[Nîmes]: Le « Petit Berlin » et son Expo de Ouf!

Nîmes, une ville inattendue où cohabitent patrimoine antique et art urbain a révélé en septembre dernier sa sixième édition de l’Expo de Ouf. Les artistes participants à ce bel événement ont ré-habillé les murs du quartier Gambetta, un quartier populaire qui avait franchement besoin de se refaire une beauté. Nous avons quadrillé le quartier pour tenter de trouver un maximum de graffitis et certains nous ont vraiment époustouflé.

Voyez par vous-mêmes…

Je crois que le personnage à l’espadrille de Maye reste mon préféré. J’ai découvert ce graffeur montpelliérain grâce à l’expo de ouf et je me régale à découvrir le reste de ses oeuvres sur son compte instagram (Suivez-le ici). J’aime beaucoup son univers déjanté et coloré et ses personnages surdimensionnés aux courbes exagérées. Et puis, il faut le dire, l’espadrille a toute sa place ici dans le sud 🙂 Vous aimez ?

Une jolie découverte aussi dans la Rue Robert où le respect d’autrui et la protection de l’environnement semblent être au cœur des préoccupations. Bravo aux habitants!

Les quatre saisons ↓

J’aime bien le Bomb Shop aussi 🙂

Quand antiquité et monde futuriste se rencontrent ↓

Le quartier Gambetta, surnommé à présent « Le Petit Berlin », a retrouvé de belles couleurs et on prend beaucoup de plaisir à déambuler dans les ruelles pour découvrir ce parcours plein d’originalité. Et à mon avis, nous n’avons pas trouvé tous les graffitis! Vous pensez pouvoir faire mieux que nous ? 😉

Pour vous donner une idée de l’ambiance qui règne à cette expo de ouf, vous pouvez regarder cette vidéo qui a été tournée pour la 3ème édition :

Pour ne rien manquer de la prochaine saison et des événements organisés pendant l’expo (battles de rap, expo temporaires, cafés pop-up…), je vous invite à garder en favori leur Site Internet, de vous abonner à leur Page Facebook et de garder un oeil sur le Site de l’Office de Tourisme de Nîmes.

D’ailleurs, je vous ai dit que Nîmes était candidate au patrimoine de l’Unesco ? 🙂 ça promet! Si vous voulez vous-aussi soutenir la commune dans cette démarche, rendez-vous ici.

Juste une petite anecdote historique avant de vous quitter ; Le crocodile est l’emblème de la ville et rend hommage à la bataille d’Actium, alliant Cléopatre à Marc-Antoine. Pour marquer le succès de cette victoire, une pièce de monnaie appelée « l’as de Nîmes »a été lancée et elle a été fabriquée 40 années durant. Les nîmois se sont attachés à ce symbole et bien que l’emblème ait été modifié pendant quelques années, le crocodile a été ré-adopté par la population. Un peu partout sur les clous de la ville, vous verrez donc un crocodile et un palmier, et l’actuel logo a d’ailleurs été redessiné par le célèbre Starck. La grande classe quoi 🙂

Je vous dis à l’année prochaine à Nîmes pour la prochaine Expo de Ouf.

Publicités