Accueil voyagesTanzanie [ZANZIBAR] : Que faire à Stone Town ?

[ZANZIBAR] : Que faire à Stone Town ?

par Discovart, Cuisine & Voyages

Si vous prévoyez un voyage en Tanzanie à Zanzibar, alors il est difficile de passer à côté de Stone Town, la capitale de l’île. Après notre safari sur le continent, nous avons fait un bref arrêt à Stone Town (deux nuits) avant de rejoindre notre hôtel sur la plage. Avant de vous y aventurer et pour vous éviter la mauvaise expérience que nous avons eu, je vais vous donner quelques précieux conseils :

I- Arrivée à l’aéroport Zanzibar Airport
II- Quel hôtel réserver à Stone Town ?
III- Que savoir sur Stone Town ?
IV- Stone Town : le point de départ des excursions
V- Mes bonnes adresses

I- Arrivée à l’aéroport Zanzibar Airport

A moins que vous n’arriviez par ferry de Dar Es Salam sur le continent, vous devriez arriver comme nous depuis l’aéroport de Zanzibar. Deux options :

  • Soit vous avez déjà prévu un shuttle via votre hôtel et celui-ci vient vous chercher
  • Ou bien vous prenez un taxi pour rejoindre le centre-ville et votre hôtel.

Nous avons opté pour l’option n°2 et elle a été très pratique. Tout de suite en sortant de l’aéroport, vous allez être démarchés par des taxis, et nous avons eu la chance de bien tomber. L’agence présente avec son petit kiosque d’informations nous a attribué Mr Job, un taxi professionnel* mais aussi un sacré personnage !! Il connaît l’île comme sa poche et a beaucoup d’amis en ville. Nous avons tellement aimé son contact que nous fait de nouveau appel à lui deux jours plus tard pour un autre transfert. Ses prix sont très corrects et sa voiture ultra confortable. Pour un trajet Zanzibar Airport – Stone Town, comptez entre 10 à 20$. Nous avons payé 15$ ce qui est le prix moyen de la course. Le trajet dure environ 15 minutes.

Avant votre arrivée, n’hésitez pas à contacter Mr Job via Whatsapp pour réserver la course avec lui. Vous ne serez pas déçus par cette rencontre et il est aussi de très bons conseils.

Contact : +255 777 470551 (via Whatsapp) ou par mail : Job7th@gmail.com. (Je vous conseille par message Whatsapp qui est plus largement utilisé en Tanzanie).

* Notez qu’il est important de faire appel à un taxi professionnel (qui a sa licence et qui paye ses taxes au gouvernement) car les contrôles de police sont très fréquents, et s’il n’est pas en règle, vous risquez d’avoir des problèmes. En général, il est inscrit sur la voiture en rouge : “PRIVATE HIRE : Licensed to carry 6 passengers” (pour les grosses Toyota).

Le papier officiel qu’une agence doit pouvoir présenter en cas de contrôle

II- Quel hôtel réserver à Stone Town ?

Pour une fois, je ne vais pas vous conseiller un hôtel mais vous en déconseiller un : le Tausi Palace Hôtel. Il est classé 3 étoiles pour environ 60€ la nuit mais alors n’a franchement RIEN d’un palace…

Les + : Excellente localisation, restaurant en rooftop sympa, literie confortable, wifi gratuit, petit-déjeuner sommaire mais correct (inclus dans le prix de notre réservation, sinon c’est 15$ !!!)
Les – : Personnel très peu sympathique (et qui pousse à l’achat de conso soit au bar, au resto mais aussi pour les excursions et même l’achat de souvenirs au bout de la rue… C’est vraiment TOO much), salle de bain ultra rustique et carrément angoissante (évier bouché au bout de seulement deux jours…, pas d’aération ou très peu), chambre lugubre, beaucoup d’escaliers dans l’hôtel

Au vu du précédent hôtel que nous avions eu qui était d’un luxe incommensurable, la transition a été quelque peu violente pour nous. Mais comme Stone Town regorge d’hôtels, vous n’aurez sans doute pas de mal à en trouver un bien. A ce sujet, vous pouvez vous payer le délire de dormir dans la maison natale de Freddie Mercury, aujourd’hui reconverti en hôtel 4 étoiles (Tembo House Hotel). Tentant non?

Si vous avez des bons plans, n’hésitez pas à les partager en commentaires !

III- Que savoir sur Stone Town ?

La ville de pierres est une ville chargée d’histoire et est inscrite au patrimoine de l’UNESCO depuis l’an 2000. Elle est tombée entre les mains des portugais, des arabes, des anglais, elle a été un important port de commerce pour (entre autres) les perses et les hindous (pour le bois, les épices, les pierres précieuses…), mais était aussi le marché aux esclaves le plus important de toute l’Afrique de l’Est. Pour toutes ces raisons, il existe aujourd’hui un grand brassage d’origines et vous ne verrez pas deux zanzibaris de la même couleur ! Bien que Stone Town soit divisée en 3 quartiers principaux : arabe, hindou et européen, c’est l’influence de l’islam qui a marqué Zanzibar. Il faut donc veiller à ne pas choquer les mœurs en portant une tenue correcte (même s’il fait chaud, on évite les mini-shorts et les décolletés plongeants). La plupart des femmes sont voilées mais pas les touristes et cela ne semble choquer qui que ce soit. Dans le doute, vous pouvez toujours prendre un petit foulard avec vous dans le sac au cas où.

Pour ce qui est de la vie de touriste à Zanzibar, j’en arrive au gros point noir : les rabatteurs. A peine sortis de notre hôtel qu’un mec a commencé à nous embrouiller parce qu’on n’a pas voulu lui serrer le main (enfin on ne voulait pas écouter son blabla surtout). Nous ne voulions froisser personne donc on lui a serré la main en lui disant “merci nous ne sommes pas intéressés par une visite de ville avec un guide, nous aimerions nous promener par nous-mêmes.” Ce à quoi il est devenu presque agressif et nous a même suivi 10 bonnes minutes dans la ville jusqu’à ce qu’il se lasse. C’est juste incroyable d’harceler des touristes à ce point. La mauvaise surprise s’est malheureusement poursuivie et tous les deux mètres, nous avions le droit à : “Driver ? Captain ? City Tour ? Prison Island ? Shopping ?”. C’était IN-FERNAL. Très vite, nous avons constaté que TOUS les étrangers étaient accompagnés d’un guide. C’est aussi ce que nous avons fini par faire… Quand on sait que la ville se visite très facilement à pied, c’est quand même malheureux de se sentir contraints et forcés de devoir payer pour avoir un peu de tranquillité. Nous étions même prêts à retourner à notre hôtel et y rester jusqu’à notre départ tellement cela nous a dégoûté. Comme les taxis, tout le monde s’improvise guide touristique. Je vous conseille de vous rendre au vieux fort qui fait partie du patrimoine historique de la ville et où se trouve un bureau officiel de l’office de tourisme. Vous pourrez payer pour une visite de ville et votre guide vous attendra sur place directement.

IV- Stone Town : le point de départ des excursions

Stone Town, c’est aussi le point de départ pour toutes les excursions sur Zanzibar et ses petits îlots de rêve. Après avoir profité d’un safari, nos ressources étaient limitées donc nous avons choisi seulement 5 excursions (faites sur 9 jours) que je vous mets en gras. Depuis Stone Town, les excursions les plus courantes sont : Le Stone Town Tour (la visite de ville), le Spice Tour (pour visiter un jardin à épices et fruits exotiques), Prison Island (ancienne prison des esclaves et aujourd’hui connue pour ses tortues géantes), Safari Blue (aussi appelé “Full Day Cruise qui consiste en une journée en mer avec snorkeling, baignades et repas aux fruits de mer), Sunset Dhow Cruise (pour admirer le coucher du soleil depuis un bateau traditionnel) et Jozani Forest (pour aller observer les Red Colobus Monkeys, une espèce de singes endémique).

Zanzibar – Stone Town Tour

Nous avons payé 25$ pour deux personnes pour environ 2h30 de visite. La visite de Saïd, un guide anglo-saxon, a été franchement passionnante. Cela nous a mis un peu de baume au cœur. Nous avons visité les 3 principaux quartiers de Stone Town (dont le marché alimentaire) et Saïd nous a donné toutes les clés pour pouvoir déceler les mystères des portes de Stone Town – l’un des atouts architecturaux de la ville. Comme tout est négociable, bien sûr que vous pouvez trouver un guide moins cher en passant par un rabatteur, mais pour quelle qualité de visite ? Si vous en avez fait l’expérience, n’hésitez pas à me raconter comment cela s’est passé pour vous.

Sachez que les rues de Stone Town sont surveillées en permanence par des caméras de surveillance, ce qui en fait une ville très sûre et où il y a peu de délinquance. Vous pouvez vous balader sereinement avec votre guide, personne ne viendra vous embêter si vous êtes déjà accompagnés.

Aussi, pendant la visite, vous aurez la possibilité d’entrer dans certains musées (marché des esclaves, House of Wonders, Palace Museum (Beit Al Ajaib), Hamamni Persian Baths…) moyennant un supplément de 2 à 5$ tête. Notre guide nous a dit que cela ne valait pas tellement le coup, nous avons préféré l’écouter.

Zanzibar – Prison Island

Prison Island aussi connue sous le nom de Changuu, était une île où les esclaves rebelles étaient envoyés à la fin du XIXème siècle avant d’être revendus sur le marché de Stone Town ou ailleurs à l’étranger. Dans les années 20, l’île s’est ensuite transformée en “île-hôpital” pour mettre en quarantaine des cas de fièvre jaune (et autres épidémies) présents partout sur les territoires colonisés par les britanniques en Afrique de l’Est. Et c’est à cette même époque que 4 tortues géantes des Seychelles (également sous le contrôle des anglais) ont été envoyées par les autorités britanniques en guise de cadeau. Elles se sont ensuite multipliées et aujourd’hui, c’est devenu un lieu de tourisme et de préservation des tortues. Il ne reste plus rien de son passé historique (et c’est la partie qui m’intéressait le plus), et au delà de cela, nous n’avions pas trop envie de voir des tortues en captivité (elles défèquent partout et parait-il l’odeur n’est pas très agréable), et elles se font toucher par un tas de touristes toute la journée. Après avoir observé les animaux sauvages en pleine nature pendant le safari, il est vrai que nous aurons désormais du mal à visiter des zoos, d’autant que les tortues, si géantes soient-elles, ne proviennent pas vraiment de Zanzibar. Nous préférons aller les voir dans leur milieu naturel aux Seychelles ou ne pas les voir du tout 🙂
Et puis, au delà de ce point de vue tout à fait personnel, nous avons lu sur Internet que les avis sur cette excursion étaient très mitigés, nous nous sommes donc abstenus.

Zanzibar – Croisière coucher de soleil sur un dhow

Après Stone Town, nous allions nous rendre sur la côte-est de l’île de Zanzibar, où nous allions pouvoir profiter de magnifiques levés de soleil mais pas de sunset. C’était donc l’occasion ou jamais d’en voir un, qui plus est à bord d’un dhow, le fameux bateau arabe en bois toujours très utilisé aujourd’hui à Zanzibar. Un programme on ne peut plus alléchant…

La visite est prévue pour 2 ou 3h (selon l’option choisie) et là encore, on trouve tous les tarifs. Elle prévoit : une balade en bateau le long des côtes, des snacks et des softs jusqu’au coucher du soleil.

Nous sommes passés une fois encore par un bureau d’office de tourisme, et avons payé 25$ tête (soit 50$ à deux) pour une croisière en tête à tête avec un capitaine et son matelot présents à bord. Bon, pour le romantisme, il faudra repasser : outre l’énorme araignée noire qui s’était invitée à la fête et qui se baladait dans le bateau, notre capitaine-pêcheur a jugé bon de nous faire longer la côte près du port industriel pour nous montrer le lieu où les pêcheurs vendent leur poisson. Sur le retour il a trouvé moyen de s’ensabler (merci la marée), ce qui nous a fait perdre du temps, et nous avons fini par admirer le coucher de soleil aux doux sons des moteurs de ferry depuis le port industriel. Quel romantisme…

Côté apéro, il est prévu des snacks (pour nous c’était cacahuètes fraîches, chips façon Zanzibar (un peu épicées) et bouteille d’eau/sodas). Je pense que c’est la même chose sur tous les bateaux : notre capitaine a fait ses courses au petit kiosque sur la plage. Notre apéro était simple mais délicieux.

Bref, c’est une excursion qui vaut le coup car le coucher du soleil était magnifique, mais assurez-vous de ne pas passer par le port industriel, et de ne pas payer 35$ tête, 25$, c’est déjà pas mal !

*****

Pour ce qui est du Safari Blue, du Spice Tour et de Jozani Forest, je reviendrai dessus très prochainement pour que cet article reste digeste à lire : il y a beaucoup à raconter 🙂

*****

V- Mes bonnes adresses

Stone Town est une ville multiculturelle et c’est un spot idéal pour faire du shopping. On peut acheter un tas de souvenirs comme des objets/bijoux massaï en perles de rocaille, des étoffes et vêtements, des bibelots en bois africains, des peintures tingatinga, des épices, des bijoux faits à base de Tanzanite (une pierre précieuse bleue que l’on trouve exclusivement en Tanzanie et au Kenya) et bien d’autres souvenirs encore… Il y a aussi quelques bons spots gourmands que j’aimerais partager avec vous. Pour rappel, nous avons passé seulement deux nuits à Stone Town dont une seule journée complète, il y a donc sans doute beaucoup d’autres bonnes adresses que je n’ai pas eu le temps de tester pour vous ! N’hésitez pas à partager les vôtres si vous en avez !

  1. Kumi Gifts & Treats – Kenyatta Rd, Zanzibar, Tanzanie : une superbe boutique de type concept store avec des vêtements, des bijoux, des cosmétiques, des petits sacs en paille etc… Pour du local, les prix sont relativement chers mais par contre tout fait drôlement envie quand même. Je n’ai rien acheté car nous avions seulement deux mini-valises avec nous (je vous expliquerai la raison plus tard).
  2. Shangani Hotel : A proximité de Kumi se trouve l’hôtel Shangani qui a sa propre boutique de souvenirs. J’y ai trouvé des bijoux en perles à prix raisonnable et un pantalon fluide avec des motifs éléphants. Le personnel est sympa et serviable. (Un peu plus loin, il y a aussi le magasin “Memories of Zanzibar” qui semble être le plus grand de l’île, mais nous ne savons pas ce que cela vaut).
  3. Taperia Wine & Tapas Bar : Toujours dans cette même rue de Kenyatta Road se trouve le Taperia Bar, un super bar à tapas situé en étage et managé par un espagnol très sympa. Le cadre est super agréable, il y a le Wifi gratuit et les tapas sont un régal. Après plus d’une semaine à manger local, ça faisait du bien de boire un bon verre de blanc et de manger quelques tapas. Ils proposent aussi pas mal d’animations et de musique en soirée (ce que nous avons regretté dans notre hôtel totalement désert).
  4. Sunset Bar de l’African House Hotel : Le Sunset Bar est un agréable restaurant-terrasse situé dans un hôtel 4 étoiles, qui offre une belle vue panoramique sur l’océan. C’est clairement un spot idéal pour admirer le coucher du soleil ! Nous y avons déjeuné le midi car nous avions déjà prévu la croisière en dhow mais après réflexion, je me demande si ce n’était pas plus agréable de l’admirer depuis le Sunset Bar avec un bon cocktail ou un verre de vin, en étant confortablement installé dans un bon gros fauteuil…

Puisque Stone Town est LA ville principale de Zanzibar et qu’elle se trouve à seulement 15 minutes de l’aéroport, cela serait dommage de ne pas s’y arrêter. Je vous recommande de prendre un bel hôtel en plein centre-ville pour profiter d’un séjour tout confort sans vous prendre la tête. Avec tous les conseils que je vous ai donnés, vous devriez avoir de quoi passer un agréable séjour !

 

Related Articles

1 comment

matchingpoints novembre 27, 2018 - 6:23

Nous avions passé une journée à Stone Town, une promenade agréable pleine de contrastes, de couleurs, de saveurs. Les belles portes, un verre dans la Taperia, le musée d’esclavage, le marché couvert… une ballade à conseiller. Le soir, retour vers notre hôtel de l’autre côté de l’Ile, au bord de la mer.
La maison de Mercury n’était pas encore un hôtel l’année dernière.

Reply

Laisser un commentaire