Citronnade et ambiance festive sur les toits de Tunis

Il n’y a pas de Tunis sans sa Médina, ses petites ruelles étroites et sombres qui traversent les souks et toutes ces personnes qui grouillent dans les rues et en font un extraordinaire lieu de vie… Oui, mais pour moi, Tunis se visite aussi depuis le ciel. Quand on déambule sur les toits de la ville, où on se sent comme Rose et Jack sur la proue du Titanic, à la découverte du monde, comme si rien ne pouvait nous arriver. C’est vraiment ce sentiment que j’ai eu et bon dieu que ça fait du bien…

Il y a notamment UNE adresse qui est incontournable si vous visitez Tunis, c’est le Palais de l’Orient. Vous pourrez difficilement passer à côté si vous vous baladez dans le souk parce qu’au moins 3 à 4 vendeurs voudront vous emmener à la « Maison d’El Bey ». C’est en fait la même chose. En effet, le Palais de l’Orient fut autrefois la demeure de Moncef Bey, l’avant-dernier Bey ayant gouverné de 1942 à 1943. Les Beys étaient autrefois les représentants suprêmes du Pays, et ce système monarchique a été aboli en 1957 suite à la mise en place de la république.

J’en profite pour faire une petite parenthèse historico-politique sur la Tunisie.

Rappelons que la Tunisie a très longtemps été sous Protectorat français (d’où l’usage du français en Tunisie) et Habib Bourguiba a très activement participé au mouvement d’indépendance de la Tunisie. C’est d’ailleurs lui qui a a été le président de la république après le règne du dernier Bey en 1957, et ce jusqu’en 1987, soit 30ans à la tête du gouvernement. La plus grande avenue de Tunis, l’équivalent de notre Champs-Elysées, s’appelle d’ailleurs l’Avenue Habib Bourguiba. Il fait partie des personnalités les plus célèbres du pays. Voila parenthèse terminée.

Le Palais de l’Orient, situé dans le Souk El Leffa à deux pas de la Mosquée Zitouna (la plus grande de la ville), s’apparente plus à un musée qu’à une boutique et présente de somptueux tapis fabriqués dans la plus pure tradition berbère. Quand on pense à l’expression « marchand de tapis » utilisée pour décrire quelqu’un qui négocie pour les sommes les plus dérisoires, je trouve ça assez « drôle » parce qu’en réalité, un tapis est un véritable objet d’art, et selon sa qualité et les matériaux utilisés, il peut coûter très cher. Bien sûr, le prix va dépendre de la taille du tapis, de la teinture, si c’est en soie ou en laine etc etc… Pour un premier prix, il faut compter 150-200€ et ça peut grimper jusqu’à 2500€.

L’origine du tapis tunisien remonte au Vème siècle avant J-C où les grecs parlaient déjà des tapis et des coussins brodés de Carthage. Si vous voulez ramener UN souvenir vraiment typique, alors vous savez quoi chercher. L’art de tisser est ancré dans toutes les familles, mais c’est vrai qu’avec la modernisation et l’émancipation de la femme, les métiers à tisser se font plus rares dans les foyers, et aujourd’hui, cet artisanat se retrouve principalement dans le sud de la Tunisie.

Lorsque vous entrez dans la boutique, n’hésitez pas à grimper à l’étage pour accéder à la terrasse car l’accès y est gratuit.

Nous nous sommes arrêtés une petite heure pour savourer une délicieuse citronnade aux amandes avec une vue époustouflante sur la Médina et sur la Mosquée. Nous étions les seuls européens du café, nous avons chaleureusement été accueillis par le serveur et nous étions entourés de jeunes tunisois qui fêtaient un anniversaire sur fond de tam-tam, de chants et de danses. L’ambiance était super conviviale, on a adoré.

Vidéo de l’ambiance sur Instagram
 

Suivez le Palais d’Orient sur Facebook en cliquant ici ou ici pour le café panoramique.

Depuis notre merveilleux hôtel du Palais Bayram (dont je vous parlais ici), la vue était elle aussi sensationnelle.

Il doit bien-sûr exister d’autres terrasses panoramiques, mais que je n’ai pas encore explorées. Alors je compte sur vous pour me donner à votre tour vos bonnes adresses si vous en avez 🙂

En tout cas, je n’ai pas encore fait le tour de mes bonnes adresses tunisoises, alors je reviens très vite pour des petites pépites gourmandes.

En attendant, n’hésitez pas à consulter le site de l’Office de tourisme de Tunisie en cliquant ici pour organiser vos vacances.

Beslama, à bientôt !

Publicités

Chocolats de noël à la noix de coco caramélisée

Alors, vous êtes prêts pour Noël ? Comme chaque année, je ne peux m’empêcher de faire des petits cadeaux gourmands pour toute la famille, et j’ai commencé à faire mes propres chocolats il y a maintenant 6 ans lorsqu’on m’a offert mes premiers moules. Cette année, j’en ai trouvé de jolis spécial fêtes et j’avais envie de les utiliser. Habituellement, je fais une coque en chocolat noir et un fourrage praliné feuilletine croustillant. (Vous pouvez retrouver ma recette ici). Mais cette année, j’ai opté pour une coque chocolat noir et un fourrage chocolat blanc à la noix de coco caramélisée. J’ai utilisé le chocolat blanc noix de coco caramélisée de chez Casino (voir ici) et il est vraiment très très bon. J’avais peur du contraste chocolat noir/chocolat blanc mais en fait l’équilibre est parfait et ce n’est pas trop sucré.

Ingrédients (pour environ 15 chocolats):

100g de chocolat noir 64% de cacao
200g de chocolat blanc à la noix de coco caramélisée

Préparation:

Faites fondre le chocolat noir en bain marie et une fois fondu, tapissez votre moule de chocolat à l’aide d’un pinceau alimentaire. Il faut le faire bien minutieusement pour qu’il n’y ait pas de trous ni de bulles d’air. Placez ensuite le moule quelques instants au frigo.

Quand la coque a durci, préparez votre fourrage. Avec cette recette, c’est vraiment simple, il suffit de faire fondre le chocolat blanc au micro-onde. Mélangez bien pour que le chocolat soit lisse, puis à l’aide d’une cuillère à café, garnissez avec votre fourrage sans trop triturer pour ne pas mélanger le chocolat noir et le chocolat blanc ensemble. Replacez au froid.

La dernière étape consiste à refermer la praline avec une coque de chocolat noir. Re-faites fondre le chocolat noir restant en bain marie, puis mettez un coup de pinceau sur chaque praline pour fermer la coque. Vous pouvez un peu dépasser, ça ne fait rien, vous pourrez enlever le surplus au moment du démoulage.

Replacez au frais et le lendemain matin, vous pouvez procéder au démoulage.

Vous pouvez les présenter dans un petit sachet à offrir, dans un ballotin ou bien les mettre en centre de table présentés sur de la noix de coco râpée pour faire l’effet neige avec quelques billes argentées et des brindilles de sapin.

Passez un très joyeux noël

Itinéraire gourmand dans le Chianti

De passage dans la belle région de Toscane, nous avons fait un petit roadtrip d’une journée dans le Chianti au milieu des vignes. Pourtant grande amatrice de vins blancs, il était impossible de ne pas succomber à la tentation d’un bon vin rouge avec de tels paysages. Nous avons principalement sillonné les terres du « Chianti Classico » qui se délimitent en 4 communes: Greve, Radda, Castellina et Gaiole.

Depuis 2009, les vins du chianti sont classés DOP, l’appellation italienne équivalente à notre AOP française.

 

Pour la première étape, nous nous sommes arrêtés dans le joli village médiéval de Volpaia, dont le château date du Xème siècle.

En nous promenant, nous avions des effluves de vin car les viticulteurs s’affairaient dans les caves. Tout cela nous ayant donné soif, nous avons fait une petite pause au « Castello di Radda » en redescendant du village, un domaine viticole situé sur la commune de Radda où nous avons fait une dégustation gratuite de vins. Notre guide vendeuse était très aimable et nous a expliqué plein de choses intéressantes sur la production des vins du Chianti. Nous avons beaucoup apprécié ses conseils et son amabilité et lui avons donc acheté une bonne bouteille de la grande sélection (bin quoi… on se fait plaisir 😀 )

Site Officiel du Castello di Radda: Cliquez-ici
La boutique est ouverte tous les jours du lundi au vendredi, de 11h à 18h. La visite de la cave est possible, mais uniquement sur rendez-vous.

Vous voyez le petit coq en macaron sur la bouteille ? Eh bien c’est le symbole des vins du Chianti. Vous le retrouverez très souvent dans cette région. En Italie, on l’appelle « Il Gallo Nero » ce qui signifie le coq noir. Ce logo a été choisi en 1924 par le Consortium du Chianti Classico, une assemblée exceptionnelle de viticulteurs qui en avait ras le bol de voir des soit-disant vins du Chianti se vendre partout en Europe. Ils ont ainsi créé les vins « Chianti Classico » reconnaissables grâce à ce petit coq noir, gage de qualité. Vous ferez maintenant attention au macaron si vous voulez acheter un vrai Chianti Classico 😉

300_anni_chianti_classico

Le Chianti Classico doit bien sûr respecter une charte, comme tous les produits d’appellation d’origine contrôlée. Ci-dessous une petite pyramide des 3 types de Chianti Classico que l’on peut trouver: les Gran Selezione (comme celui que nous avons acheté), les Riserva et enfin les Annata.

Chianti Classico Seal with gold background

Nous avons encore un peu vadrouillé, puis nous nous sommes dirigés vers la commune de Greve in Chianti où j’avais repéré un bel endroit pour déjeuner.

Notre ami le GPS nous a fait prendre un chemin en terre assez folklo (autant vous dire que l’homme a eu peur pour sa voiture muahahah), et quand nous sommes arrivés à destination, nous étions seuls au monde au milieu des oliviers avec la vue sur les collines et les vignobles: MAGIQUE. Le restaurant où j’avais réservé s’appelle la Cantinetta di Rignana. C’est un Bed & Breakfast et en Italie, les B&B sont très typiques ; On trouve très souvent une production maison d’huile d’olive, charcuterie, fromage ou autre. Ici sont fabriqués vin et huile d’olive.

Nous étions les premiers installés, mais très vite les clients sont tour à tour arrivés et finalement le restaurant était quasiment plein. Quand on voit le nombre d’avis sur Tripadvisor, cela ne m’étonne pas. ; c’est d’ailleurs pour cette raison que je l’ai choisi. En plus de la vue extraordinaire que nous avions, tout ce que nous avons commandé était vraiment succulent et superbement présenté. Nous avons mangé de la charcuterie locale, des carciofini alla contadina (des petits artichauts à l’huile), mais aussi de la burrata à la truffe ou encore des pâtes à la truffe. J’en ai l’eau à la bouche rien qu’en y repensant… C’est dommage que nous avions fait ce restaurant en fin de parcours parce qu’après un tel marathon-bouffe pendant 4 jours, nous ne pouvions pas manger davantage…hahaha C’est vrai qu’on aurait eu envie de tout commander tellement ça donnait envie.

 

Pour réserver, cliquez-ici pour accéder au Site Officiel de la Cantinetta di Rignana.

Enfin, pour l’hébergement, nous avons séjourné à San Casciano, à la Villa Talente, un hôtel familial installé dans une demeure historique de type seigneuriale.

Ce B&B est tout simplement incroyable ! Les pièces sont immenses, on a l’impression de faire un bond dans l’histoire. J’ai bien sûr adoré la vue depuis notre chambre, mais j’ai eu aussi un énorme coup de coeur pour la cuisine historique avec l’immense cheminée, les cuivres, sans parler du petit-déjeuner absolument divin qui est préparé avec soin chaque matin par le staff. Pour seulement 80€ la nuit avec PTDJ et parking privé et sécurisé, ça ne vaut vraiment pas le coup de s’en priver. Quant à la localisation, elle est juste parfaite: vous êtes à mi chemin entre le Chianti et Florence.

Pour réserver à la Villa Talente, cliquez-ici: www.villatalente.it/

Pour organiser vos vacances, vous pouvez vous aider de:

Office de tourisme de la région du Chianti: www.chianti.com
Office de tourisme de Discover Tuscany: www.discovertuscany.com

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter « Buone vacanze in Toscana »

[Noël]: Truffes au chocolat et au caramel au beurre salé

Pour un noël placé sous le signe de la gourmandise, je vous donne aujourd’hui ma recette des truffes au chocolat et au caramel au beurre salé. C’est une friandise facile à réaliser et qui fera fondre de plaisir tous vos convives.

Ingrédients:

  • 300g de chocolat noir 64% de cacao
  • 100g de sucre glace
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100g de beurre doux
  • 1 CS de lait
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 4 cl de crème fraîche
  • 2 CS de caramel au beurre salé
  • Fleur de sel
  • Cacao en poudre non sucré

Commencez par préparer votre ganache à truffe. Faîtes fondre le chocolat en bain marie, et une fois fondu, ajoutez le lait, le beurre en morceaux et la crème. Mélangez bien.

Ajoutez ensuite les sucres puis les jaunes d’œuf en mélangeant bien hors du feu. Terminez par le caramel puis la fleur de sel et laissez refroidir.

Pour réaliser un caramel au beurre salé: cliquez-ici pour accéder à ma recette.

Placez votre ganache au frais pendant 2-3h voire toute la nuit. Personnellement, je l’ai laissée toute la nuit et n’ai formé mes truffes que le lendemain matin, faute de temps.

Sortez votre ganache du frigo une dizaine de minutes avant, pour que la ganache ne soit pas trop dure. Versez dans un petit plateau ou dans une assiette votre cacao en poudre, ajoutez un peu de fleur de sel pour faire bien ressortir le caramel au beurre salé, puis à l’aide d’une cuillère à café, commencez à former vos truffes. Placez les dans le cacao, roulez-les bien, puis recommencez l’opération jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus.

Il ne vous reste plus qu’à les conserver dans une boîte en métal jusqu’au jour-J.

L’idéal avec les truffes, c’est qu’on peut décliner à l’infini cette recette. Vous pouvez faire chocolat noir-fleur d’oranger, chocolat blanc coco rhum, chocolat praliné aux éclats de noisettes etc etc…

Bien sûr, n’oubliez pas de prévoir une jolie présentation pour offrir vos cadeaux gourmands. Vous pouvez placer vos truffes dans un ballotin, dans une petite boîte ou encore dans un joli sachet en plastique aux couleurs de noël.

Joyeuses fêtes

[Noël]: Pavé de saumon en croûte de noix

Je ne sais pas si vous avez déjà choisi votre menu pour les fêtes, mais si vous optiez pour un saumon en croûte cette année ? Pour qui veut faire un peu attention à sa ligne, on ne trouve que de bonnes graisses dans cette recette. Et en plus de bien s’accommoder avec des légumes verts, on se sent très vite rassasié. Attention donc à ne pas se goinfrer à l’apéritif.

Ingrédients (pour 2 à 3 personnes):

  • Un filet de saumon
  • Une belle poignée de cerneaux de noix
  • une dizaine de feuilles de basilic
  • filet d’huile de noisette
  • sel / poivre
  • curcuma

Dans un mixeur, hachez grossièrement les cerneaux de noix puis réservez dans un bol. Faîtes de même pour le basilic préalablement lavé, puis ajoutez le aux noix.
Ajoutez un bon filet d’huile de noisette, du sel, du poivre et le curcuma et mélangez bien.
Dans une plaque préalablement huilée, disposez votre filet de saumon et recouvrez le de croûte de noix.

Préchauffez votre four à 180°C et enfournez pour 15 minutes.
Servez bien chaud avec un accompagnement.

Bon appétit !

Samia Orosemane débarque sur la Côte d’Azur et nous fait voyager avec son one-woman-show « Femmes de Couleurs »

B9711865663Z.1_20170428182017_000+G6Q8VGINP.1-0

Samia Orosemane, une franco-tunisienne de 37ans, a envahi les scènes européennes avec son spectacle « Femmes de Couleurs » que nous avons eu la chance de voir le 2 décembre dernier au Théâtre de Grasse (Alpes-Maritimes). Rendue célèbre pour sa vidéo sur les « islamistes-intégristes-djihadistes-pianistes-cyclistes » à qui elle demande de changer de religion, elle a fait le tour de la toile suite aux attentats survenus à Paris dans les locaux du Charlie Hebdo. Personnellement, je l’ai connue grâce à ma copine blogueuse Touristissimo qui avait publié la vidéo de son passage au Jamel Comedy Club, me permettant ainsi de découvrir un extrait de son spectacle qui m’avait fait mourir de rire. Quand j’ai vu son nom apparaître dans la programmation du Théâtre de Grasse, j’ai supplié mon fiancé de nous trouver des places pour qu’on ne manque pas cette superbe occasion.

Cliquez-ici pour accéder à la programmation du Théâtre de Grasse.

Comme nous avons voyagé en Tunisie en mai dernier et parce que j’aime les femmes déterminées, courageuses et incroyablement inspirantes, j’ai contacté Samia pour qu’elle m’accorde quelques minutes après son spectacle pour nous parler de sa carrière, mais aussi pour parler cuisine typique et voyages.

Son one-woman-show « Femmes de couleurs » d’1h15, raconte l’histoire de sa vie, avec des anecdotes très personnelles nous permettant de s’approprier l’histoire, de la vivre et pour chacun(e) de s’y retrouver. Samia nous le raconte avec beaucoup d’humour, de pudeur mais aussi avec une grande tolérance. Elle nous parle des galères qu’elle a pu traverser au cours de sa carrière, du travail acharné et de sa persévérance à vouloir réussir, du mélange culturel des quartiers populaires de Paris mais encore des liens tissés avec sa famille.

A Grasse, Samia a été accueillie par un public très éclectique et tout le monde s’esclaffait dans la salle. Moi, comme les autres, nous n’avons pas vu le temps passer tant nous avons ri. Après avoir tiré sa révérence, Samia attendait son public à la sortie pour échanger quelques mots et faire des séances photos. Elle se rend très disponible, et ne manque pas une occasion de remercier son public envers qui elle est très reconnaissante. J’ai aimé son humanisme, sa tolérance, sa gentillesse et bien sûr son humour. Nous avons vraiment adoré le spectacle et je vous le recommande vivement.

Actuellement, le spectacle est en pleine ascension, et Samia Orosemane va continuer à sillonner la France, la Belgique, le Maghreb mais aussi le Canada et les pays d’Afrique Noire. A force de travail et de persévérance, Samia Orosemane rejoint les artistes de chez Gaya Prod, une maison qui produit les humoristes tels que J.M Bigard, Artus, Claudia Tagbo, Julien Courbet ou encore Issa Doumbia. Pour jeter un oeil sur sa tournée, rendez-vous sur son Site Officiel ou ici. D’autres dates viendront se rajouter puisque la tournée est prévue sur les deux ans à venir.

En attendant qu’elle passe près de chez vous, je peux d’ores et déjà vous annoncer que Samia nous prépare un roman autobiographique qui mêle humour et souvenirs et dont la date est prévue pour la symbolique journée internationale de la femme le 8 mars prochain. Vous savez désormais quel bouquin offrir aux femmes de votre vie 🙂

Et puisqu’on est lancés dans les événements à ne pas manquer, je vous donne rendez-vous le 29 août prochain à Djerba à « l’Île du Rire 3 », un festival d’humour qui a été créé par Samia Orosemane en 2014 et qui fêtera sa troisième édition l’été prochain. On ne vous a rien dit, mais Elie Semoun serait peut-être lui aussi de la partie 😉

En cuisine avec Samia

 

Tout comme moi, Samia est une bonne vivante, et elle aime la cuisine tunisienne. Sur sa chaîne Youtube (cliquez-ici), elle nous livre de nombreuses recettes que je vous propose de découvrir. Son péché mignon ? Les bricks et les fricassés.

Mmmm… On valide totalement !

Les bonnes adresses de Samia à Djerba

Samia Orosemane est née à Paris de parents djerbiens. Fascinée par ses racines, elle se rend près de dix fois par an en Tunisie et met tout en oeuvre pour promouvoir cette destination. Elle n’hésite pas non plus à mettre la casquette de guide touristique lorsque c’est nécessaire et prend beaucoup de plaisir à faire découvrir aux autres sa ville d’origine. Samia sillonne tout le pays, mais a tendance à préférer le sud à la fois proche de la mer, des plages de rêves, mais aussi aux portes du désert à seulement 200km et proche de destinations culturelles bercées dans des civilisations millénaires qui ne manquent pas d’intérêt pour qui veut découvrir l’histoire du pays. Elle nous a notamment parlé de Matmatah, connue pour avoir été le lieu de tournage de Star Wars, mais aussi pour ses maisons troglodytiques sculptées dans la pierre.

Nous avons demandé à Samia quelques recommandations pour un séjour à Djerba…

Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier en fonction des plateformes de réservation et des saisons.

Maison d’hôtes Dar Bibine: Site Officiel

Lieu de tournage du Making Of du Festival de Djerba (vidéo ci-dessous), Dar Bibine est l’une des adresses préférées de Samia. Cette maison d’hôtes haut-de-gamme vous accueille dans son établissement d’un blanc immaculé avec des touches de ce bleu typique des stations balnéaires tunisiennes. C’est dans une merveilleuse architecture djerbienne que vous pourrez vous relaxer et profiter d’un séjour tout confort au cœur de la médina. A partir de 120€ la nuit.

Maison d’hôtes Dar Dhiafa: Site Officiel

Dar Dhiafa, littéralement « Maison des Invités » est une petite pépite au cœur du village d’Erriadh. Ce petit havre de paix offre un cadre intimiste aux voyageurs, qui peuvent se prélasser au bord de la piscine ou partir à la découverte du village historique rendu célèbre aujourd’hui pour son « Djerbahood », un festival de street-art lancé en 2014 que je rêve absolument de faire. C’est clairement dans mon top 5 des prochaines destinations. Optez pour une chambre classique à 73€ ou une suite junior à 89€.

Les Jardins de Toumana: Site officiel

A 3 minutes à pied de la plage, cette résidence de charme vous propose de jolis bungalows traditionnels et tout confort autour de la piscine centrale. Vous pouvez opter pour un appartement classique de 53m² (4 personnes pour 80€) ou un supérieur de 88m² (5 personnes pour 95€). Samia a vraiment insisté sur la qualité du service de cet établissement. Il semblerait que cela soit une valeur sûre 😉

Je vous quitte avec la vidéo du Making Of du Festival de Djerba « L’île du Rire 2 ».

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai comme envie de réserver mes billets pour août prochain 🙂

Organisez vos vacances avec Ma Djerba (Site Officiel / Facebook), Discover Tunisia (Site Officiel / Facebook) et Tunisair (Site Officiel / Facebook)

Rendez-vous à Djerba les amis !

Mille mercis à toi Samia de nous avoir accordé ce moment privilégié avec toi, et encore bravo pour ce magnifique spectacle ! A bientôt.

Julie

samia

Velouté d’asperges et écrevisses flambées au pastis

Aujourd’hui, je vous présente une très jolie recette qui peut être servie en entrée lors de vos repas de fêtes. Les asperges s’accommodent très bien aux crustacés et c’est une recette très facile à réaliser qui nécessite peu d’ingrédients. Vous êtes prêts ?

Ingrédients (pour deux personnes):

  • 250g de queues d’écrevisses
  • 1 botte d’asperges vertes
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 noisette de beurre
  • huile d’olive
  • 1 pointe de crème liquide
  • sel / poivre / paprika
  • Pastis

Préparation: 

Rincez vos asperges à l’eau claire puis préparez-les. Il faut couper le « bois », soit l’extrémité dure de l’asperge que l’on jette puis couper les têtes d’asperges qui seront dressées sur le velouté. Avec un couteau bien aiguisé, coupez vos têtes en deux dans le sens de la longueur ou râpez-les à la mandoline si vous en avez une et placez les dans un petit bol. Assaisonnez vos têtes avec un bon filet d’huile d’olive, du sel fin et du poivre et réservez.

Dans une casserole, faîtes revenir un oignon émincé avec l’ail écrasé dans un filet d’huile d’olive pour les faire suer. Rajoutez ensuite vos asperges préalablement découpées en petit morceaux, salez, poivrez (j’ai utilisé un poivre saveurs) et ajoutez de l’eau pour tout juste recouvrir les asperges. Couvrez et laissez mijoter 10 à 15 minutes. Vérifiez la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau, et si cela ne résiste pas, vous pouvez éteindre le feu. Versez tout le mélange (bouillon inclus) dans votre blender, ajoutez une noisette de beurre et une pointe de crème et mixez.

Dans une poêle, faîtes revenir vos écrevisses dans un filet d’huile d’olive. Après 5 minutes, remuez bien, ajoutez une bonne rasade de pastis puis flambez en évitant de faire cramer la maison.

Dressez votre velouté bien chaud décoré avec les écrevisses et les pointes d’asperge, assaisonnez une dernière fois, et terminez avec 3 petits tours de paprika pour apporter encore plus de couleur.

Bon appétit!

Bûche de Noël pistache et framboise

En ce moment, je suis lancée dans la fabrication de bûches de noël et j’ai opté pour une version fruitée aux couleurs des fêtes avec une bûche pistache et framboise. J’étais obsédée à l’idée de trouver de la pâte de pistache, et j’en ai finalement trouvé chez Grand Frais. J’adore ce magasin…

Ce qui est bien avec les bûches, c’est qu’on peut décliner ce gâteau de toutes les façons et l’adapter selon les goûts. C’est une valeur sûre et ça plait à tout le monde.

Qu’attentez-vous ?

Ingrédients:

Appareil à génoise:

  • 40g de farine
  • 100g de sucre glace
  • 4 oeufs
  • 1 CC de pâte de pistache sucrée
  • 1 pincée de sel
  • Colorants jaune et bleu

Fourrage:

  • 2 CS de mascarpone
  • Vanille en poudre
  • un peu de sucre glace
  • 20 cl de crème liquide entière
  • Framboises

Décors:

  • Sujets en chocolat noir
  • Sucre glace
  • Billes dorées ou argentées

Préparation:

Pour préparer la génoise, commencez par battre les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajoutez la pâte de pistache puis incorporez la farine.

Dans un autre saladier, montez les blancs en neige à l’aide de la pincée de sel puis incorporez-les aux jaunes délicatement en mélangeant avec votre maryse. Sans vouloir briser tous vos rêves, la pâte de pistache ne suffira pas si vous souhaitez obtenir une bûche bien verte. Il vous faut donc rajouter des colorants.

NB: il est important d’utiliser des oeufs frais à température ambiante 

Chemisez une plaque allant au four de papier cuisson puis faîtes cuire environ 15 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Pendant ce temps-là, préparer votre garniture. Montez votre crème sucrée en chantilly à l’aide d’un fouet électrique ou d’un robot jusqu’à obtention d’une crème bien ferme. Dans un bol, mélangez le mascarpone avec la vanille puis intégrez la chantilly en mélangeant délicatement.

Sortez votre génoise du four et laissez-là refroidir quelques instants. Commencez ensuite à décoller délicatement les bords du biscuit, puis retournez d’un coup net sur un torchon légèrement humidifié. Finissez de décoller le papier cuisson.

Sur votre biscuit tiède, étalez votre mélange chantilly-mascarpone sur le biscuit, ajoutez les framboises un peu partout puis roulez délicatement. Mettez le gâteau au frais pendant 30 minutes.

Vous pouvez profiter de ce temps là pour préparer vos décors gourmands. Moi j’ai utilisé du chocolat noir pour faire des petits sapins ; je les ai décorés de sucre doré et j’ai saupoudré mon roulé de sucre glace. J’ai fait le choix de ne pas recouvrir de glaçage, mais bien sûr, vous pouvez si vous en avez envie.

Et vous alors, vous les préférez comment vos bûches ? Glacées ? En biscuit ? Plutôt chocolatées ou fruitées ?

Dîtes moi tout !

Bientôt, je reviens avec une recette de bûche chocolat-marron 🙂 

Gâteau zébré vanille-praliné

Quoi de mieux qu’un bon marbré au chocolat pour le goûter ? Le marbré façon « zèbre » était super tendance il y a 3-4ans, et comme je suis à la page comme fille, eh bien ce n’est que maintenant que je vous le sors de mon chapeau hahaha. Mon gâteau n’a pas vraiment la tête d’un vrai zebré, parce que je me suis un peu foirée, mais bon en attendant, il était VACHEMENT bon. Et c’est tout ce qu’on lui demande à ce petit cake, non mais !

En fait, vous aurez peut-être le même soucis que moi si vos préparations ne sont pas suffisamment liquides… Lisez la recette, vous allez comprendre.

Ingrédients:

Pâte vanille:

  • 2 œufs
  • 5 cl de lait
  • 150g de farine
  • 13 cl d’huile de tournesol
  • 1 CC de levure chimique
  • 35g d sucre vanillé (=5 sachets)
  • 115g de sucre blanc en poudre

Pâte chocolatée:

  • 2 œufs
  • 5 cl de lait
  • 150g de farine
  • 13 cl d’huile de tournesol
  • 1CC de levure chimique
  • 200g de praliné

Préparez vos deux préparations dans deux bols séparés. Commencez par mélanger les œufs avec le lait, l’huile et le sucre et fouettez bien jusqu’à ce que le mélange blanchisse un peu. Ajoutez ensuite la farine et la levure et mélangez de nouveau énergiquement. Dans l’autre bol, ne sucrez pas car vous ajoutez le chocolat praliné qui est déjà bien sucré.

Quand les appareils sont bien lisses et sans grumeaux, vous allez pouvoir commencer le « montage » de votre zébré.

Dans un cake préalablement beurré (on en met très peu car la recette n’est pas hyper light), on commence par mettre une louche de préparation vanillée au centre du moule. Par dessus, on ajoute une louche de préparation chocolatée et on recommence l’opération en alternant vanille et praliné. Petit à petit, la pâte va s’élargir, combler le moule et on forme ainsi les cercles au fur et à mesure comme ci c’était une cible. Si comme moi, votre pâte n’est pas suffisamment liquide, les préparations ont tendance à stagner et ne s’élargisse pas correctement, il faut donc continuer à verser votre pâte au centre, mais l’effet n’est forcément pas le même…

Enfournez ensuite dans un four à 180°C pour environ 35 minutes.

Bon, même si votre effet « zèbre » n’est pas trop réussi, ça vous donne tout de même un magnifique marbré pour vous régaler au goûter.

Allez, je vous mets au défi de réussir mieux que moi 🙂

[TOSCANE]: Soirée romantique à Montepulciano

A la Toussaint, nous avons fait un petit road-trip en amoureux au cœur de la Toscane. Cette destination regorge de trésors et tout le monde y trouve son bonheur. Les fins gourmets pourront se délecter des vins toscans et des nombreuses spécialités locales, les amoureux de la nature pourront admirer les belles collines toscanes parsemées de vignes, d’oliviers et de cyprès, les amateurs d’art se régaleront dans les musées de Florence et si c’est un séjour bien-être dont vous avez envie, vous pourrez vous arrêter dans l’une des sources thermales pour vous y prélasser après une longue journée de marche.

Le village de Montepulciano fait partie de ce paysage toscan, et ses vins sont connus mondialement sous l’appellation « Vino Nobile di Montepulciano ». Personnellement, je n’ai jamais été amatrice de vin rouge, le trouvant souvent trop âpre ou trop tannique mais je me suis dit qu’un séjour au cœur du Chianti pouvaient m’aider à m’y mettre. Eh bien, je ne sais pas si c’est le charme du séjour qui m’a aidé, mais j’ai bu du vin rouge pendant 4 jours, et j’ai aimé cela. 😀

La nuit tombant à partir de 17h à cette période là, nous sommes arrivés un poil avant la tombée de la nuit, nous permettant d’admirer le coucher du soleil. Nous sommes montés au point culminant à la « Fortezza di Montepulciano », l’ancienne forteresse. La forteresse, s’est transformée en musée et nous présente de nombreux témoignages de l’époque étrusque, mais elle accueille également une œnothèque où l’on peut déguster plus de cent références chaque jour. La salle de dégustation est ouverte sur une large terrasse d’où l’on peut admirer la vue sur le Val d’Orcia et le Val de Chiana. L’entrée est cependant libre et vous pourrez tout simplement profiter de la vue, sans vous sentir obligés de procéder à une dégustation si vous n’en avez pas envie.

Mais si vous êtes curieux de goûter certaines bouteilles, le principe est moderne et vraiment sympa. Adressez-vous au comptoir, et demandez à faire une dégustation. Le vendeur-sommelier vous donnera alors une carte à débit vous permettant de déguster à votre rythme. La salle présente différentes bouteilles et deux options s’offrent à vous: le petit prix (de 1 à 3€), vous permet d’avoir juste un fond pour tremper les lèvres, et le prix plus élevé (jusqu’à 6€) vous remplit le verre. Vous pouvez goûter autant de bouteilles que vous voulez ; Chaque dégustation est débitée sur votre carte magnétique, et vous payez au comptoir en sortant. Bien sûr, vous pouvez ensuite acheter vos bouteilles suite à la dégustation (c’est un peu le but de l’opération) et si vous souhaitez prendre votre temps et grignoter un bout, la boutique propose également des assiettes.

Site Officiel / Page Facebook

Nous sommes ensuite redescendus vers la Piazza Grande, la place principale qui s’est rendue célèbre mondialement pour son Palazzo communale. En effet, vous pouvez admirer cette place dans le troisième volet du film Twilight. Oui j’avoue, j’ai profité du voyage pour faire un petit pèlerinage muahahah. Une autre partie a été tournée à Volterra, où je vous emmènerai très prochainement. Sur la Piazza Grande, il n’est d’ailleurs pas rare de tomber sur un tournage, c’est un lieu visiblement très prisé par les cinéastes.

Pour le plaisir des yeux mesdames…

Si vous vous posez la question pour la fameuse fontaine, je suis dans le regret de vous annoncer qu’elle n’existe pas vraiment. Elle a été constituée de toute pièce pour le tournage. En tout cas, je ne sais pas vous, mais je me regarderais bien de nouveau la saga…

Je termine enfin par Contucci à la sortie de la Piazza qui vous ouvre gratuitement les portes de sa cave traditionnelle et vous propose bien sûr sa production à la vente.

Site Officiel / Page Facebook

Pour vous aider à organiser votre séjour, n’oubliez pas les sites des offices de tourisme de Terre di Siena (en cliquant ici), le site Visit Tuscany (en cliquant là) ou encore le site de l’ENIT.

A presto in Toscana !