[ESTÉREL]: Randonnée Mimosa au Col de l’Esquillon

Direction l’Estérel avec une randonnée au milieu des roches rouges et du mimosa en fleurs. Mi-février est une période que j’adore puisque c’est le temps parfait pour une randonnée pédestre: il ne fait pas trop chaud, il n’y a pas trop de monde et on peut pleinement profiter de ces jolis petits pompons jaunes qui teintent le paysage azuréen et nous enivre de son parfum poudré.

Le mimosa, une espèce endémique dans l’Estérel

On ne peut pas prétendre connaître la Côte d’Azur et le Var sans être venu au moins une fois dans sa vie en février pour profiter de cette saison si particulière. Le mimosa fait partie de notre culture, de nos traditions et quand le mimosa pointe le bout de son nez, c’est que l’hiver touche bientôt à sa fin et théoriquement le soleil et la chaleur nous reviennent. Bon cette année, comme partout en France, nous avons subi cette vague de froid sibérien qui nous a couvert de neige, de l’arrière-pays jusqu’au littoral, pendant près de 4 jours… Bien que les stations de sports d’hiver ne soient pas bien loin, c’est quand même rare qu’il neige si près du bord de mer, c’était assez impressionnant. La fête du mimosa de Mandelieu n’aura donc pas eu de chance cette année et a été célébrée sous le mauvais temps. Vivement l’année prochaine pour pouvoir en profiter davantage.

Randonnée Mimosa dans l’Estérel et vue panoramique sur la mer

Avant que cette vague de froid n’arrive, le temps était plutôt clément et nous avons profité d’un dimanche ensoleillé pour découvrir l’un des nombreux sentiers de randonnée dans l’Estérel. La dernière fois, nous avions fait une randonnée au départ du Port de la Rague à Mandelieu: Randonnée Terre et Mer , mais cette fois-ci, nous sommes partis de Théoule-sur-Mer, une commune qui marque la frontière entre les Alpes-Maritimes et le Var.

Vous pouvez vous garer au parking gratuit de la rue Jean-Baptiste Pastor, qui a un accès parfait puisqu’il est situé au pied des sentiers de randonnée.

C’est parti pour une randonnée de 3h environ, idéale pour les grands sportifs comme moi 😉 (sentier facile donc).

Col de Théoule

Au départ, vous pouvez prendre connaissance des différentes destinations possibles, et pour nous, ce fut le Col de Théoule (environ 35-40 minutes de marche). Assez vite au début de la balade, vous tomberez sur une bifurcation: soit vous continuez par l’accès principal, soit vous descendez des petits escaliers. Nous avons pris les petits escaliers: alors certes, le chemin était un peu plus compliqué puisqu’il y avait pas mal de pierres et il fallait faire attention à ne pas se casser la figure ou se faire une cheville, mais nous étions plongés dans les mimosas et c’était vraiment très paisible. Ne soyez pas surpris si vous croisez quelques VTT car c’est en effet un chemin très prisé des cyclistes. Cette option est pas mal parce que vous pouvez emprunter ce sentier un peu caillouteux à l’aller, et redescendre par le sentier principal qui est plat et vous assurer un retour sans embûche.

Col de l’Esquillon

Arrivés au Col de Théoule, vous n’aurez que l’embarras du choix quant au sentier à emprunter pour poursuivre votre balade. Vous pouvez vous enfoncer encore plus dans la forêt, vous pouvez descendre vers le Port de la Figueirette (à la frontière du Var), ou encore bien d’autres possibilités. Nous nous sentions bien inspirés par le Col de l’Esquillon qui surplombe le hameau du Miramar. Pour votre culture générale, « Miramar » signifie littéralement « vue sur la mer » ou « qui regarde la mer », autant vous dire que le panorama s’annonçait d’être assez sympathique 🙂

Du Col de Théoule au Col de l’Esquillon, comptez de nouveau 40 minutes.

Ce sentier arrive par contre à un cul-de-sac puisqu’on se retrouve au parking supérieur du Col de l’Esquillon.

Après un bon pique-nique vue mer et petite sieste sur les roches rouges, vous pouvez alors faire demi-tour pour atteindre de nouveau le Col de Théoule et cette fois-ci redescendre par le sentier principal pour regagner le parking initial.

Page Facebook de Theoule-sur-Mer
Office de tourisme de Mandelieu
Office de tourisme de la Côte d’Azur
Office de tourisme de l’Estérel

Bonne balade et à bientôt dans l’Estérel

 

Publicités

[TOSCANE]: Soirée romantique à Montepulciano

A la Toussaint, nous avons fait un petit road-trip en amoureux au cœur de la Toscane. Cette destination regorge de trésors et tout le monde y trouve son bonheur. Les fins gourmets pourront se délecter des vins toscans et des nombreuses spécialités locales, les amoureux de la nature pourront admirer les belles collines toscanes parsemées de vignes, d’oliviers et de cyprès, les amateurs d’art se régaleront dans les musées de Florence et si c’est un séjour bien-être dont vous avez envie, vous pourrez vous arrêter dans l’une des sources thermales pour vous y prélasser après une longue journée de marche.

Le village de Montepulciano fait partie de ce paysage toscan, et ses vins sont connus mondialement sous l’appellation « Vino Nobile di Montepulciano ». Personnellement, je n’ai jamais été amatrice de vin rouge, le trouvant souvent trop âpre ou trop tannique mais je me suis dit qu’un séjour au cœur du Chianti pouvaient m’aider à m’y mettre. Eh bien, je ne sais pas si c’est le charme du séjour qui m’a aidé, mais j’ai bu du vin rouge pendant 4 jours, et j’ai aimé cela. 😀

La nuit tombant à partir de 17h à cette période là, nous sommes arrivés un poil avant la tombée de la nuit, nous permettant d’admirer le coucher du soleil. Nous sommes montés au point culminant à la « Fortezza di Montepulciano », l’ancienne forteresse. La forteresse, s’est transformée en musée et nous présente de nombreux témoignages de l’époque étrusque, mais elle accueille également une œnothèque où l’on peut déguster plus de cent références chaque jour. La salle de dégustation est ouverte sur une large terrasse d’où l’on peut admirer la vue sur le Val d’Orcia et le Val de Chiana. L’entrée est cependant libre et vous pourrez tout simplement profiter de la vue, sans vous sentir obligés de procéder à une dégustation si vous n’en avez pas envie.

Mais si vous êtes curieux de goûter certaines bouteilles, le principe est moderne et vraiment sympa. Adressez-vous au comptoir, et demandez à faire une dégustation. Le vendeur-sommelier vous donnera alors une carte à débit vous permettant de déguster à votre rythme. La salle présente différentes bouteilles et deux options s’offrent à vous: le petit prix (de 1 à 3€), vous permet d’avoir juste un fond pour tremper les lèvres, et le prix plus élevé (jusqu’à 6€) vous remplit le verre. Vous pouvez goûter autant de bouteilles que vous voulez ; Chaque dégustation est débitée sur votre carte magnétique, et vous payez au comptoir en sortant. Bien sûr, vous pouvez ensuite acheter vos bouteilles suite à la dégustation (c’est un peu le but de l’opération) et si vous souhaitez prendre votre temps et grignoter un bout, la boutique propose également des assiettes.

Site Officiel / Page Facebook

Nous sommes ensuite redescendus vers la Piazza Grande, la place principale qui s’est rendue célèbre mondialement pour son Palazzo communale. En effet, vous pouvez admirer cette place dans le troisième volet du film Twilight. Oui j’avoue, j’ai profité du voyage pour faire un petit pèlerinage muahahah. Une autre partie a été tournée à Volterra, où je vous emmènerai très prochainement. Sur la Piazza Grande, il n’est d’ailleurs pas rare de tomber sur un tournage, c’est un lieu visiblement très prisé par les cinéastes.

Pour le plaisir des yeux mesdames…

Si vous vous posez la question pour la fameuse fontaine, je suis dans le regret de vous annoncer qu’elle n’existe pas vraiment. Elle a été constituée de toute pièce pour le tournage. En tout cas, je ne sais pas vous, mais je me regarderais bien de nouveau la saga…

Je termine enfin par Contucci à la sortie de la Piazza qui vous ouvre gratuitement les portes de sa cave traditionnelle et vous propose bien sûr sa production à la vente.

Site Officiel / Page Facebook

Pour vous aider à organiser votre séjour, n’oubliez pas les sites des offices de tourisme de Terre di Siena (en cliquant ici), le site Visit Tuscany (en cliquant là) ou encore le site de l’ENIT.

A presto in Toscana !

[Côte d’Azur]: Randonnée terre et mer à Mandelieu la Napoule

Au coeur du Massif de l’Esterel et à deux pas de Cannes et du Var, la ville de Mandelieu la Napoule a un charme tout à fait singulier. On la connait surtout lorsque les mimosas sont en fleurs en hiver et teintent les collines de jaune et d’or, mais elle est toute aussi belle le reste du temps et jouit d’un microclimat toute l’année. Que l’on préfère l’animation du littoral ou le calme du massif, chacun peut trouver son bonheur à Mandelieu.

L’Office du tourisme a organisé le week-end dernier, son premier « Instameet », une rencontre entre instagrameurs. Nous étions une dizaine de personnes et avons pris beaucoup de plaisir tout au long de la journée. Le programme qui nous a été proposé était vraiment génial et vous pouvez sans problème vous l’approprier pour vous régaler à votre tour. Chouette non?

Prévoyez un départ aux environs de 9h30-10h pour finir la journée vers 16h30-17h.

1. Randonnée dans l’Estérel

Pour commencer cette journée et après un bon petit-déjeuner bien vitaminé, je vous emmène faire une petite randonnée rapide qui vous promet un panorama exceptionnel sur toute la baie de Théoule sur Mer jusqu’à la Pointe de l’Aiguille (la pointe rocheuse que l’on aperçoit depuis Cannes et qui marque l’entrée dans le département du Var), mais on voit aussi les Îles de Lérins jusqu’au Cap d’Antibes.

Lorsque vous êtes sur la Rue du Capitaine de Corvette Marché, sortez de l’axe principal et prenez la bifurcation à droite en direction du port de la Rague. Au bout de la rue, vous avez deux possibilités: aller à gauche pour aller au Port, ou bien à droite. Prenez la droite. Ce chemin s’appelle « DFCI des mineurs ». Au bout du chemin en terre, vous pouvez vous garer tout le long sur votre gauche et le départ de randonnée se trouve un peu plus loin.

Votre ascension durera environ 35-40 minutes. Au croisement, vous prendrez le chemin à gauche qui longe la corniche qui vous emmène au balcon du paradis 🙂

Si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête et que vous n’êtes pas trop habitués à randonner mais que vous avez envie de vous lancer, je vous recommande vivement Rando d’Azur, une société locale qui propose des rando découvertes ou marches nordiques toute l’année. Maddy, l’animatrice du groupe est très sympa, d’humeur joviale à toute épreuve et ponctue ses balades de tout un tas d’anecdotes. Vous découvrirez les espèces locales et apprendrez à reconnaître des carottes sauvages, du genévrier ou encore de l’immortelle. Et qui sait, peut-être a-t-elle des bons plans pour la cueillette des champignons 😉 Rendez-vous sur son site Internet pour réserver directement en ligne.

Site Officiel de Rando d’Azur

2. Déjeuner les pieds dans le sable

J’imagine que cette petite rando vous a donné faim ? Je vous suggère de reprendre la voiture et d’aller vous garer au port de la Rague pour aller profiter d’un déjeuner les pieds dans le sable à la Plage des Îles.

BON PLAN: Le parking du port est libre et gratuit en hors saison (de octobre à avril) et payant en haute saison. Mais ne vous inquiétez pas, il y a des places gratuites et non réglementées juste avant l’entrée du parking.

La Plage des Îles est une plage privée qui se situe tout à fait au bout du port. La décoration exotique est elle-même une invitation au voyage et on peut pleinement profiter d’un moment de calme et de sérénité, loin des nuisances sonores de la route. Et ça les amis, ça vaut de l’or parce que ce n’est pas monnaie courante ici sur la Côte d’Azur. Pour un déjeuner les pieds dans le sable, les prix sont vraiment très raisonnables. Comptez de 16 à 22€ pour un plat du jour avec du poisson frais. Tout était très savoureux et superbement présenté.

Au menu pour nous, un déjeuner typique de la Côte d’Azur avec: pissaladière, mini pan bagnats, focaccia façon pizza, beignets de fleur de courgette, beignets de sardine, thon en sashimi, carpaccio de poulpe, crostini en tartare de saumon, salade de fruit géante, le tout arrosé d’un « Perle de Roseline », un rosé Côtes de Provence très connu par chez nous.

Suivez leur actualité sur leur Page Facebook

3. Visite du Château de la Napoule

Si la digestion est rude, autorisez-vous 15 minutes pour une petite sieste sur la plage et dès que vous êtes prêts, nous allons pouvoir commencer la balade sur le sentier littoral. Il faut environ 15-20 minutes pour rejoindre le Château de la Napoule, un haut lieu du patrimoine local. Mis à part quelques escaliers à franchir, le reste de la balade se fait vraiment très facilement et à votre rythme. A tout moment, vous pouvez vous arrêter pour profiter de la vue sur la Baie de la Napoule.

Pour visiter le château et ses magnifiques jardins, l’entrée se fait côté route (en contournant par la plage). Il vous faudra par contre vous munir d’un ticket d’entrée. Je vous avais déjà proposé un billet sur ce joli château car c’est un lieu idéal pour un shooting photo. Vous pouvez le découvrir de nouveau en cliquant ici.

4. Galerie « Instameet »

Vous pouvez voir nos photos sur Instagram avec le hashtag: #instameetmandelieu.

image1

Alors que pensez-vous de cette journée Rando « Terre et Mer »? Vous aimez?

N’oubliez pas de consulter le Site de l’Office de Tourisme de Mandelieu pour vous aider à organiser votre séjour. Vous pouvez les contacter, ils se feront un plaisir de vous renseigner.

A bientôt à Mandelieu la Napoule

[VAR]: Instant plage privée aux Issambres

La petite sœur a débarqué de Paris et pour son anniversaire, j’avais envie de lui offrir un moment détente entre filles. Pour changer un peu des Alpes-Maritimes, nous avons poussé la balade jusque dans le Var. La côte varoise n’a rien à envier aux plages de chez nous ; elle est peut-être un peu plus venteuse, mais on peut trouver bien plus de petites criques et calanques paradisiaques.

Cet été sur Instagram, j’avais repéré la nouvelle plage privée du Cercle aux Issambres (sur la commune de Roquebrune sur Argens). Lorsque j’ai vu que Groupon proposait une belle offre, c’était l’occasion de la tester.

L’offre proposée à 25.90€ au lieu de 78€ environ, comprenait 2 transats en semaine, 1 petite table et 2 cocktails pour une journée complète. A 13€ par tête, franchement ça ne vaut pas le coup de s’en priver… A compter que dans le 06 les transats à la journée coûtent aux alentours de 20-25€ et environ 15€ le cocktail, c’est plus qu’alléchant.

La plage, nichée dans la Calanque de Bonne Eau, est préservée du vent et bénéficie d’une eau un peu plus chaude car les fonds sont peu profonds. Nous y sommes allées début septembre, le soleil n’était pas franchement au rendez-vous, mais nous qui voulions profiter du calme, nous étions contente que la plage ne soit pas bondée ce jour-là. Vous pouvez facilement vous garer face à la plage le long de la route, et s’il n’y a pas de places, rassurez-vous, vous trouverez des parkings à deux pas du complexe. Les parkings sont tous gratuits.

Prévoyez une serviette dans votre sac de plage car celle-ci n’est pas comprise dans l’offre.

Les transats ne sont pas directement installés sur la petite plage mais sur une esplanade surplombant la mer. Nous avons trouvé que les transats étaient un peu trop serrés les uns aux autres, mais sinon, nous étions confortablement.installées. En arrivant, nous avons siroté notre cocktail (Sex on the Beach pour ma soeur, et Piña Colada pour moi). Dans l’offre Groupon, vous pouvez choisir le cocktail de votre choix, en dehors des cocktails au champagne. Ils étaient bien dosés, joliment présentés et la barmaid était très sympathique.

Après notre cocktail, nous commencions à avoir un petit creux. Pour la restauration, vous pouvez choisir de déjeuner au snack de la plage ou bien au restaurant bistronomique. C’est au restaurant que nous avons mangé et la vue y est juste incroyable. C’est comme si nous étions suspendus au dessus de l’eau. Un moment privilégié à partager en famille ou en amoureux.

Le midi, une formule E/P/D à 29€ est proposée. Sur le menu, ce n’est pas clairement indiqué et nous avons eu la mauvaise surprise d’un menu imposé (un seul choix pour chaque plat) et les serveurs ne l’indiquent pas dès le départ. C’était un peu la douche froide car nous nous imaginions déjà nous régaler avec certains des mets, et après l’avoir su, on a découvert les prix à la carte qui ne sont vraiment pas donnés… Regrettant qu’il n’y ait pas un choix végétarien pour le menu, nous avons finalement choisi à la carte et avons partagé toutes les deux une entrée, un plat et le fromage. Avec un verre chacune, nous en avons eu pour 35€ par tête et très honnêtement, c’était bien suffisant: nous sommes sorties de table complètement repues et tout était vraiment excellent.

Vous  pouvez retrouver le menu du restaurant en cliquant ici.

Trilogie de mozzarella, tomates anciennes, pesto maison

Médaillons de lottes rôties, risotto crémeux, émulsion légère à l’ail

Saint-Marcellin de la Mère Richard

Après un tel repas, une bonne sieste s’imposait et nous étions contentes de retrouver nos transats en première ligne. J’ai ensuite profité d’une éclaircie pour aller me baigner, et moi qui suis TRÈS TRÈS frileuse (je ne me baigne généralement pas en dessous de 27 degrés), j’ai été surprise de rentrer dans l’eau en moins de 5 minutes. Prévoyez peut-être des petites chaussures pour aller dans l’eau car il y a beaucoup de rochers.

Pour le petit BONUS du Cercle, la plage vous propose un accès aux jacuzzis face à la mer pour 5€ par personne à la journée. C’est rare de pouvoir profiter d’une telle installation en plage privée 🙂

Malgré un temps un peu maussade, nous avons passé un bon moment aux Issambres!

Retrouvez le complexe du Cercle sur les réseaux sociaux pour suivre leurs actualités:

Page Facebook / Instagram

Vous avez jusqu’au mois d’octobre pour en profiter car après cela, il vous faudra patienter jusqu’en avril prochain pour la réouverture de la saison!

J’attends vos impressions si vous avez testé cette adresse, et attends vos suggestions pour de jolies plages privées dans les Alpes-Maritimes et dans le Var. J’en profite pour vous reproposer à la lecture mon article sur le village médiéval de Roquebrune et son parcours du chocolat: ça se passe ici.

*****

Et comme d’habitude, pour vous aider à organiser vos vacances:

Office de tourisme de Roquebrune sur Argens
Office de tourisme de l’Estérel
Office de tourisme du Var

La Bonne Mère veille sur la Cité Phocéenne

Cité millénaire, Marseille règne sur la mer depuis l’Antiquité. Fondée par les grecs il y a 26 siècles, la ville s’est rapidement imposée comme étant la cité du commerce de par son accès exceptionnel sur la Méditerranée. Du temps des explorateurs, le port regorgeait de négoces où l’on réceptionnait les cargaisons venues des navires: ambre, pieds de vigne, céramiques de luxe tout droit venues de Grèce et bien d’autres trésors…

Aujourd’hui encore, Marseille et son port sont totalement indissociables. La ville s’est construite autour de l’eau, des bateaux et de sa pêche.

Cette fois-ci, nous allons prendre de la hauteur, direction Notre Dame de la Garde, plus communément appelée « la Bonne Mère ». L’actuelle basilique a été construite de 1853 à 1864, mais auparavant se trouvait déjà une chapelle qui a été baptisée « Notre Dame de la Garde ». Au Moyen-Age, ce lieu était à la fois stratégique et spirituel. Perchée à 149 mètres d’altitude, la colline offre un panorama incroyable sur la mer, ce qui permet de voir arriver les envahisseurs. Les navigateurs revenant au port se servait également de la chapelle comme amer, pour pouvoir se repérer et rentrer plus facilement à la maison. Peu à peu, les habitants ayant échappé à un naufrage sont venus se recueillir et faire des offrandes à l’église, et c’est ainsi que Notre Dame de la Garde est devenue la gardienne des marins et des pêcheurs.

L’intérieur de la Basilique où se mêlent colonnes en marbre, dorures, mosaïques et décors marins, est absolument somptueux .

Le chœur, tout en mosaïque

Quelque soit notre religion ou nos croyances, nous nous précipitons tous à la Bonne Mère rien que pour admirer le magnifique panorama depuis la parvis de la basilique. Nous y sommes allés en septembre, et le Mistral soufflait vraiment très fort, c’était assez impresionnant. Je vous recommande donc de vous couvrir si vous allez là-haut car il ne fait pas toujours très chaud.

Street art dans le quartier du Panier

En tout cas, il n’y a pas de doute, Massilia est bel et bien restée la métropole de la mer. La prochaine fois, je vous emmènerai visiter le Panier, le quartier historique de Marseille. Alors à très vite 😉

Deux vues exceptionnelles sur le Lac d’Annecy

Cet été, nous avons fait une jolie halte au Lac d’Annecy et entre deux bains de soleil, nous avions envie de prendre de la hauteur et de faire une petite rando à la fraîche. Nous sommes partis vers 9h30 et c’était l’heure parfaite car il n’y avait pas grand monde et la température était très agréable. Arrivés au rond point du Col des Contrebandiers, nous voila parés de nos chaussures de marche et de notre sac à dos, prêts à faire la courte rando de 50 minutes qui nous amène juste après l’ancien téléphérique, pour une vue à couper le souffle sur le lac et le Mont Blanc.

Oui mais cela n’aurait pas été drôle si nous nous n’étions pas perdus au moins 3 fois… En effet, le sentier est vraiment très mal balisé et nous avons rebroussé chemin plusieurs fois, tous comme 99% des randonneurs que nous croisions et qui étaient aussi en galère que nous. Finalement, nous avons fait équipe avec un solitaire franco-japonais qui grâce à sa montre spéciale rando et son GPS du téléphone, nous a amené à bon port, et encore, c’était parfois un peu périlleux… C’est un peu malheureux de se sentir si dépendant de la technologie quand le but de la balade est de s’aérer l’esprit.

Pour accéder à cette rando, il ne faut surtout pas partir du panneau explicatif avec la carte. Non il faut redescendre la route en dessous du rond point où vous trouverez une barrière en bois. Et puis après… eh bien bon courage pour vous repérer… Un conseil, soyez équipés et n’hésitez pas à demander si vous croisez quelqu’un, car l’entraide et la solidarité font partie des valeurs de la plupart des randonneurs 🙂 Ça c’est chouette.

Finalement, nous avons mis près de 2h à arriver au lieu de 50 minutes à force de se perdre à droite à gauche :/ Je suis curieuse d’avoir l’avis d’autres lecteurs pour savoir si votre expérience a été similaire avec la notre ou si nous sommes vraiment mauvais 😀 haha.

En tout cas, nos efforts ont été payants et la vue de la haut est un moment que l’on oubliera jamais… C’était EXCEPTIONNEL.

Et comme après l’effort vient le réconfort, nous avons repris la voiture, direction Montmin et le Col de la Forclaz. Nous avons déjeuné au restaurant de l’Hôtel l’Edelweiss qui offre une vue sensationnelle sur le lac et sur les parapentes. La localisation idéale pour déguster une bonne spécialité locale. En mode diots de savoie pour l’homme (pommes de terre, saucisses de savoie…) et tartiflette et jambon de pays pour moi… pas franchement light, mais TELLEMENT bon, même en plein mois d’août 😀 Attention, réservation conseillée. Comptez 20 à 25€ par tête si vous prenez en plus un dessert ou  une boisson.

Site Office de tourisme de Haute-Savoie
Site Office de tourisme d’Annecy
Site de l’Hôtel l’Edelweiss

Yvoire, village fleuri au bord du Lac Léman

Lors de notre périple dans le Jura-Haute-Savoie, nous avons fait un petit crochet par le Lac Léman et nous nous sommes arrêtés dans le village d’Yvoire qui compte à l’année environ 900 habitants. Le village médiéval fait partie des plus beaux villages français et aussi des villages préférés des français, et a obtenu le label « ville fleuri » avec 4 étoiles (sur 5). C’est l’une des destinations incontournables si vous êtes de passage dans le département.

Regarde les jardinières: même les fleurs sont en cristal 🙂

Du savoyard

Nous avons profité de la balade pour déjeuner sur la terrasse panoramique des Jardins du Léman qui offre une vue splendide sur le château et le lac. Chéri a pris le filet de féra à la carte (le poisson roi du Lac Léman à ne pas manquer), et j’ai opté pour le menu à 32€ (E/P/D) en choisissant l’assiette de fromage à la place du dessert (j’ai un poil regretté quand j’ai vu le café gourmand chez les voisins haha). Nous nous sommes vraiment régalés et le personnel était aux petits soins avec tous les clients. Un établissement que je ne peux que vous recommander !

Entre le restaurant et le château, vous pouvez visiter les Jardins des Cinq Sens. C’est un jardin d’inspiration médiévale qui met à l’épreuve vos sens: On peut sentir, toucher, goûter et découvrir les vertus de chaque plante. Bien que j’adore les jardins botaniques et les plantes à parfum, nous en avions visité un peu de temps auparavant dans le Vaucluse et avec la chaleur qu’il faisait, j’avais peur d’être déçue et de ne voir que des plantes brûlées par le soleil. J’ai préféré m’abstenir et de toute façon, nous n’avions pas trop de temps pour flâner. En revanche, je n’ai pas pu résister à l’appel de la boutique qui est un vrai régal pour les yeux et pour le nez ! Peut-être une prochaine fois pour la visite 🙂 D’ailleurs, guettez leur programmation, ils organisent régulièrement des visites à thème ou des ateliers (pour créer son herbier par exemple).

La « Pétole de la Ravine » (crottins de brebis affinés)

Poisson du jour (daurade) à l’huile vierge et petits légumes croquants

Féra au beurre blanc, croustillant de pain d’épice & risotto au thym

Après cela, une petite sieste face au lac s’impose… Descendez la rue de l’église puis suivez le chemin sur la droite, vous verrez un petit parc avec des bancs pour vous poser. Il y a aussi un petit sentier qui part de là si vous voulez explorer un peu plus les environs.

Si vous souhaitez vous baigner, vous pouvez essayer de trouver une petite crique, ou sinon reprenez la voiture et allez au village suivant: Excenevex où une plage a été aménagée à cet effet.

Nous avions réservé l’hôtel à Thonon les bains où nous avons passé la fin de journée, et la ville n’est pas franchement dynamique le soir. Il n’y a pas grand chose d’ouvert, donc ce n’est pas facile pour trouver où manger. Cela nous a permis de découvrir la Brasserie du Général, un établissement convivial fort sympathique qui a ouvert ses portes en 1864 et où nous avons dîné. Il semblerait que ça soit une institution ici à Thonon. J’en ai profité pour goûter les perches, une autre spécialité locale. C’était très bien préparé mais malheureusement pas à mon goût (j’ai préféré la féra dégustée le midi qui m’a semblé être un poisson plus fin) ; cela dit,  c’est tout à fait personnel… Je me suis bien rattrapée avec la tarte au citron meringuée revisitée qui était excellente. Chéri et ma copine Lisa se sont eux, régalés avec leur plat. Personnel amusant, décontracté et très pro 🙂

Avant de quitter le lac, n’oubliez pas non plus d’aller admirer le coucher du soleil, c’est fabuleux et  qui plus est, très romantique 🙂

 

●●● NOS BONNES ADRESSES ●●●

Les Jardins du Léman (déjeuner en terrasse panoramique): Site Officiel
Au petit cœur d’amour (une jolie boutique de déco – Rue des Jardins): Page Facebook
Le Jardin des Cinq Sens (Jardins de plantes à parfum – boutique botanique): Site Officiel
Ibis Thonon Evian (environ 80€ la nuitée et le petit déjeuner à 9.90€ ; personnel très agréable, chambres confortables, localisation parfaite, petit déjeuner au top): Site Officiel
La Brasserie du Général (dîner à Thonon les Bains): Site Officiel

Site Officiel de l’Office de Tourisme d’Yvoire: cliquez-ici
Site Officiel de l’Office de Tourisme de Savoie Mont Blanc: cliquez-ici

D’autres adresses à nous conseiller ? 🙂

[MENTON]: Vue imprenable sur la Baie de Garavan

La dernière fois, je vous emmenais prendre un brunch au Musée Cocteau, et aujourd’hui, nous allons prendre de la hauteur pour découvrir Menton d’une autre façon.

1. Parvis de la Basilique Saint Michel Archange

Pour la première étape, je vous invite à remonter la rue Saint Michel, à suivre la rue des Logettes puis la ruelle des Ecoles Pies pour arriver sur le parvis de la Basilique Saint Michel Archange sur votre droite. Ce coin était frais et tellement agréable, que j’y suis restée un bon moment pour me détendre (ok et surtout reprendre un rythme cardiaque normal parce que les petites marches pour y arriver sont bien violentes 😀 ).

img_3570-l

img_3550-l

  

  

  

Pour la prochaine étape, reprenez la voiture et dirigez-vous en direction du Boulevard Garavan en empruntant la D24, puis la D124 (autant vous prévenir, elle est étroite… très étroite). Vous pourrez vous garer assez facilement au bout de la rue juste avant l’épingle.

2. Cimetière Marin & vue sur la Baie du soleil

Juste au bout se trouve le Cimetière Marin aussi appelé Cimetière du Vieux Château. Oui vous allez me dire que c’est un peu glauque comme visite, mais suivez-moi, la vue vaut vraiment le détour ! C’est un lieu paisible, où les influences sont vraiment cosmopolites: on y retrouve les tombeaux de nombreuses personnalités locales: qu’elles soient françaises, italiennes ou encore russes. Personnellement, j’ai beaucoup aimé la chapelle orthodoxe qu’on voit ci-dessous.

  

Jacqueline Verdini a réalisé des plaques en argile avec des citations écrites en mentounasc, le dialecte de Menton. On en comprend plus ou moins le sens.

3. Vue sur la Baie de Garavan

Et en ressortant du Cimetière, sur la droite, vous aurez une vue imprenable sur la Baie de Garavan

J’aime beaucoup le mouvement de l’eau sur cette dernière photo… ça ressemble à une peinture à l’huile.

Pour ma part, ma balade s’est arrêtée à ce magnifique point de vue et je n’ai pas longé le boulevard Garavan jusqu’au bout. Je le regrette un petit peu car je sais qu’on y voit des propriétés superbes et à mon avis d’autres points de vue exceptionnels. Rappelons aussi que Menton est la ville des jardins. Son climat très clément permet la floraison de nombreuses variétés de plantes et d’arbres. Je me garde donc la visite des jardins pour une prochaine fois ! On ne peut pas tout voir d’un coup.

Si vous avez d’autres idées de balades à Menton, je suis preneuse 🙂

A bientôt

Shooting au Château de la Napoule

En triant un peu mes photos, je suis retombée sur un « shooting » que j’avais fait pour ma soeur lorsqu’elle était enceinte (il y a un an donc) ; et nous avions choisi de le faire du côté de Mandelieu la Napoule, et principalement au Château de la Napoule. Nous sommes arrivés sur la Côte d’azur il y a presque 24ans, et pendant toutes ces années, je n’ai pas trouvé le temps d’aller le visiter. A l’époque nous n’habitions pas très loin, et c’est bien connu, c’est ce qui se trouve au pas de notre porte que l’on connait le moins ! Bref, toujours est-il que c’est une belle visite à faire si vous passez dans le coin, et surtout quand les beaux jours sont là puisqu’on peut boire un coup en terrasse, c’est fabuleux.
Le Château de la Napoule, qui existe depuis le 12ème siècle, n’a pas eu une vie tranquille. Il a subi de nombreuses transformations, a été troqué par les uns et les autres ; tout le monde s’en est mêlé: Richelieu, le Duc de Savoie, et même Barberousse qui a pillé la ville au 16ème siècle ! C’est finalement un couple d’américains (Mr & Mme Clews) qui eut le fin mot de l’histoire en 1918 et transforma le château (du moins de qu’il en restait) en une demeure artistique. Lui était sculpteur, elle architecte ; ils ont organisé eux même tous les travaux en collaborant avec des artisans locaux, puis tous deux fondèrent l’Association d’Art de la Napoule en 1951. Aujourd’hui, le château héberge toujours des œuvres d’art et est le théâtre de nombreux événements artistiques comme des concerts ou des colloques sur l’art.

Bon je précise quand même que je ne suis que photographe amateur, donc soyez cléments avec notre shooting familial du printemps dernier 🙂

Office de tourisme de Mandelieu-la-Napoule
Office de tourisme du Château de la Napoule

Les trois dernières photos ont été prises sur les bords de la Siagne, une autre jolie balade à faire dans ce coin là.
Pour les gourmets, je vous suggère une petite pause au restaurant « Côté Place » dans la vieille ville de Mandelieu la Napoule. C’est l’un de mes restaurants préférés ici sur la Côte d’Azur. La devanture ne paye pas de mine, mais le personnel est charmant, et on y mange très très bien pour pas cher. L’idéal, c’est bien sûr y aller quand il fait beau pour pouvoir profiter de la terrasse. Menu à 21.90€ pour entrée/plat/dessert. Tout est fait maison bien sûr ! Cliquez ici pour accéder à leur Page Facebook. Réservation conseillée.
Tapenade offerte en apéro
Salade & Tartines de St Marcellin

 

Filet de daurade & Ecrasé de pommes de terre à l’huile vierge & olives
Crème de butternut noisettes & lard grillé
Panacotta fruits rouges, sorbet citron & meringue

 

A bientôt sur la Côte d’Azur

Week-end romantique à Sanary

Ce week-end, j’ai emmené mon chéri à Sanary pour son anniversaire. J’avais envie de nous offrir un moment romantique dans un hôtel luxe, avec vue mer & SPA. J’ai choisi l’Hostellerie La Farandole à Sanary sur mer.

b332d-img_21008b720-img_2097

J’ai choisi une Chambre Deluxe avec terrasse privative et vue sur la mer + Petit Déjeuner (15€/pax) livré en chambre directement.

ef0b8-img_207593ec2-img_20735681f-img_20740e2c2-img_20699aaf8-img_216485d38-img_2143f0919-img_2165

Les + : Hôtel très beau dans un cadre exceptionnel (les pieds dans l’eau) ; parking privatif avec service de voiturier sans charges supplémentaires ; personnel charmant, souriant & à l’écoute ; late check-out possible (12h au lieu de 11h) ; petit déjeuner en chambre pour profiter pleinement de notre terrasse ; produits d’appel « L’Occitane » dans la salle de bain + amenities set bien pratique (kit couture, lime à ongle, bonnet de bain, coton & cotons tiges) ; jacuzzi en rooftop disponible sur réservation pour une demie heure sans supplément et offrant une vue imprenable sur la Baie de Bandol ; mobilier de la marque Sérénité très confortable ; lit king-size très bon aussi

Les – : Peignoir de bain femme abimé & taché ; salade de fruits industrielle

*****

Enfin, le dimanche matin, nous avons été au SPA de l’hôtel (ouvert tous les jours, réservation conseillée) pour un accès de 2h (20€ pour les clients de l’hôtel au lieu de 35€). Le thé est offert. Parcours aquatique avec jets, jacuzzi, sauna, hammam, bain polaire & douche à sensation (pluie tropicale…). Un mobilier très confortable signé « Sérénité ». Nous avons adoré le côté tropical et les espaces détentes, et le Monsieur à lunettes qui nous a accueilli a vraiment été très gentil. Il nous a expliqué tout le fonctionnement, nous a conseillé sur le parcours à suivre, et s’est assuré de notre bien être du début jusqu’à la fin. Au top !

238e8-img_2144900e9-img_21453bbd3-img_215475407-img_216336ce3-img_2166

Côté gastronomie, nous avons déjeuné au restaurant « La Farigoulette » situé au Lavandou. Nous avons eu la chance d’être seuls ce midi là, donc nous avions le restaurant et l’équipe rien que pour nous. La décoration est très originale, on y voit une fourchette géante, des lustres faits de casseroles & ustensiles de cuisine ou encore des affiches de bistrot.

 

Nous avons opté pour le Menu à 38€ (mise en bouche – entrée – plat – fromage – dessert).

500db-img_2050255b1255d1fa5c-img_2068

1eaf5-img_2053

Roulé jambon truffé & St moret, tartines de tapenade et escargots feuilletés à l’anchois

c8a9c-img_2056

Sablé de parmesan, burratina & pesto

4e64d-img_2058

Filet de daurade façon blanquette de veau, légumes d’automne et riz sauvage

d51d0-img_2057

Parmentier de joue de boeuf, purée truffée & purée potimarron / tonka

60c0c-img_2059

Chèvre frais & confiture fenouil-anis

60d5e-img_2067

Entremet pralin chocolat noir & crème anglaise à la châtaigne.

Le serveur nous a fait la surprise de mettre une bougie étincelle sur l’entremet de mon chéri pour son anniversaire et il lui a offert le café… nous avons trouvé ça vraiment adorable et attentionné de sa part.

De plus, nous avons croisé le Chef, qui nous a demandé si on passait un agréable moment et si tout se passait bien dans nos assiettes. C’était vraiment super de pouvoir le remercier en personne.

Petitrenaud a lui aussi fait un petit détour au Lavandou pour nous présenter Anthony Lopez, le fameux chef de la Farigoulette. Découvrez sa cuisine, ses inspirations & ses producteurs locaux.

Mention spéciale à la Maison des confitures (Gassin) qui fait partie de leurs partenaires. Nous avons pu goûter à leur confiture fenouil-anis avec le chèvre, c’était vraiment étonnant.