Sur la route des Ocres en Roussillon

Suivez-moi aujourd’hui sur la Route des Ocres en Roussillon dans le Luberon. C’est de loin, notre plus gros coup de cœur du voyage. Les paysages teintés de jaunes, d’orange et de rouge nous ont transporté dans ce qu’on appelle le « Colorado Provençal ».

L’ocre est utilisé depuis la nuit des temps ; A la préhistoire, il était utilisé pour les peintures rupestres dans les grottes. Il faudra attendre 1780 pour qu’un dénommé Jean Etienne Astier ne trouve une technique pour extraire les pigments du sable puis près d’un siècle plus tard vers 1870, l’industrie commença à se développer grâce aux exploitations grandissantes et l’arrivée du chemin de fer dans le Vaucluse, pour atteindre son apogée à l’aube des années 30. L’ocre était entre autre utilisé pour teinter les filtres à cigarettes, les caoutchouc des bocaux de confiture (qui d’ailleurs sont restés de cette couleur par tradition, même si l’ocre n’est plus utilisé aujourd’hui), on s’en servait dans la peinture pour teinter les murs des bâtiments ou encore pour la coloration des cosmétiques. Aujourd’hui, il ne reste pratiquement plus d’extraction, la seule se trouve à Gargas puisque les pigments synthétiques ont remplacé les pigments naturels dans le milieu industriel. L’ocre naturel est cependant toujours utiliser, notamment en peinture ou pour les carrelages et tuiles.

Découvrez les 4 spots que nous avons visité…

1. Village de Roussillon

Roussillon est un village d’environ 1350 habitants mais qui en compte bien plus à la haute saison puisqu’il s’agit d’une destination très prisée. Nous avons eu de la chance car nous y sommes allés en plein mois de juillet, et n’avons pas souffert de la foule ce jour là.

Il est vraiment très agréable de flâner dans ce village typiquement provençal qui offre une vue magnifique sur le « Colorado ». Vous pourrez arpenter les petites ruelles qui font le tour du village, et en profiter pour admirer les maisons colorées qui sont toutes plus belles les unes que les autres.

Site Officiel du Luberon

2. Randonnée sur le sentier des ocres

Au départ de Roussillon, face au parking principal, vous avez le café/glacier qui fait l’angle et il y a un petit chemin qui part vers la gauche ; suivez le et vous allez arriver à l’entrée du Sentier des Ocres. A partir de là: deux options s’offrent à vous: la petite ou la grande boucle (soit 30 minutes ou 1h). Le parcours est balisé avec des panneaux explicatifs sur la flore et la géologie. C’est vraiment magique cet endroit. Évitez les chaussures neuves car elles seront oranges lorsque vous sortirez de là !

3. Le Musée Okhra – L’usine Mathieu

L’Usine Mathieu, qui faisait partie des plus grosses exploitations d’ocre de la région, s’est aujourd’hui transformée en un conservatoire des couleurs. Là-bas, on voit surtout la partie technique de l’exploitation de l’ocre. Vous verrez l’extraction, le lavage, la  décantation, la calcination, le broyage et la mise en sac. C’est l’endroit idéal pour les artistes, si vous voulez vous procurer du matériel de peinture, ou participer vous et/ou vos enfants à divers ateliers proposés par le musée.

Pour en savoir plus sur l’exploitation technique de l’ocre, veuillez cliquez-ici.

Site Officiel d’Okhra

4. Les Mines de Gargas

Et enfin, nous avons conclu la journée par la visite des mines de Bruoux à Gargas. Attention, il vaut mieux réserver à l’avance, sinon vous risquez d’attendre qu’un créneau se débloque. La visite est bien sûr guidée et vous aurez l’immense joie d’être équipé d’une charlotte et d’un casque style Bob le Bricoleur (on a bien rigolé en nous regardant). Il vaut mieux prévoir aussi une petite laine car il ne fait pas plus de 10°C dans les mines. C’est la température idéal en plein été car c’est très rafraîchissant mais la différence de température est saisissante: nous sommes passés de 33 à 10°C en moins d’une minute.

Vous partez pour une heure de visite guidée au travers des longues galeries qui ont été creusées à la main. En tout, on compte environ 40 km de galerie et c’est très impressionnant, surtout quand on sait comment elles ont été creusées et tout le travail qui a du être déployé. Attention, les visites sont possible du 1er mai au 15 novembre.

Site Officiel

A SAVOIR

Nous avons acheté un billet couplet sentier des ocres + Usine Mathieu et ni l’un, ni l’autre ne nous ont parlé du « Circuit couleurs ». En effet, sur présentation de l’un des tickets des lieux suivants, vous bénéficiez d’une réduction sur les 5 autres sites partenaires, à savoir:

  • Usine d’ocre Mathieu
  • Mines de Bruoux
  • Distillerie Agnels
  • Château de Lourmarin
  • Jardin des plantes Tinctoriales
  • Abbaye de Silvacane

Cliquez-ici pour en savoir plus

flyerperspective

Pour le logement, nous sommes passés par airbnb et avons logé dans une chambre d’hôte de la Médiévale du Luberon, une demeure aux allures médiévo-provençales. Christelle qui nous a accueilli s’est montrée charmante tout le long de notre séjour. La maison était décorée avec beaucoup de goût, et nous avons beaucoup apprécié la jolie piscine et le petit déjeuner sous la tonnelle couverte de vigne. Un grand merci pour cet accueil 🙂

Cliquez-ici pour accéder au site officiel de la Médiévale du Luberon

Nous gardons un excellent souvenir de ce passage à Roussillon et à Gargas qui restera vraiment graver dans notre mémoire. La prochaine fois, nous irons visiter les autres sites partenaires du circuit couleurs, notamment le Jardin des plantes Tinctoriales qui m’intéresse beaucoup…

A très vite pour d’autres aventures

Publicités

Une réflexion sur “Sur la route des Ocres en Roussillon