportés à la miellerie, la seconde étape de ma journée presse.

Mais avant de quitter les lieux, j’ai eu la chance de déguster le miel à la sortie de la ruche en direct du cadre : grand grand moment de kiff ! Rien que pour cela : MERCI car l’épicurienne et épi-curieuse que je suis n’oubliera pas ce moment de si tôt.







En plus de toutes les tâches quotidiennes de l’apiculteur, il faut aussi protéger les abeilles des frelons asiatiques et des parasites, et souvent déplacer les ruches pour s’assurer qu’elles aient suffisamment de fleurs à butiner dans les environs.

Retenez une chose :

Pas de fleurs = pas de miel | Plus d’abeilles = plus d’écosystème

Nous sommes donc TOUS concernés par la disparition des abeilles, car elles font partie des insectes les plus pollinisateurs de notre planète, et c’est ce qui fait que les arbres et plantes produisent fruits et légumes pour nourrir les bêtes comme les Hommes.

D’ailleurs, petit aparté : Miel Martine est une marque très engagée dans la protection des abeilles et a mis en vente son “Beebar Martine”, composé d’un kit à planter à installer sur son balcon et d’un pot de 250g de Miel Martine “Toutes Fleurs” pour 35€. Grâce à cet achat utile, vous pouvez profiter d’un délicieux miel naturel de Provence, vous participez activement à la sauvegarde des abeilles grâce aux fleurs plantées sur votre balcon, et en plus vous faites une bonne action puisque sur les 35€, vous reversez 10€ à l’Association “Terres d’abeilles” qui oeuvre partout en France.

En savoir + sur le Beebar Martine

En route pour la Miellerie Provençale

Après avoir récupéré les cadres gorgés de miel : il faut vite les emmener à la miellerie qui se trouve près de Seillans, dans un petit village appelé Brovès en Seillans. Là-bas, nous y avons vu toutes les étapes de la fabrication.

Salle 1 : Procédé d’extraction du miel

Dans l’ordre des photos :
La désoperculation (l’étape qui permet de retirer toute la cire du cadre), l’arrivée des cadres désoperculés sur le convoyeur qui les range ensuite par rangées dans la centrifugeuse pour l’extraction du miel, puis la filtration pour la mise en stockage en fût de 280 kg.








Salle 2 : Conditionnement du miel

Dans l’ordre des photos :
La mise en pot du miel, le vissage des pots, l’étiquetage, le dernier contrôle qualité pour vérifier que le pot est impeccable et bien fermé avant la mise en conditionnement finale.




Ce jour-là, la miellerie mettait en pot le “Miel de Bruyère Blanche”, l’un des produits phare de la Maison Martine, le plus fin et aussi le miel préféré des MOF !

Pour les fins gourmets, c’est donc LE miel à vous procurer de toute urgence.

Salle 3 : Le labo secret !

Cette salle était incroyable : on a pu voir la fécondation des reines ! Je ne savais même pas que c’était possible… Mais une colonie ne peut survivre sans une reine, donc si la reine vient à mourir, il faut pouvoir la remplacer très rapidement…

C’est aussi très pratique si demain vous voulez vous lancer dans la production de miel et que vous partez de zéro. Dans ce cas, vous aurez forcément besoin d’une reine pour votre ruche ! Ça tombe bien, Miel Martine peut vous en fournir en direct de l’e-shop ! Si si, je vous jure ! En savoir plus sur les reines fécondées de Miel Martine

Salle 4 : Petite pause gourmande pour la dégustation des miels Martine

J’ai pu goûter presque tous les miels Martine, et tous ont leur spécificité : une couleur différente, des saveurs différentes et une texture différente. Personnellement, j’adore quand le miel est un peu cristallisé.

J’ai adoré le miel de lavande (qui est vraiment délicieux et avec la texture que j’aime), mais aussi le miel de romarin et le miel toutes fleurs.
Le miel de bruyère blanche est aussi très agréable avec un goût assez unique que je ne connaissais pas (je peux d’ailleurs comprendre qu’il soit tant apprécié des chefs car il est très original).
Enfin, le miel de châtaignier reste pour moi le plus difficile à apprécier car il a une saveur très prononcée et un très fort caractère.

Mon prochain challenge personnel ? Trouver une recette à base de miel de châtaignier pour me faire changer d’avis ! (Si vous avez des idées, n’hésitez-pas à m’écrire un petit commentaire !)




Si vous voulez acheter un miel Martine, vous pouvez les trouver sur leur boutique en ligne et en épicerie fine ! (J’ai même entendu dire que le grand format sera bientôt disponible en supermarché ! Youpi).

Découvrir les engagements de qualité de la marque Martine (traçabilité, provenance…)

Grâce à cette journée découverte autour du Miel de Provence, j’aime encore plus le miel et je me sens encore plus concernée par la vie des abeilles. Je pense que c’est une activité que chaque famille devrait pouvoir tester au moins une fois pour bien comprendre les enjeux de la survie de cette espèce, mais aussi pour apprendre à différencier un miel de qualité d’un miel bas-de-gamme de supermarché.

Nous aussi encourageons et soutenons les apiculteurs Français en achetant leurs miels !

Question pour mes lecteurs :
Dis-moi en commentaire si tu aimes le miel, lequel tu préfères et si tu as plutôt l’habitude de te fournir chez un petit producteur, en épicerie fine ou en supermarché !

Quelques idées de recettes Discovart à base de miel :

La prochaine fois, je vous parlerai du Château La Martinette, de ses vins et de son huile d’olive qui est à TOMBER !

Related Articles

Laisser un commentaire