Poulet au riesling et spaetzles au munster

Aujourd’hui, nous allons mettre l’Alsace dans nos assiettes avec cette délicieuse recette de poulet au riesling accompagné de spaetzles recouvertes de munster… un plat pas forcément très light à cause du fromage, mais si bonne et réconfortante qu’on ne prend pas la peine de s’en priver 🙂 Découvrons ma recette

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • spaetzles fraîches
  • 3/4 d’un munster
  • 2 oignons émincés
  • 3 gousses d’ail
  • Des aiguillettes de poulet
  • 1 mélange forestier surgelé
  • 1/2 paquet de champignons de paris émincés
  • 1 petite bouteille de riesling
  • persil plat
  • sel / poivre
  • un peu de farine
  • une petite brique de crème liquide allégée

Préparation:

Dans une poêle, faîtes revenir l’ail écrasé avec les oignons et un peu d’huile d’olive ou de beurre et du sel. Au bout de 10 minutes, ajoutez vos champignons et salez de nouveau un petit peu pour aider les champignons à dégorger et à rendre leur eau. Ajoutez une rasade généreuse de vin blanc, ajoutez une bonne poignée de persil plat émincé, ajoutez vos blancs de poulet cru que vous recouvrez bien de sauce puis laissez réduire la sauce sur feu doux. Vous pouvez ajouter un peu de farine pour faire épaissir la sauce, mais sinon en refroidissant, elle va naturellement devenir plus dense.

Dans une autre poêle, faîtes revenir vos spaetzles avec une belle noisette de beurre pour les faire dorer 6 à 7 minutes en remuant bien pour ne pas les laisser brûler.

Enfin, dans une petite casserole faîtes fondre votre munster coupé au préalable en morceaux, puis ajoutez les 3/4 d’une brique de crème liquide allégée et remuez bien.

Dressez votre assiette avec d’un côté le poulet et les champignons, et de l’autre, les spaetzles recouvertes de fromage puis servez bien chaud avec un verre de riesling.

Bon appétit !

Flammeküeche alsacienne

En attendant mon long week-end à Strasbourg & Colmar, je me lance dans la confection de plats traditionnels alsaciens, à commencer par la fameuse tarte flambée: la flammekueche. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, la flammekueche ne date que des années 60 ! En tout cas, le succès a été fulgurant… Même le restaurant dans lequel je travaillais au Japon servait de la tarte flambée !
C’est une tarte facile à faire, rapide et qui demande peu d’ingrédients: alors pourquoi s’en priver ??
J’en ai profité pour tester la recette de pâte ultra-simple et sans levure de chez Mimine Cuisine
Pour la pâte:
– 300 g de farine
– 1 oeuf
– 120 ml d’eau
– 2 cuillère à soupe d’huile d’olive

– 1 pincée de sel

Dans un saladier, mélangez la farine et la pincée de sel. Versez ensuite un œuf entier dans le petit puits que vous aurez formé au milieu, et rajoutez l’huile d’olive. Enfin, rajoutez l’eau et pétrissez jusqu’à former une boule bien lisse. Couvrez le saladier et laissez reposer une bonne heure. Au moment d’étaler votre pâte, saupoudrez votre plan de travail/papier cuisson/rouleau à pâtisserie d’un peu de farine pour éviter que la pâte n’accroche.

Pour la garniture:
– 3/4 d’une brique de crème semi-épaisse
– 3 petits oignons ou 2 gros frais de préférence
– de la noix de muscade râpée
– des lardons
– sel & poivre
Émincer grossièrement les oignons et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive sans les faire bruler pour qu’ils fondants ; râpez de la noix de muscade généreusement, salez & poivrez. Versez ensuite les oignons dans la crème épaisse en mélangeant bien, et réservez les une quinzaine de minutes pour que la crème s’imprègne bien des oignons. Dans la même poêle de cuisson, faîtes revenir les lardons pour leurs faire perdre un peu de leur gras et les rendre croustillant. Une fois prêts, égouttez les sur du papier absorbant. Tapissez votre plaque de papier cuisson, et étalez votre pâte au rouleau puis garnissez-la du mélange crème-oignons ; Enfin répartissez de façon homogène les lardons et enfournez pour 15 à 20 minutes à 200°C. L’idéal est de servir votre tarte flambée accompagnée d’une salade verte.

 

Si vous êtes deux, ou que vous voulez faire une petite flammekuechette pour l’apéro, la moitié de la pâte est suffisante.

Cela m’a permis d’utiliser la seconde moitié pour faire une pizzette le soir même. Pour la garniture, j’ai utilisé une sauce napolitaine maison, du fromage abondance, des olives noires & des feuilles de basilic frais.

 

 Bonne semaine à tous !