Penne alla Vodka

Première réaction de l’homme: « tu as des idées bizarres en ce moment :/ » suivi d’un « une recette napolitaine avec de la vodka ?? Tu es sûre ? » Hahaha, il a eu du mal à y croire, mais c’est véridique… C’est certes un peu surprenant mais je vous assure que les origines sont bien italiennes. Après le mystère persiste: vient-elle des italiens immigrés en Amérique ou a-t-elle été créée en Italie à Naples… Nous n’aurons probablement jamais la réponse.
Toujours est-il que j’ai découvert cette recette dans un restaurant italien du sud de la France, et pour être honnête, j’ai été aussi sceptique que vous l’êtes en ce moment. Nous avons quand même été curieuses avec les copines de goûter à ce plat étrange, et nous n’avons pas été déçues.

J’ai eu envie de refaire la recette, et très honnêtement, c’est un plat idéal quand il fait froid car la vodka et le piment, eh bien ça réchauffe ! Découvrez la liste des ingrédients…

Ingrédients:

  • Penne
  • Boîte de pulpe de tomates
  • Crème fraîche allégée
  • Vodka
  • Huile d’olive
  • 2 petites gousses d’ail
  • tabasco
  • sel / poivre
  • Basilic frais & Persil plat frais
  • Parmesan râpé

Préparation:

Dans une poêle, faîtes revenir l’ail écrasé avec la pulpe de tomates, de l’huile d’olive, et du persil plat émincé. Ajoutez ensuite une bonne rasade de vodka, une petite rasade de tabasco, la crème, une bonne poignée de parmesan râpé puis enfin salez et poivrez et laissez réduire sur feu doux pour que la crème épaississe un peu. En attendant, faîtes cuire vos pâtes dans de l’eau salée, puis une fois égouttées, versez les dans la sauce et mélangez bien. Servez bien chaud avec du basilic frais, un peu de parmesan râpé puis salez/poivrez une dernière fois.

Bon appétit

Risotto aux herbes et au saumon fumé

Pour ma part, exit le foie gras pendant les fêtes, toute mon attention se porte sur le saumon fumé qui pour moi est LE met indispensable des repas de fin d’année. Un noël sans saumon fumé: impensable !!!

Ce risotto aux herbes et saumon fumé facilement réalisable, est la recette idéale pour donner à votre repas un petit goût de Dolce Vita.

Ingrédients: (pour 4 personnes)

  • 500g de riz rond arborio
  • 1 cube de bouillon à l’huile d’olive et aux herbes (trouvé dans les bouillons Knorr)
  • 2 grosses échalotes
  • 1 grosse noisette de beurre
  • 3 CS d’huile d’olive
  • 1 kiri
  • Du parmesan
  • Aneth fraîche
  • Saumon fumé
  • 1 L d’eau
  • 1/2 L de vin blanc sec
  • sel / poivre

Préparation:

Dans une casserole remplie d’un litre d’eau, émiettez un cube de bouillon jusqu’à ce qu’il soit bien dissout puis réservez. Dans un fait-tout, faîtes revenir les échalotes émincées dans l’huile et le beurre puis ajoutez le riz pour qu’il s’imprègne bien des saveurs. Ajoutez une louche d’eau puis un peu de vin blanc jusqu’à évaporation, puis procédez ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de liquides et que le riz soit bien gonflé. Le grain devient translucide au fur et à mesure de la cuisson. Lorsque le risotto est prêt, ajoutez un kiri pour qu’il soit bien onctueux, une bonne dose de parmesan, du sel et poivre, de l’aneth fraîche ciselée puis enfin l’émincé de saumon fumé que vous parsemez sur le dessus. Décorez d’un brin d’aneth et servez bien chaud.

Buon Appetito

Retrouvez deux autres de mes recettes de Risotto: aux asperges (ici) et aux artichauts (ici)

Gnocchi maison au pesto

Pour mon valentin, je me suis lancée ce week end, dans la confection de gnocchi maison au pesto. Ce n’est vraiment pas sorcier, mais en revanche ça prend un peu de temps.

Ingrédients (pour 3 personnes):

– 5 belles pommes de terre
– 1 oeuf
– Un peu de farine (à l’oeil)
– sel, poivre

Préparation:

On commence par préparer une purée, qu’il faut mixer pour en faire une préparation bien lisse, on rajoute un œuf pour lier, puis un peu de farine pour en faire un boudin bien lisse et non collant. N’hésitez pas à rajouter de la farine au fur et à mesure, à la fois sur la pâte mais aussi et surtout sur votre plan de travail.  Préparez vos petits boudins de pâtes, puis découpez vos gnocchis que vous écrasez légèrement avec une fourchette pour leur donner la forme significative. Une fois prêts, plongez vos gnocchi dans une casserole d’eau frémissante salée, et lorsqu’ils flottent, après environ 1 minute, sortez les avec un écumoire et disposez les dans votre assiette.
Pour la sauce, j’ai préparé un pesto maison (basilic-ail-huile d’olive-pignons-parmesan), et l’ai délayé dans un peu de crème semi épaisse pour faire une sauce crémeuse et moins concentrée.
Enfin, râpez un peu de parmesan sur vos gnocchi et servez chaud.
ASTUCE: s’il vous reste des gnocchi, vous pouvez les congeler. Pour cela, disposez les à plat et bien farinés dans votre congélateur, et une fois congelés, vous pourrez les mettre dans un sac congélation. J’ai également formé des petites galettes de pomme de terre avec feta persil pour une prochaine fois; on verra bien le résultat à la décongélation !

Espadon à la sicilienne

Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2016 ! J’espère que les fêtes se sont bien passées. De mon côté nous avons bien profité, bien mangé, sans faire trop d’excès (ouf). Malgré tout, il est temps de refaire la diète avant l’Épiphanie et Mardi Gras ! On ne s’arrête jamais en France, c’est terrible ! Je vous propose aujourd’hui une recette détox du Sud de l’Italie avec cet espadon à la sicilienne: succès garanti et puis c’est une recette facile et rapide à réaliser: ça ne prend pas plus de 30 minutes.


 Recette pour deux personnes

Ingrédients:

– Longe d’espadon (une belle tranche d’environ 400g)
– Une branche de céleri
– Une boîte de concassé de tomate
– 1 oignon blanc
– 2-3 gousses d’ail
– Olives vertes
– Câpres
– Huile d’olive
– Sel / poivre
– Piment en poudre

Préparation:

– Commencez par préparer votre céleri en l’épluchant rapidement à l’épluche légume pour enlever les parties filandreuses, puis détaillez la tige en petits tronçons. Ciselez les feuilles de céleri et réservez-en une petite partie pour la présentation.
– Versez une quantité généreuse d’huile d’olive dans votre poêle, puis faites revenir l’oignon émincé sur feu doux avec les gousses d’ail écrasées et le céleri (tige et feuilles) jusqu’à ce que l’oignon et le céleri deviennent un peu translucides. Ajoutez le concassé de tomate, un peu de sel, poivre, piment en poudre puis enfin les olives vertes et câpres.
– Rincez votre tranche d’espadon sous l’eau, puis enlevez la peau à l’aide d’un couteau. Faites préchauffer votre poisson au microonde pendant 1 minute, videz l’eau puis finissez la cuisson du poisson dans la poêle directement avec la sauce. Attention à ne pas le cuire trop longtemps, car il deviendrait caoutchouteux. 

A savoir: Si la peau de l’espadon est brillante et la chair claire et rosée, c’est que le poisson est frais. Il a tendance à devenir grisâtre avec le temps.

Risotto ai carciofi de Marina

Bonjour à tous, je reviens aujourd’hui avec une recette de risotto aux artichauts testée hier soir qui m’a été donnée par ma copine italienne Marina. Elle s’insurgeait de voir que nous français, rajoutions de la crème partout: dans les risottos, les carbonara… donc j’ai bien suivi ses instructions et n’ai point rajouté de crème haha. C’est vrai que l’eau de cuisson et le parmesan créent naturellement le côté crémeux… C’est donc moins gras. En revanche, je trouve quand même que la crème apporte un petit plus !

Ingrédients:

– 4/5 artichauts violets
– 350 grammes de riz rond à risotto 
– 2 gousse d’ail
– un demi bouquet de persil plat
– une demie bouteille de vin blanc sec
– un demi paquet de parmesan râpé
– un peu d’huile d’olive
– de l’eau
– sel & poivre

Pour commencer, il faut éplucher vos artichauts. Avant tout, préparez un bol rempli d’eau fraîche et pressez un demi citron dedans en laissant flotter le citron dans l’eau pour éviter que vos artichauts ne noircissent. Retirez les feuilles de l’artichaut les unes après les autres en évitant d’arracher trop de blanc, coupez ensuite votre artichaut en deux dans la longueur pour retirer le foin au cœur, si foin il y a, et réservez votre artichaut dans l’eau citronnée.
Sur une planche à découper, émincez un demi bouquet de persil plat, concassez deux gousses d’ail que vous mettez sur le persil dans un bol. Émincez vos artichauts en lamelles et veillez à éplucher l’extérieur de la tige qui est très rêche.
Dans une poêle (personnellement j’ai utilisé un wok), faites chauffer un peu d’huile d’olive, rajoutez votre mélange persil-ail-artichaut, versez une demie bouteille de vin blanc et assez d’eau pour que votre mélange flotte, puis remuer continuellement jusqu’à ce que vos artichauts soient al dente. L’eau va s’évaporer au fur et à mesure, donc n’hésitez pas à en rajouter régulièrement (dont une fois avec un peu de sel). Enfin, ajoutez en une fois votre riz, une fois encore soyez généreux en eau pour que le riz cuise et veillez à toujours bien mélangeant pour que ça n’attache pas au fond de votre poêle. Au bout de 15-20 minutes, votre risotto est prêt. Éteignez le feu, et rajoutez un demi paquet de parmesan, sel et poivre. et dressez sans attendre. Personnellement, j’ai fait le choix de garder un demi artichaut pour mon dressage.

Risotto aux asperges

Voila une recette italienne qui peut tout à fait convenir pour un repas de fête et qui permet d’allier gourmandise et légumes. Une fois qu’on maîtrise la cuisson du risotto, on peut le décliner de toutes les façons possibles: le procédé reste le même !

 

Ingrédients (pour 4-5 personnes)
– 300g de riz arborio
– 18 asperges
– 2 oignons blancs
– 60g de parmesan en poudre
– 15 cl de vin blanc sec
– 2 cubes de bouillon de bœuf
– 90cl d’eau
– 1 cuillère à café de beurre doux
– 2 cuillères à soupe et demi de mascarpone
– 1 petite brique de crème liquide (facultatif)
– huile d’olive
– sel & poivre

Préparation

– Dans une eau frémissante, on met à bouillir les asperges (surgelées en ce qui me concerne), à peu près 10minutes
– Dans une autre casserole, on rajoute 90 cl d’eau que l’on fait bouillir, et on rajoute 2 cubes de bouillon de bœuf qu’on délaye bien, puis on réserve
– Lorsque les asperges sont prêtes, on les égoutte, et on vient les placer dans un récipient rempli d’eau bien froide et de glaçons pour stopper la cuisson ; on les égoutte de nouveau et on les réserve dans un plat pour éviter qu’elles n’absorbent l’eau et  qu’elles deviennent toutes molles. On peut d’ores et déjà mettre de côté les têtes d’asperges qui serviront pour la décoration, et on tranche le reste en fines rondelles, puis on les réserve pour la fin de la recette
– On fait revenir les oignons émincées finement dans de l’huile d’olive dans un grand wok, on mélange bien avec une cuillère en bois pour qu’ils deviennent fondant sans les faire colorer, et on rajoute ensuite le riz pour qu’il devienne transparent (3-4 minutes après)
– On rajoute le vin blanc, et une fois qu’il a été absorbé par le riz, on rajoute le bouillon de bœuf et idem, une fois qu’il a été absorbé, on renouvelle l’opération en mélangeant régulièrement pour que le riz n’attache pas dans le fond du wok (personnellement je l’ai fait en trois fois)
– Une fois que le risotto est prêt, on rajoute une cuillère à café de beurre, 2 cuillères à soupe et demi de mascarpone, on assaisonne avec le sel et le poivre, et on mélange bien. Si vous trouvez que votre risotto est trop compact, vous pouvez alors verser de la crème liquide pour détendre le tout
– Enfin, on rajoute le parmesan en poudre, les asperges en rondelles, on mélange bien, on décore avec les têtes d’asperges, on peut même rajouter des copeaux de parmesan, et enfin on sert bien chaud

 

Une recette qui fait l’unanimité à la maison 🙂

Pasta alla ligure

Il y a deux ans, lors d’un passage à San Remo en Ligurie, je vous avais parlé d’un petit restaurant familial et des fameux gnocchis au pesto et haricots verts. J’ai décidé d’essayer cette recette en remplaçant les gnocchis par des pâtes. En réalité c’est comme vous voulez… tant qu’il y a du vrai pesto, les liguriens sont contents ! C’est vrai que même moi, ça me parait curieux de mélanger des pâtes et des pommes de terre dans la même recette… ce n’est pas forcément très light… De toute façon, entre le pesto, les pignons, les pâtes et les pommes de terre, si vous suivez un programme diététique, vous pouvez passer votre chemin !
Bref, de quoi avons nous besoin pour faire le pesto…

– un beau petit paquet de feuilles de basilic
– des pignons
– du parmesan en poudre
– de l’huile d’olive
– 2 gousses d’ail
– du sel & du poivre

Normalement, il faut faire le pesto au mortier, mais à défaut, vous pouvez utiliser un mixeur.

 

On passe ensuite à la préparation des pâtes…

Ingrédients :

– un petit fagot d’haricots verts frais
– 3 petites pommes de terre
– des pignons entiers
– des pâtes (au choix)
– sel, poivre

– On commence par faire bouillir une casserole d’eau, et une fois à ébullition, on y plonge les patates et les haricots verts (dont les bouts ont été préalablement cassé) pour qu’ils cuisent en même temps une vingtaine de minutes.
– En attendant, mettre une autre casserole à bouillir pour y plonger les pâtes 8 à 10 minutes
– Une fois que le tout est égoutté, et que les pommes de terre sont pelées et coupées en petits morceaux, mélanger le tout avec le pesto.
– Servir les pâtes chaudes, décorées de quelques pignons et de deux feuilles de basilic

 

Pour relire mon article sur San Remo, cliquez ici

 

Buon appetito !