La Bonne Mère veille sur la Cité Phocéenne

Cité millénaire, Marseille règne sur la mer depuis l’Antiquité. Fondée par les grecs il y a 26 siècles, la ville s’est rapidement imposée comme étant la cité du commerce de par son accès exceptionnel sur la Méditerranée. Du temps des explorateurs, le port regorgeait de négoces où l’on réceptionnait les cargaisons venues des navires: ambre, pieds de vigne, céramiques de luxe tout droit venues de Grèce et bien d’autres trésors…

Aujourd’hui encore, Marseille et son port sont totalement indissociables. La ville s’est construite autour de l’eau, des bateaux et de sa pêche.

Cette fois-ci, nous allons prendre de la hauteur, direction Notre Dame de la Garde, plus communément appelée « la Bonne Mère ». L’actuelle basilique a été construite de 1853 à 1864, mais auparavant se trouvait déjà une chapelle qui a été baptisée « Notre Dame de la Garde ». Au Moyen-Age, ce lieu était à la fois stratégique et spirituel. Perchée à 149 mètres d’altitude, la colline offre un panorama incroyable sur la mer, ce qui permet de voir arriver les envahisseurs. Les navigateurs revenant au port se servait également de la chapelle comme amer, pour pouvoir se repérer et rentrer plus facilement à la maison. Peu à peu, les habitants ayant échappé à un naufrage sont venus se recueillir et faire des offrandes à l’église, et c’est ainsi que Notre Dame de la Garde est devenue la gardienne des marins et des pêcheurs.

L’intérieur de la Basilique où se mêlent colonnes en marbre, dorures, mosaïques et décors marins, est absolument somptueux .

Le chœur, tout en mosaïque

Quelque soit notre religion ou nos croyances, nous nous précipitons tous à la Bonne Mère rien que pour admirer le magnifique panorama depuis la parvis de la basilique. Nous y sommes allés en septembre, et le Mistral soufflait vraiment très fort, c’était assez impresionnant. Je vous recommande donc de vous couvrir si vous allez là-haut car il ne fait pas toujours très chaud.

Street art dans le quartier du Panier

En tout cas, il n’y a pas de doute, Massilia est bel et bien restée la métropole de la mer. La prochaine fois, je vous emmènerai visiter le Panier, le quartier historique de Marseille. Alors à très vite 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s