Citronnade et ambiance festive sur les toits de Tunis

Il n’y a pas de Tunis sans sa Médina, ses petites ruelles étroites et sombres qui traversent les souks et toutes ces personnes qui grouillent dans les rues et en font un extraordinaire lieu de vie… Oui, mais pour moi, Tunis se visite aussi depuis le ciel. Quand on déambule sur les toits de la ville, où on se sent comme Rose et Jack sur la proue du Titanic, à la découverte du monde, comme si rien ne pouvait nous arriver. C’est vraiment ce sentiment que j’ai eu et bon dieu que ça fait du bien…

Il y a notamment UNE adresse qui est incontournable si vous visitez Tunis, c’est le Palais de l’Orient. Vous pourrez difficilement passer à côté si vous vous baladez dans le souk parce qu’au moins 3 à 4 vendeurs voudront vous emmener à la « Maison d’El Bey ». C’est en fait la même chose. En effet, le Palais de l’Orient fut autrefois la demeure de Moncef Bey, l’avant-dernier Bey ayant gouverné de 1942 à 1943. Les Beys étaient autrefois les représentants suprêmes du Pays, et ce système monarchique a été aboli en 1957 suite à la mise en place de la république.

J’en profite pour faire une petite parenthèse historico-politique sur la Tunisie.

Rappelons que la Tunisie a très longtemps été sous Protectorat français (d’où l’usage du français en Tunisie) et Habib Bourguiba a très activement participé au mouvement d’indépendance de la Tunisie. C’est d’ailleurs lui qui a a été le président de la république après le règne du dernier Bey en 1957, et ce jusqu’en 1987, soit 30ans à la tête du gouvernement. La plus grande avenue de Tunis, l’équivalent de notre Champs-Elysées, s’appelle d’ailleurs l’Avenue Habib Bourguiba. Il fait partie des personnalités les plus célèbres du pays. Voila parenthèse terminée.

Le Palais de l’Orient, situé dans le Souk El Leffa à deux pas de la Mosquée Zitouna (la plus grande de la ville), s’apparente plus à un musée qu’à une boutique et présente de somptueux tapis fabriqués dans la plus pure tradition berbère. Quand on pense à l’expression « marchand de tapis » utilisée pour décrire quelqu’un qui négocie pour les sommes les plus dérisoires, je trouve ça assez « drôle » parce qu’en réalité, un tapis est un véritable objet d’art, et selon sa qualité et les matériaux utilisés, il peut coûter très cher. Bien sûr, le prix va dépendre de la taille du tapis, de la teinture, si c’est en soie ou en laine etc etc… Pour un premier prix, il faut compter 150-200€ et ça peut grimper jusqu’à 2500€.

L’origine du tapis tunisien remonte au Vème siècle avant J-C où les grecs parlaient déjà des tapis et des coussins brodés de Carthage. Si vous voulez ramener UN souvenir vraiment typique, alors vous savez quoi chercher. L’art de tisser est ancré dans toutes les familles, mais c’est vrai qu’avec la modernisation et l’émancipation de la femme, les métiers à tisser se font plus rares dans les foyers, et aujourd’hui, cet artisanat se retrouve principalement dans le sud de la Tunisie.

Lorsque vous entrez dans la boutique, n’hésitez pas à grimper à l’étage pour accéder à la terrasse car l’accès y est gratuit.

Nous nous sommes arrêtés une petite heure pour savourer une délicieuse citronnade aux amandes avec une vue époustouflante sur la Médina et sur la Mosquée. Nous étions les seuls européens du café, nous avons chaleureusement été accueillis par le serveur et nous étions entourés de jeunes tunisois qui fêtaient un anniversaire sur fond de tam-tam, de chants et de danses. L’ambiance était super conviviale, on a adoré.

Vidéo de l’ambiance sur Instagram

Suivez le Palais d’Orient sur Facebook en cliquant ici ou ici pour le café panoramique.

Depuis notre merveilleux hôtel du Palais Bayram (dont je vous parlais ici), la vue était elle aussi sensationnelle.

Il doit bien-sûr exister d’autres terrasses panoramiques, mais que je n’ai pas encore explorées. Alors je compte sur vous pour me donner à votre tour vos bonnes adresses si vous en avez 🙂

En tout cas, je n’ai pas encore fait le tour de mes bonnes adresses tunisoises, alors je reviens très vite pour des petites pépites gourmandes.

En attendant, n’hésitez pas à consulter le site de l’Office de tourisme de Tunisie en cliquant ici pour organiser vos vacances.

Beslama, à bientôt !

Publicités