Voyage à travers le cinéma #1

Encore une nouvelle série d’articles qui abordent deux thèmes que j’adore: les voyages & le cinéma. Récemment, j’ai été voir un film franco-suédois qui nous parle d’une famille suédoise séjournant dans les Alpes Françaises. Avant que le printemps ne s’installe de trop, c’est encore le moment de parler de vacances au ski ! Le film a été présenté au Festival de Cannes dans la section « Un certain regard ». En dehors des bronzés font du ski, on ne voit que rarement des films qui se passent en montagne ; Moi qui n’ai pas pu skier cette année, je me suis régalée à regarder ces images d’Alpes enneigées et de toute cette poudreuse. Et bien sûr, j’ai regardé le film en version originale sous-titrée pour le plaisir de la langue. Je vous laisse découvrir la bande annonce ci-dessous.

Snow Therapy

Synopsis d’AlloCiné: 

Une famille suédoise passe ensemble quelques précieux jours de vacances dans une station de sports d’hiver des Alpes françaises. Le soleil brille et les pistes sont magnifiques mais lors d’un déjeuner dans un restaurant de montagne, une avalanche vient tout bouleverser. Les clients du restaurant sont pris de panique, Ebba, la mère, appelle son mari Tomas à l’aide tout en essayant de protéger leurs enfants, alors que Tomas, lui, a pris la fuite ne pensant qu’à sauver sa peau… Mais le désastre annoncé ne se produit pas, l’avalanche s’est arrêtée juste avant le restaurant, et la réalité reprend son cours au milieu des rires nerveux. Il n’y a aucun dommage visible, et pourtant, l’univers familial est ébranlé. La réaction inattendue de Tomas va les amener à réévaluer leurs rôles et leurs certitudes, un point d’interrogation planant au dessus du père en particulier. Alors que la fin des vacances approche, le mariage de Tomas et d’Ebba est pendu à un fil, et Tomas tente désespérément de reprendre sa place de patriarche de la famille. Snow Therapy est une comédie grinçante sur le rôle de l’homme au sein de la famille moderne.

Mon avis sur le film:

J’ai trouvé ce film original et complexe d’un point de vue psychologique… On ne cesse de se poser des questions: « qu’aurais-je fait à la place de Tomas, aurais-je abandonner ma famille pour sauver ma peau ? »,  « Comment aurais-je réagi à la place d’Ebba si mon mari venait à m’abandonner lâchement ? », « Aurais-je de l’instinct maternel et assez de courage pour protéger mes enfants comme l’a fait Ebba, au détriment de ma propre vie ? », « Mon père aurait-il pu faire pareil ? »… Autant de questions qui nous mettent mal à l’aise, mais qui prouvent que le film est une réussite  !

SnowTherapy, ou les vacances de luxe à la montagne qui virent au véritable cauchemar…

Publicités

Welcome to Sweden, la nouvelle série qui nous fait débarquer en Suède

« Welcome to Sweden », une nouvelle et rafraichissante série pour mieux connaître la culture suédoise. Même si je vis actuellement au Japon, mon quotidien tourne autour de la Suède puisque la moitié de ma classe est suédoise !
La première fois que je suis venue vivre au Japon (en 2010-2011), c’était aussi le cas, et pour être honnête, non seulement je ne connaissais absolument rien à la Suède (mis à part Abba, Ikea & H&M), mais j’étais en plus incapable de situer correctement les pays scandinaves. J’ai appris à découvrir leur pays, et me suis découvert un très fort intérêt pour la Scandinavie (et particulièrement la Suède). A tel point qu’à peine rentrée en France, je repartais en vadrouille 10 jours à la découverte de Stockholm, Göteborg & Smögen pour rendre visite à mes amis. Un véritable coup de cœur pour ce pays où la nature est encore merveilleusement bien protégée…
Aujourd’hui encore, je prends beaucoup de plaisir à rencontrer des suédois, apprendre leur langue et leur culture. Donc inutile de préciser que lorsque j’ai découvert cette nouvelle série américaine en co-production avec une équipe suédoise: j’ai sauté de joie. 
On débarque au Pays des Viking, en même temps que Bruce, new-yorkais qui vient rejoindre sa copine dans son pays natal. Entre coutumes locales, belle-famille & galères administratives, vous saurez tout (ou presque) sur la Suède et les suédois !
Le bonus ? Une partie du script a été laissée en suédois, rien ne tel pour vous initier à la langue 🙂
Actuellement en production…
Et pour le plaisir, quelques photos de mon passage à Stockholm en mai 2011…
Puss och Kram

Hasselbackspotatis, les pommes de terre à la suédoise

J’avais délaissé mes fourneaux depuis le mois de juillet… quelle honte ! Je reviens aujourd’hui avec une recette qui nous vient de Suède, les Hasselbackspotatis. Cette recette a fait fureur sur les blogs il y a quelques temps, et j’avais moi même essayé l’an dernier en interposant des feuilles de laurier dans les orifices, et j’avais été vraiment déçue du résultat. J’ai retenté cette fois-ci en accompagnant mes patates de boulettes de viande (bien sûr…), et de sauces, puis j’ai troqué le laurier par de simples herbes de Provence. Pour bien faire, il aurait fallu une sauce à la suédoise et de la confiture d’airelles, mais à défaut d’avoir ça sous le coude, je me suis contentée de ketchup, mayo, moutarde, ça va tout aussi bien!

 

Recette pour 4 personnes:
– 1 kg de pommes de terre (de même gabarit si possible)
– 40g de beurre fondu
– 3 cl d’huile d’olive
– sel, poivre, herbes de Provence (ou romarin)

En accompagnement:
– des boulettes de viande

Préparation:

– On préchauffe le four à 200°C
– On épluche les pommes de terre et on les coupes sans aller jusqu’au bout pour ne pas que ça s’effondre (on peut bloquer la patate entre deux baguettes si besoin)
– On fait fondre le beurre, on rajoute l’huile d’olive, le sel, le poivre et les herbes de façon généreuse
– Une fois les pommes de terre lavées, on les place dans un plat à gratin, et on les recouvre de la préparation beurre/huile

– On enfourne 50 minutes en nappant régulièrement les patates de ce même jus
– A 10 minutes de la fin, on peut faire chauffer les boulettes de viande à la poêle et on sert le tout chaud

 

Bon Appétit // Smaklig måltid

Découvrir Göteborg en deux jours

On quitte Stockholm pour nous rendre à la « Petite Amsterdam »: j’ai nommé « Göteborg » ! Cette ville au bord de l’eau compte près de 550 000 habitants et n’a rien a envié à la capitale en ce qui concerne la diversité des activités. Bien que j’adore Stockholm, je dois avouer qu’à Göteborg, règne une atmosphère beaucoup plus cool. Malheureusement, je n’ai pas eu de chance sur la météo, il a fait un temps très mauvais… Bref, je vous propose ma découverte de Göteborg en deux jours.
JOUR N°1

Kronhus kvarteret (litt. le quartier de la maison de la couronne):
A proximité immédiate de la gare centrale de Göteborg, vous trouverez le Kronhuset (Crown House) qui est un bâtiment d’inspiration hollandaise datant de 1650, ce qui fait de lui l’un des plus anciens de la ville. A l’origine, ce bâtiment permettait de stocker les équipements militaires (armes, munitions, uniformes & denrées alimentaires) mais il a finalement été réhabilité en 1954 puis restauré afin d’en devenir un musée puis à titre occasionnel, une salle de concert.
La Crown House est située face à une petite cour entourée de cafés, boutiques de créateurs ou encore de chocolatier.

Nous avions mangé au Café Kronhuset dans une ambiance super-cosy à petits prix.

Après le déjeuner, afin de digérer convenablement, nous avions traversé la petite cour pour nous rendre à la « chokladfabriken » (litt. fabrique de chocolats) uniquement pour le plaisir des yeux.

A la découverte du patrimoine historique de Göteborg:

Je vous emmène à présent au Göteborg Stadsmuseum (le « City Museum ») pour découvrir l’histoire de la ville. Du drakkar viking au patrimoine Volvo, ce musée complet vous fera traverser le temps.

 Bon plan: Entrée libre pour les – de 25ans

Direction ensuite Haga:

Haga est LE quartier incontournable de Göteborg et correspond en fait à sa vieille ville. Maisons pittoresques, rues pavées, boutiques de créateurs, salons de thé… tout est conçu pour rendre votre balade agréable.

On commence par le « fika time » (l’heure du café) au Café Husaren (28 Haga Nygata) pour déguster quelques cinnamon rolls appelés les « hagabullar » (peut être les plus gros de tout le pays), ou quelques cookies accompagnés d’un chocolat chaud. Mais comme vous le voyez, la vitrine est bien garnie, vous trouverez donc forcement votre bonheur dans tout ça !

En continuant à traverser la rue, nous sommes tombées sur la boutique de Melissa Tvålbutiken (5 Haga Nygata): une boutique girly à souhait remplie de savons qu’on aurait envie de croquer !
Quelques photos en vrac…
 
JOUR N°2

Avec les enfants:
Pour terminer, je ne pouvais pas quitter la ville sans avoir été à Liseberg, le parc d’attraction le plus visité de Suède et le plus grand parc de toute la Scandinavie.

Le site officiel de la ville: http://www.goteborg.com

Excursion au départ de Göteborg: Smögen: petit village de pêcheurs

Et vous chers lecteurs, quelles sont vos bonnes adresses à Göteborg ?

Que faire à Stockholm ?

On quitte à présent les rosbifs pour nous rendre en terre Viking: et plus précisément dans la belle ville de Stockholm surnommée « la ville sur l’eau ». Outre vous ruer vers un Ikea ou un H&M, la capitale suédoise a bien d’autres richesses à découvrir. Je vous propose un florilège de celles-ci.
1. Gamla Stan, la vieille ville de Stockholm
A chaque fois que je me rends dans une métropole, je veux toujours commencer par voir le centre historique de la ville ! C’est généralement la partie la mieux conservée mais forcement aussi la plus touristique. A Gamla Stan (litt. en suédois: Vieille Ville), vous verrez tous les emblèmes de la Suède: le Dalahäst (le cheval rouge en bois), des boutiques consacrées aux vikings, aux sucres d’orge, aux élans ou autres sabots en bois. Bref vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne l’achat de souvenirs !

2.  Le quartier royal
Eh oui il n’y a pas qu’à Buckingham où on peut assister à une superbe relève de la garde ! Alors si vous voulez voir de beaux suédois en uniforme, cette escapade est faite pour vous !
Pour commencer, je vous suggère un petit détour du côté de l’Opéra avec le Dansmuseet (soit le Musée de la Danse) situé juste à côté et dont l’entrée est gratuite (pour plus d’informations, j’avais déjà écris un article à ce sujet juste ici). A la fin de votre visite, vous pouvez faire quelques achats à la boutique et vous asseoir à la terrasse du café pour vous rassasier. Et c’est là que ça devient intéressant ! Effectivement, depuis cet espace, vous pouvez tranquillement finir votre déjeuner en attendant les tambours et les chevaux de la garde, puisqu’ils passent JUSTE DEVANT le musée ! Vous n’aurez plus qu’à suivre le cortège pour vous rendre au palais ! C’est pas beau ça ?

Le +: tout est gratuit et on apprécie ! (attention cependant aux horaires pour la relève de la garde qui changent presque tous les mois) 
Le – : Étant donnée la discrétion de cet événement, attendez-vous à prendre un bain de foule !
Idée: L’opéra & le Dansmuseet se situent à proximité de Kungsträdgården (litt. le jardin du roi) qui est un très bel endroit.
3. Mini-croisière dans l’archipel
L’archipel de Stockholm, s’étend sur 60 km, est composé de près de 30 000 îles (de toutes tailles) ce qui lui confère le titre de l’archipel le plus vaste de Suède, et l’un des plus importants de la Mer Baltique. Nous avions embarqué à strandvägen dans le bateau Cinderella pour une mini-croisière d’une journée avec la possibilité de déjeuner à bord. Honnêtement, quel bonheur de pouvoir manger un repas suédois avec une telle vue ! C’est peut-être l’un de mes plus beaux souvenirs de ce voyage.
Si vous avez plus de temps, vous pouvez même pousser la mini-croisière jusqu’en Finlande avec la companie « Viking Line ».
4. Escapade à Norrköping pour un safari au Kolmården
Kolmården, le parc animalier le plus important de toute la Scandinavie a fait un investissement majeur en 2011: le premier téléphérique au monde au sein du parc pour être au plus proche des animaux de la jungle.Vous pourrez déjeuner sur place avec une vue splendide sur la mer.

le + : un dépaysement assuré et un parc vraiment immense ! Activité idéale pour les familles
le – : un peu galère pour y aller & un budget tout de même important pour un vacancier (395 SEK soit 46€). Bon et aussi, ça c’est un avis personnel… même si les animaux ont l’air d’être bien traités, pour moi les animaux sauvages n’ont rien à faire dans un zoo, d’autant plus que la Suède n’est pas le pays le plus chaud que je connaisse, donc je ne sais pas comment ils font pour que les lions, girafes ou éléphants soient en bonne condition en hiver…mais bon relativisons, quand on constate le monde de barbares dans lequel on vit, avec les braconniers qui chassent les éléphants pour leur ivoire, finalement, ils sont surement plus en sécurité à Kolmården !
5. Grönalund
En famille ou entre amis, Grönalund est le parc d’attraction le plus connu de Suède.
 (Messieurs, prenez-en de la graine, les suédois sont très investis dans leur rôle de papa-poule)

le + : Attractions diverses & variées pour satisfaire tout le monde ; plein d’échoppes pour grignoter !
le – : Vous aurez à payer l’accès au parc, et encore en plus des pass pour accéder aux attractions… de plus, il faudra vous y rendre en bateau !
 Je n’ai plus qu’à vous souhaiter un bon voyage vers Stockholm:
 Trevligt resa på Stockholm!

Institut Suédois de Paris

Toujours dans mon exploration du quartier du Marais, j’ai décidé d’aller faire un tour à l’Institut Suédois de Paris situé rue Payenne.

Et ça commence par… le café bien sûr ! J’ai opté pour la traditionnelle tartine de Köttbullar (boulettes de viande avec salade, concombre, tomate, betterave…) accompagnée d’un jus orange-carotte pour faire le plein de vitamines en ces jours frisquets. En dessert, j’ai pris un gâteau à la poire avec sa chantilly maison.

Après cette pause gourmande, j’en ai profité pour visiter l’exposition colorée du magasin de décoration Svenskt Tenn. 

Un moment assez agréable, malgré les prix un peu excessifs à mon goût, et un accueil parfois un peu décevant… mais c’était quand même sympa de manger de la vraie nourriture suédoise préparée en direct live par de vraies suédoises 🙂

[STOCKHOLM]: Dansmuseet, l’antre de la danse

Si vous passez par Stockholm, je vous recommande le Dansmuseet (face à l’opéra). L’accès est libre pour la collection permanente.
Vous découvrirez de nombreuses peintures, quelques sculptures, des costumes retraçant les traditions de danse de plusieurs pays (Chine, Japon, Indonésie, Thailande, Inde, Afrique…) et bien sûr une grande représentation des ballets russes.
« Dancing is like dreaming with your feet »

Costumes chinois:

 

Kabuki – Japon:

Costumes et masques thaïlandais

 A noter: n’oubliez pas de passer par la boutique, on y trouve des choses très jolies pour pas forcement très cher (dvd, affiches, cartes postales…) et vous pouvez même manger au café du musée. Si le timing est bon, vous entendrez les tambours de la garde royale s’approcher ! vous n’aurez donc plus qu’à suivre le cortège jusqu’au palais pour les festivités !
Tous les jours à 12h15 du lundi au samedi et à 13h15 les dimanches & jours fériés

Smögen, un village suédois bien typique

sun
Les beaux jours sont là, et c’est le moment idéal pour les balades en bord de mer. Je vous propose aujourd’hui un dépaysement total dans un petit port de pêche typiquement suédois qui s’appelle Smögen.
A mi chemin entre Göteborg (côte ouest de la Suède) et la Norvège, Smögen fait partie des stations balnéaires les plus prisées en été. Vous ne devez pas manquer la balade sur le ponton en bois long de 600mètres, qui est bordé par de jolies boutiques, et par un grand nombre d’hôtels et restaurants. Profitez-en aussi pour une petite dégustation de poissons et fruits de mer. Dans la production locale on retrouve entre autres: saumons, maquereaux, crevettes et coquilles saint-jacques.

Bon ce jour là, le temps était très mitigé !