Accueil voyagesitalie [ITALIE] : Seborga, une principauté hors du commun à 1h de Nice

[ITALIE] : Seborga, une principauté hors du commun à 1h de Nice

par Discovart, Cuisine & Voyages

Aujourd’hui, je vous propose une balade insolite en Italie : Seborga, un petit bourg méditerranéen qui se situe à seulement 1h de Nice/Cannes et de la Côte d’Azur et qui compte un peu plus de 300 âmes. Si d’apparence, le village semble typique d’un village de Ligurie, en réalité, son histoire est bien plus complexe et cela mérite que l’on s’y arrête, ne serait-ce que par curiosité !

En effet, Seborga est une principauté (comme Monaco), et le village revendique son indépendance depuis les années 50’s. Si vous n’avez jamais entendu parler de Seborga, je ne serais pas étonnée car j’ai moi-même appris son existence en 2015 seulement 😮

Et si je vous faisais découvrir cet étonnant village ?

Seborga, l’histoire d’une vieille principauté

L’histoire commença ici à Cannes en 954 lorsque le Comté de Vintimille céda Seborga aux abbés des Îles de Lérins pour en faire une principauté ecclésiastique. Le village resta principauté pendant 800 ans avant d’être revendue en 1729 au roi de Sardaigne Victor-Amédée II de Savoie. A cette époque, le rang princier n’avait pas été donné de façon impériale mais papale (les abbés pouvaient s’attribuer de nobles titres sur simple autorisation du Pape). Seul un abbé pouvait donc régner en tant que prince de Seborga. Les abbés de Lérins se succédèrent mais tous ne passèrent que très peu de temps à Seborga et cela compliqua la gestion administrative du village. Les abbés, lassés de toutes ces complications administratives, finirent par revendre la principauté au roi de Sardaigne. La principauté étant ecclésiastique, seul un abbé pouvait accéder au trône : ni le roi de Sardaigne ni nulle autre séborgien ne put se proclamer Prince de Seborga, et à cause de l’absence d’administration, la principauté fut alors annexée aux Royaumes d’Italie.

Depuis les années 50’s, les habitants de Seborga se battent avec le gouvernement italien pour que l’indépendance du village soit de nouveau reconnue. Ils ont finalement décidé de se faire justice eux-mêmes en mettant sur le trône l’horticulteur du village, Giorgio Carbone (appelé aussi Prince Giorgio Ier), puis à sa mort en 2009, Marcello Menegatto (Prince Marcello Ier) – un promoteur immobilier – qui a terminé son premier mandat en 2017 puis qui a été réélu pour 7 années supplémentaires par les habitants.

Bref, une histoire politique qui ne manque pas de mordant !

Bienvenue à Seborga, principauté italienne auto-proclamée

Dès l’entrée dans le village, le ton est donné : vous êtes dans la Principauté antique de Seborga. Les armoiries bleues et blanches flottent fièrement dans tout le village : drapeaux, boîtes aux lettres, mosaïques au sol et même la monnaie est locale (on peut d’ailleurs se procurer des Luigino, la devise officielle de la principauté).

Seborga est un joli village de 15 km², peuplé d’adorables chats (comme dans de nombreux villages du coin) et j’ai pris beaucoup de plaisir à le visiter. En été, lorsqu’il commence à faire vraiment très chaud, c’est un must de pouvoir s’aventurer dans l’arrière-pays et profiter d’un peu de fraîcheur, loin des hordes de touristes et des stations balnéaires bondées. Ici, on profite d’un paysage paisible avec des jolies ruelles en pierre, des fontaines rafraîchissantes, mais aussi des figuiers, des oliviers et autres plantes grimpantes si typiques des villages méditerranéens.

Alors, dites-moi en commentaire si vous connaissiez Seborga et si vous l’avez déjà visité ! Je suis curieuse de savoir ce que vous en avez pensé !

Site officiel de la Principauté de Seborga (Attention aux faux sites usurpateurs qui circulent sur le net, notamment en français).

Et si vous prévoyez une visite dans la région, n’oubliez pas d’explorer les petites pépites environnantes de Ligurie.

Vous pouvez redécouvrir mes articles sur :

Dolceacqua & Roccheta Nervina
Triora, le village des sorcières

Ciao a tutti e a presto

Related Articles

Laisser un commentaire