Farfalles à la crème de pistou et copeaux de Grana Padano

Aujourd’hui, je vous donne la recette des farfalles à la crème de pistou et copeaux de Grana Padano. C’est vrai que dans le Sud, on ne peut se passer de basilic en été, et il n’est pas rare d’ailleurs d’avoir son propre pot sur la terrasse et dans le jardin. Cette année, notre basilic s’en tire mieux que l’année dernière et semble être un peu plus résistant. Alors évidemment, ne prévoyez pas de faire un pistou pour 10 parce qu’en plus de dépouiller votre pauvre basilic, il vous en faudra 3 pots de plus pour en avoir en quantité suffisante !

Ingrédients : (Pour deux personnes)

  • 300 g de mini-farfalles sèches (normalement, on compte 80-100g par personne, mais on peut mettre plus s’il s’agit d’un plat unique)
  • Une dizaine de grosses feuilles de basilic
  • Quelques copeaux de Grana Padano
  • 2 gousses d’ail
  • 3 CS d’huile d’olive
  • 2 CS de crème liquide légère
  • 1 CS de pignons
  • sel / poivre

Préparation :

Commencez par préparer votre crème de pistou. Dans un petit mixeur, ajouter vos feuilles de basilic rincées à l’eau clair et égouttées, deux gousses d’ail écrasé (dont le germe a préalablement été retiré), l’huile d’olive ainsi que le pignon puis mixer pour obtenir une belle sauce onctueuse. Dans un bol, réservez le pistou, ajouter la crème, le sel et le poivre puis mélangez bien.

Faites cuire vos pâtes dans une casserole d’eau bouillante salée comme indiqué sur votre paquet (environ 9 minutes), égouttez vos pâtes puis versez la sauce au pistou avant de bien mélanger de nouveau.

Servez tout de suite avec quelques copeaux de Grana Padano et une petite feuille de basilic, assaisonnez de nouveau avec un peu de sel et poivre, puis servez bien chaud.

Bon appétit

Publicités

Recette des filets de daurade royale au four sauce vierge

C’est vrai qu’on nous sert la sauce vierge à toutes les sauces… sans mauvais jeu de mots, mais que voulez-vous, j’adore ça ! Je suis une vraie sudiste qui aime la cuisine méditerranéenne et qui cuisine à l’huile d’olive.

La daurade (ou dorade, on peut l’écrire des deux façons) est un classique de la Côte d’Azur, on la compte parmi les poissons nobles et c’est aussi l’un de mes poissons préférés. Je n’en avais encore jamais cuisiné donc quand j’ai vu ces beaux filets déjà écaillés dans mon magasin préféré, je me suis jetée à l’eau (bon ok j’arrête).

Cette recette ne nécessite que très peu d’ingrédients, elle est quasi-inratable et ne vous prendra qu’une vingtaine de minutes seulement.

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 4 filets de daurade écaillés
  • 4 mini poivrons vert et orange (à défaut, un demi gros vert et un demi gros jaune)
  • 4 petites tomates
  • 2 gousses d’ail
  • 8 petites branches de thym citron
  • huile d’olive
  • sel / poivre

Préparation:

Préchauffez votre four à 185/190°C pendant 5 à 10 minutes.

Dans un plat allant au four (de type plat à gratin), versez un bon filet d’huile d’olive et écrasez l’ail que vous mélangez avec. Faites mariner vos filets de part et d’autre dans l’huile et disposez-les dans le plat (côté peau en dessous). Assaisonnez d’un tour de moulin à sel et de poivre, puis d’une branche de thym citron sur chacun des filets.

Lavez vos tomates et vos poivrons, épépinez-les puis taillez-les en brunoise.

Enfournez le poisson sur une grille à mi-hauteur pour environ 15 minutes. Pour vérifier la cuisson, plantez une fourchette dans la chair du poisson: elle doit être encore ferme mais ne doit pas résister.

5 minutes avant la fin de cuisson de la daurade, préparez votre sauce vierge. Dans une petite casserole, versez 5 cuillères à soupe d’huile d’olive, puis votre brunoise de légumes. Faites chauffer sur feu doux en remuant sans cesse pour faire cuire les légumes sans pour autant faire brûler votre huile.

Sortez vos filets, dressez vos assiettes avec votre accompagnement (j’ai choisi des haricots verts), puis assaisonnez avec l’huile vierge. Encore un tour de moulin à sel et poivre, on remet une petite branche fraîche de thym citron puis on envoie ! A table…

 

Carré d’agneau aux herbes & pommes grenaille rôties au miel et romarin

Depuis Pâques j’ai envie de préparer un carré d’agneau, et hier, je me suis finalement lancée… Une petite ola s’il vous plait pour cette toute première recette à base d’agneau, qui, on doit le dire, nous a RÉ-GA-LÉ ! Je suis d’une nature peu carnivore, mais une bonne viande de temps en temps, je ne dis pas non. Du coup, je choisis une bonne boucherie, et ça tombe bien, j’en ai une magnifique à deux pas de chez moi sur la commune du Cannet (à 3km de Cannes): la Boucherie Baussy qui existe depuis près de 40ans. Le jeune qui m’a servi a été de très bon conseil pour la cuisson et m’a donné des petites astuces pour bien réussir ma viande. C’était divin et la viande était supra-tendre. Un grand merci à lui 🙂

Leur Page Facebook / Leur Site Internet

Ingrédients:

  • Pommes de terre type grenaille
  • Romarin frais (du jardin pour ma part)
  • Miel de lavande
  • Fleur de sel
  • Poivre
  • 2 belles gousses d’ail (ou 3 petites)
  • Un carré d’agneau (2 côtes par petit mangeur, 3 par gros)
  • Thym
  • Huile d’olive
  • Eau

Préparation:

Commencez par préparer les pommes de terre. Les grenailles ont une peau très fine, et il n’est pas nécessaire de les éplucher (c’est entre autre pour cela que je les adore 😉 ). Passez-les sous l’eau et brossez-les si besoin pour enlever la terre. Coupez-les en quartier, mettez-les dans une poêle avec un bon filet d’huile d’olive et vos gousses d’ail écrasées. Mettez sur feu assez fort et remuez très régulièrement avec une cuillère en bois. Si l’huile est un peu trop chaude et que ça éclabousse, baissez un peu le feu. Ajoutez votre romarin frais grossièrement dans la poêle, une bonne cuillère à café de miel que vous répartissez un peu partout, mélangez de nouveau puis couvrez. Continuez à remuer les pommes de terre régulièrement, et ce pendant environ 40 minutes en tout. Lorsqu’elles sont bien dorées, faîtes un tour de moulin à poivre, ajoutez la fleur de sel puis réservez.

Pour le carré d’agneau, demandez d’abord à votre boucher de le préparer pour qu’il soit paré et prêt à être cuisiné. Mon boucher m’a aussi donné une barquette en aluminium. Commencez par préchauffer votre four à 180°C en mettant la grille au centre.
Dans votre barquette en alu, ajoutez un fond d’eau, placez votre carré côté bombé sur le dessus, assaisonnez d’un trait  généreux d’huile d’olive, puis saupoudrez la chair de thym. Placez ensuite la barquette dans un plat allant au four, et enfournez dans un four bien chaud, pour 35 minutes. A sa sortie du four, découpez-le en suivant les côtes, dressez avec les pommes de terre, puis assaisonnez la viande à ce moment là avec du poivre et de la fleur de sel.

Le fond d’eau a permis à la viande d’être super tendre, et franchement la cuisson était parfaite. La viande était pleine de saveur et vraiment délicieuse.

Un grand merci à mon boucher 🙂

La prochaine fois, j’essaierai de faire le carré d’agneau en croûte, je vous en dirai des nouvelles.

Bon appétit

Burgers à la provençale

On a tous nos petits péchés mignons… et chez moi, ce sont les burgers (bon aussi les pizzas, j’avoue, mais les pizzas c’est culturel chez nous, on habite à deux pas de l’Italie)… Oui, j’adore les sandwichs de façon générale, oui, mais les sandwichs gourmets… Exit les fast food bien gras, je préfère les manger dans un bon restaurant ou à la maison. Et puis ce qui est bien, c’est que le burger peut se décliner à l’infini au gré de vos envies. Aujourd’hui, je vous en propose une version provençale (pour changer de la pizza héhé).

Ingrédients (pour 2 personnes):

  • Pain à burgers (une prochaine fois, on essaiera de faire nous mêmes les petits pains)
  • 2 steaks hachés
  • 1 douzaine de tomates cerises (oui les grosses à cette saison, c’est tout juste pas possible, et même en été vous me direz, j’ai un problème avec les tomates que je trouve bien souvent trop farineuses et j’ai horreur de ça… Donc généralement, j’achète toujours des tomates cerises qui sont à mon goût, plus juteuses et plus sucrées)
  • 1 boule de mozzarella
  • De la sauce pistou maison (soit un mélange huile d’olive, basilic frais et ail mais sans parmesan, sinon on appelle ça du pesto).
  • Sel / Poivre

Préparation:

Dans un four préchauffé à 180°C, toastez vos pains 5 minutes en ayant au préalable, versé un petit filet d’huile d’olive sur la mie pour la rendre plus croustillante.

Le temps du toastage, faîtes cuire vos steaks sur un grill jusqu’à ce qu’ils soient saignants/à point. Sortez vos pains, placez une première tranche de mozzarella sur le pain, puis le steak, vos tomates cerises coupées en deux, une seconde tranche de mozzarella, puis ré-enfournez 7 à 10 minutes le temps que votre fromage soit bien fondu. Restez à proximité du four pour vérifier que vos pains ne brûlent pas (et n’hésitez pas à les retourner et/ou à les sortir si vous voyez qu’ils colorent trop). Sortez vos burgers du four, ajoutez le pesto sur le fromage fondu, salez et poivrez, couvrez avec le chapeau puis servez vos burgers bien chauds. Si vous les mangez un midi, vous pouvez les servir avec les potatoes maison ou  des pommes sautées avec une petite sauce aïoli par exemple, et si c’est le soir, préférez une petite salade de roquette, de cresson ou de jeunes pousses pour limiter le carnage calorique.

Bon appétit 🙂

La pichade, la pissaladière mentonnaise

Vous connaissez sans doute la pissaladière, « pizza » niçoise faîte d’oignons confits et d’anchois. Mais connaissiez vous la pichade ? C’est un peu le même principe, sauf qu’on met une base de sauce tomate. C’est une spécialité qui nous vient de Menton.

Pour la pâte:

– 250g de farine
– 1/2 sachet de levure de boulanger
– 1/2 cuillère à café de sel
– 125 ml d’eau tiède
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
– une pointe de sucre en poudre

Délayez votre sachet de levure dans de l’eau tiède et remuez bien. Mélangez ensuite tous les ingrédients puis formez une pâte bien homogène. Couvrez votre récipient d’une linge humide puis laissez gonfler la pâte environ 2 heures.

Pour la sauce tomate:

– 3 oignons
– 1 belle gousse d’ail
– huile d’olive
– 2 boîtes de tomates concassées
– une pointe de sucre en poudre
– sel / poivre
– feuilles de laurier / thym et/ou herbes de provence
– Quelques feuilles de basilic frais

Commencez par faire revenir vos oignons avec l’ail écrasé, l’huile d’olive et un peu de sel et de sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent bien fondants (voire un poil caramélisés). Rajoutez alors la tomate, saupoudrez d’un peu de thym et laissez infuser 2-3 feuilles de laurier dans la sauce sur feu doux. Préchauffez le four à 200°C. Une fois que votre sauce est prête, étalez votre pâte dans une plaque préalablement huilée, nappez de sauce tomate et enfournez pendant 30 minutes. Avant de servir, resalez et poivrez si besoin, et décorez de quelques feuilles de basilic. Si vous souhaitez respecter la recette traditionnelle, il vous faudra ajouter des filets d’anchois et éventuellement quelques olives noires.

Pour accompagner votre pichade, pourquoi ne pas essayer une bière locale ?

L’azuréenne (Grasse) & Lou Soulèu (Antibes)
Bon appétit

Salade crevettes-artichauts à l’huile de citron

Après les 3 jours de flotte qu’on a eu dans le Piémont le weekend dernier, je profite de chaque rayon de soleil sur la Côte d’azur. J’ai mangé cette salade dans un restaurant de Turin, et je m’étais tellement régalée que j’ai voulu la refaire à la maison. En plus nous avons fait plein d’achats gourmands là bas (j’aurai l’occasion de vous les présenter), donc j’ai utilisé mon huile d’olive au citron pour réaliser cette recette.

 

Ingrédients:

– Un mélange de pousses
– Quelques tomates cerises
– Deux artichauts violets
– Des crevettes décortiquées précuites
– Huile de citron
– Citron
– Sel / Poivre / Ciboulette
– Pain grillé

Préparation:

Commencez par faire mariner vos crevettes dans l’huile de citron avec un filet de citron, ciboulette, sel et poivre et mélangez bien. Effeuillez vos artichauts, coupez le coeur en deux, enlevez le foin, lavez les bien, découpez en lamelles puis plongez les dans un bol d’eau froide avec du citron (pour éviter que ça noircisse). Dressez votre assiette avec la salade, les tomates, le pain grillé, versez l’artichaut cru dans la marinade de crevettes en mélangeant bien avec l’huile, puis dressez sur le lit de salade.


Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

[APERO]: Mini croissants à la tapenade verte

Dernière ligne droite avant les fêtes! Si vous manquez d’inspiration pour vos apéritifs, je vous suggère cette recette de tapenade d’olives vertes et de mini croissants avec lesquelles vous êtes sures de remporter un franc succès.
Étape n°1: La tapenade 
– 1 bocal d’olives vertes

– Quelques câpres (1 CC pour moi)
– 4-5 feuilles de basilic
– 3/4 de fromage de chèvre (type chavroux)
– 2 gousses d’ail
– 4 gouttes de tabasco
– romarin
– huile d’olives

Une recette archi-simple: il suffit juste d’écraser l’ail et puis on verse l’ensemble des ingrédients dans un mixeur pour obtenir une belle tapenade verte. Vous pouvez la déguster telle quelle avec des toasts grillés ou des gressins, ou bien faire des mini croissants (voir ci-dessous).

Étape n°2: Les mini-croissants

La encore, une recette simple et rapide: il vous suffit juste d’avoir une pâte feuilletée toute prête dans le frigo. Une fois la pâte déroulée, vous la couper en plusieurs triangles (au moins 12 triangles voire 16), vous garnissez avec un peu de tapenade, vous roulez votre croissant en serrant bien pour éviter qu’il ne se déroule en gonflant dans le four. Si vous voulez qu’ils brillent bien, vous pouvez les badigeonner de jaune d’œuf avant de les saupoudrer de graines de pavot (ou autre), moi je n’en avais pas, alors j’ai mouillé avec un peu d’eau pour coller mes graines. Enfin, vous enfournez à 200°C dans un four préchauffé pendant 15-20 minutes.

Bonnes fêtes

Cake aux saveurs méditerranéennes

Je n’arrive pas à croire que ce cake que je fais depuis plus de 5ans ne figure toujours pas sur mon blog! Je vais y remédier aujourd’hui en vous dévoilant ma recette ! Un cake salé aux saveurs du sud qui aura un succès garanti à vos apéros !

Ingrédients:

– 200g de farine
– 1 sachet de levure chimique
– 3 oeufs
– 10cl de lait
– 10cl d’huile d’olive
– 2 tomates
– olives noires
– 1/2 paquet de fêta

Préparation:

– Mélanger la farine avec la levure chimique, puis rajouter les oeufs un à un en mélangeant bien
– Rajouter le lait et l’huile d’olive, et mélanger à nouveau
– Couper les tomates et la fêta en cubes, puis les olives grossièrement et rajouter l’ensemble de ces ingrédients à la pâte
– Verser la préparation dans un moule préalablement beurré
– Enfourner 40 minutes dans un four préchauffé à 200°C
A vos fouets !

Abricots rôtis au miel de lavande

En bonne sudiste que je suis, je vous propose aujourd’hui une recette à l’allure provençale: des « abricots rôtis au miel de lavande ».
Rien de plus simple! Il vous faut:
– des abricots (j’en ai utilisé 4 petits par ramequin)
– une noisette de beurre
– du miel de lavande
On coupe nos abricots en deux, on les fait revenir dans une noisette de beurre et on rajoute le miel de lavande dans la casserole (à vous de doser selon vos goûts). Ne laissez pas trop longtemps sur le feu, on ne fait pas de la compote ! Une fois vos abricots prêts, on les dispose dans un ramequin, une ou deux cuillères de notre jus de miel par dessus, on décore d’un brin de lavande, et on déguste sans attendre !