Taboulé de chou-fleur

En grande fan de taboulé que je suis, j’avais depuis quelques mois, très envie d’essayer le taboulé de chou-fleur. Ici pas de céréales, on utilise le chou fleur en guise de graine.

Le Chou-Fleur, un ingrédient magique…

En effet, le chou fleur est composé d’environ 85% d’eau, ne contient pas de graisse, ou du moins très peu (à peu près 12 kcal pour 100g de chou cru) et est donc idéal dans le cadre d’un régime amincissant. Il est riche en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants. Il améliore le transit,  est aussi bon pour lutter contre le cancer.

Vous l’avez compris, c’est l’ingrédient à ajouter dans votre caddie puisque vous pouvez allègrement en manger en cas de petites faims. (Attention tout de même si vous avez un transit fragile).

Ingrédients:

  • Chou fleur
  • Concombre
  • Poivron vert
  • Tomates cerises (jaunes, rouges…)
  • persil
  • menthe
  • citron vert
  • sel / poivre / huile d’olive

Préparation:

Pour commencer, il vous faut râper le chou-fleur pour en faire de petits grains comme la semoule ou le boulghour ; c’est la partie la plus longue et la plus pénible. Personnellement, j’ai fait ça manuellement à l’aide d’une râpe, et j’en ai collé un peu partout 😀 Je ne sais pas si on peut le faire à l’aide d’un robot… A confirmer.
Etant donné que le chou fleur est gorgé d’eau, munissez-vous d’une cuillère à soupe, et avec le dos de la cuillère, appuyez sur la graine pour évacuer un maximum de jus. Réservez ensuite dans un saladier.
Émincez votre concombre, votre poivron, coupez les tomates cerises en deux, ciselez le persil et la menthe et mélangez le tout à la graine de chou-fleur. Pour terminer, assaisonnez avec de l’huile d’olive, du jus de citron vert, du sel et du poivre. Réserver un moment au frais pour que les arômes se mélangent, ré-assaisonnez un peu si besoin puis servez le taboulé bien frais.

Bon appétit

Publicités

Cabillaud rôti à la moutarde

Aujourd’hui, je vous propose une recette simple à réaliser: le cabillaud rôti à la moutarde. Il nécessite peu d’ingrédients, peu de temps et vous assure un repas gourmand et léger.

Ingrédients (pour 3 personnes):

  • Cabillaud
  • 1 tomate
  • 1 citron vert
  • Crème semi-épaisse
  • moutarde au cédrat
  • huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • Basilic frais
  • sel / poivre

Préparation:

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un plat à gratin légèrement huilé, disposez vos pavés de cabillaud que vous badigeonnez de moutarde (moi j’ai choisi une moutarde au cédrat, mais n’importe quel type fait l’affaire). Dans un bol, préparez votre sauce en mélangeant 2 cuillères à soupe de crème, un trait de citron vert, une gousse d’ail écrasée, une petite cuillère à moutarde, du sel et du poivre et du basilic émincé. Dressez ensuite la crème sur les pavés de cabillaud puis dans le plat à gratin, comblez les trous avec la tomate découpée en brunoise, avec 3 tranches de citron vert. Remettez un tour de moulin à poivre et à sel puis enfournez pendant 15 minutes sur la grille la plus basse de votre four.

Bon appétit

Aubergines à la bonifacienne

Dans le sud, nous sommes des amateurs d’aubergines: en caviar, en beignets, en ratatouille, en tian, en papeton… on en consomme beaucoup. Lors de mon dernier séjour en Corse, j’ai eu le plaisir de goûter pour la première fois aux aubergines à la bonifacienne, qui m’ont fait penser aux « Melanzane alla parmigiana ». C’est le même principe sauf qu’on remplace le parmesan avec de la brousse. C’est une recette un petit peu longue à préparer mais qui est délicieuse, saine et équilibrée, et qui plus est, très estivale. A vos marmites !

Pour 5 personnes:

  • 4 belles aubergines
  • 2 pots de brousse
  • 2 gousses d’ail
  • 2 œufs
  • Chapelure de Pain sec / Biscottes
  • huile d’olive
  • sel / poivre
  • Emmental ou parmesan râpé

Pour la sauce tomate maison:

  • 6 tomates
  • une petite boîte de double concentré de tomate
  • huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • paprika
  • piment de cayenne
  • Feuilles de basilic fraîches

Première étape: la sauce tomate

On pourrait ne pas s’embêter et prendre tout bêtement une boîte de pulpe de tomates, mais bon, si on ne profite pas de la saison des tomates pour les utiliser, c’est un peu dommage. J’ai décidé de bien faire les choses ! Pour commencer, j’ai taillé une petite croix sous les fesses de mes tomates et les ai plongé dans de l’eau bouillante 1 minute 30 pour les monder. Enlevez la peau, mettez les dans une sauteuse avec de l’huile d’olive, une bonne rasade d’eau et deux gousses d’ail écrasées, le tout sur feu doux en couvrant. une fois que les tomates sont bien ramollies, écrasez les en mélangeant correctement. Enlevez le couvercle pour que le reste de l’eau s’évapore, et quand la texture vous convient, utilisez un mixeur plongeant pour rendre votre sauce bien onctueuse. Assaisonnez avec sel, poivre, paprika, piment de Cayenne et enfin quelques feuilles de basilic émincées, puis réservez votre sauce.

Deuxième étape: les aubergines

Avant toute chose, préchauffez le four à 210°C. Pour les aubergines, on va commencer par les couper en deux dans le sens de la longueur puis par les plonger dans une marmite à ébullition pendant 20 minutes. Aidez vous d’une casserole d’eau posée par dessus car les aubergines vont flotter. Égouttez les aubergines, puis videz les de leur chair délicatement en suivant bien le contour de la peau (tout en laissant un petit centimètre pour ne pas abîmer l’aubergine. Réservez les « barquettes » d’aubergines. A l’aide d’un robot, mixez la chair pour la réduire en petits morceaux, placez la dans une passoire puis videz l’eau en appuyant bien dessus avec le dos d’une cuillère à soupe. Préparez votre chapelure avec du vieux pain rassis ou ds biscottes à l’aide d’un hachoir électrique puis dans un saladier, mélangez la chair égouttée, la brousse, 2 œufs entiers, 2 gousses d’ail écrasées, de l’huile d’olive, sel, poivre et la chapelure puis mélangez bien le tout. Sur une plaque préalablement huilée, disposez vos barquettes d’aubergine, puis garnissez les de la préparation à base de brousse. Enfin, saupoudrez un peu de fromage râpé sur le dessus de chaque aubergine (gruyère ou parmesan), puis enfournez pour 20-25 minutes sur une grille disposée au plus haut de votre four (chaleur en haut/en bas). Quand le dessus commence à dorer, c’est que les aubergines sont prêtes. Refaites chauffer votre sauce tomate sur feu doux puis servez.

Dressez vos aubergines délicieusement recouvertes de sauce tomate, accompagnées d’une bonne salade verte et vous verrez, ça fait des ravages 🙂

NB: Normalement, il est prévu de faire frire les aubergines après le passage au four, mais ce légume étant une véritable pompe à huile, j’ai évité afin de garder le côté sain de la recette. A savoir aussi qu’ici, la barquette d’aubergine est trop dure pour être mangée, nous avons seulement mangé la farce. La peau n’est pas très digeste, mais si vous voulez manger aussi la barquette, il vous suffira alors de laisser cuire plus longtemps.

Torchi Hal, l’apéro light version juive tunisienne

Aujourd’hui, je vais vous présenter l’apéro qui a bercé mes 27 ans d’existence: le Torchi Hal (ou Torchi Khel). En plus d’être light, c’est facile à préparer et ça se converse bien au frigo. Ca ressemble à des légumes en saumure, avec de l’eau, du sel et des légumes découpés en bâtonnets. Le Torchi Hal fait partie de ce que nous appelons la « Kemia », c’est à dire des petites salades servies en apéritif.

Pour 5 personnes, il nous faut:

  •  4 carottes (oui c’est ce que les enfants/grands enfants préfèrent en général donc nous en mettons davantage 😀 )
  • 2 navets
  • 2 branches de céleri
  • quelques bouquets de chou-fleur
  • 1 poivron rouge
  • vinaigre blanc
  • sel

Préparation:

On va commencer par éplucher et découper nos carottes et notre céleri en bâtonnet, puis on fait de même pour le navet en retirant seulement les extrémités sans enlever la peau, puis on sépare les bouquets de chou fleur en plus petits morceaux. Une fois que les légumes sont découpés, on les rince abondamment à l’eau puis on égoutte. On va saupoudrer très généreusement de sel, on mélange bien, on resale un petit coup, et on va patienter 45 minutes le temps que les légumes dégorgent un petit peu. On arrose ensuite d’une bonne quantité de vinaigre (sans qu’il y ait trop de jus au fond du saladier), on mélange bien de nouveau puis on goutte pour vérifier l’assaisonnement avant de réserver au frais pendant 3h. Il ne vous restera plus qu’à servir dans un petit ramequin pour un apéro frais, light et estival.

*****

J’en profite pour vous présenter un merveilleux ouvrage qui vient de rejoindre ma collection: La Cuisine Juive Tunisienne de mère en fille de Andrée Zana-Murat aux éditions Albin Michel. On y retrouve tous les grands classiques de la cuisine séfarade: c’est une vraie petite mine d’or. N’ayant jamais pris soin de noter les recettes de mes ancêtres (gros bisous à eux s’ils me lisent), je vais profiter de l’occasion pour tester les recettes du livre et essayer de retrouver les goûts de mon enfance 🙂

1540-1

Cliquez ici pour en lire un extrait

Salade crevettes-artichauts à l’huile de citron

Après les 3 jours de flotte qu’on a eu dans le Piémont le weekend dernier, je profite de chaque rayon de soleil sur la Côte d’azur. J’ai mangé cette salade dans un restaurant de Turin, et je m’étais tellement régalée que j’ai voulu la refaire à la maison. En plus nous avons fait plein d’achats gourmands là bas (j’aurai l’occasion de vous les présenter), donc j’ai utilisé mon huile d’olive au citron pour réaliser cette recette.

 

Ingrédients:

– Un mélange de pousses
– Quelques tomates cerises
– Deux artichauts violets
– Des crevettes décortiquées précuites
– Huile de citron
– Citron
– Sel / Poivre / Ciboulette
– Pain grillé

Préparation:

Commencez par faire mariner vos crevettes dans l’huile de citron avec un filet de citron, ciboulette, sel et poivre et mélangez bien. Effeuillez vos artichauts, coupez le coeur en deux, enlevez le foin, lavez les bien, découpez en lamelles puis plongez les dans un bol d’eau froide avec du citron (pour éviter que ça noircisse). Dressez votre assiette avec la salade, les tomates, le pain grillé, versez l’artichaut cru dans la marinade de crevettes en mélangeant bien avec l’huile, puis dressez sur le lit de salade.


Les choses les plus simples sont souvent les meilleures

Espadon à la sicilienne

Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2016 ! J’espère que les fêtes se sont bien passées. De mon côté nous avons bien profité, bien mangé, sans faire trop d’excès (ouf). Malgré tout, il est temps de refaire la diète avant l’Épiphanie et Mardi Gras ! On ne s’arrête jamais en France, c’est terrible ! Je vous propose aujourd’hui une recette détox du Sud de l’Italie avec cet espadon à la sicilienne: succès garanti et puis c’est une recette facile et rapide à réaliser: ça ne prend pas plus de 30 minutes.
 
 

 Recette pour deux personnes

Ingrédients:

– Longe d’espadon (une belle tranche d’environ 400g)
– Une branche de céleri
– Une boîte de concassé de tomate
– 1 oignon blanc
– 2-3 gousses d’ail
– Olives vertes
– Câpres
– Huile d’olive
– Sel / poivre
– Piment en poudre

Préparation:

– Commencez par préparer votre céleri en l’épluchant rapidement à l’épluche légume pour enlever les parties filandreuses, puis détaillez la tige en petits tronçons. Ciselez les feuilles de céleri et réservez-en une petite partie pour la présentation.
– Versez une quantité généreuse d’huile d’olive dans votre poêle, puis faites revenir l’oignon émincé sur feu doux avec les gousses d’ail écrasées et le céleri (tige et feuilles) jusqu’à ce que l’oignon et le céleri deviennent un peu translucides. Ajoutez le concassé de tomate, un peu de sel, poivre, piment en poudre puis enfin les olives vertes et câpres.
– Rincez votre tranche d’espadon sous l’eau, puis enlevez la peau à l’aide d’un couteau. Faites préchauffer votre poisson au microonde pendant 1 minute, videz l’eau puis finissez la cuisson du poisson dans la poêle directement avec la sauce. Attention à ne pas le cuire trop longtemps, car il deviendrait caoutchouteux.

A savoir: Si la peau de l’espadon est brillante et la chair claire et rosée, c’est que le poisson est frais. Il a tendance à devenir grisâtre avec le temps.

# Brunch de mai: Le Spécial Anniversaire

cuiEtant donné que je suis du mois de mai, je ne me voyais pas faire autre chose qu’un Brunch d’Anniversaire ! Au menu, que des choses qui me faisaient envie, tout en gardant l’esprit « healthy » en tête. Pour ce brunch, j’ai voulu faire quelque chose qui me ressemblait, avec un max de couleurs, et des fleurs partout.

Ce brunch est composé de: d’un smoothie fraise/ananas, de saumon fumé/salade verte, de pommes grenailles aux fleurs de ciboulette & de pastilla rose/framboise.

 

Smoothie Fraise/Ananas :

– Une grande barquette d’ananas pré-découpé
– Une barquette de fraises de Provence

Pommes grenailles aux fleurs de ciboulette & salade fraîcheur :

– Des petites pommes grenailles
– Deux gousses d’ail
– De l’huile d’olive
– De la ciboulette du jardin avec ses fleurs
– Sel/Poivre

Lavez bien vos pommes de terre pour enlever la terre, puis coupez les en morceaux. Dans une poêle, préparez un peu d’huile d’olive dans laquelle vous ajoutez deux gousses d’ail écrasées, et faites revenir vos pommes grenaille dedans. En fin de cuisson, lorsque vos pommes grenailles sont bien dorées, ajoutez de la ciboulette préalablement ciselée, et dressez les fleurs. N’oubliez pas sel & poivre comme d’habitude pour assaisonner. J’ai accompagné mes pommes de terre d’un mélange de pousses et de deux tranches de saumon fumé sauvage avec une tranche de citron.

 

Pastilla de framboises à la rose :

 

– Une feuille de brick
– Du beurre doux
– De la crème fraîche liquide
– De l’eau de rose
– Du sucre glace
– Du colorant alimentaire rouge
– Quelques framboises
– De la menthe (de mon jardin)

Avant toute chose, placez un saladier en inox et votre crème au congélateur pour que ça soit le plus frais possible pour avoir plus de chance de réussir votre crème fouettée.

Pour les pastillas, on commence par dérouler sa feuille de brique et on y découpe des cercles à l’aide d’un emporte pièce (ou d’un cercle à pâtisserie) en s’aidant de la pointe du couteau. Préparez également une plaque tapissée de papier sulfurisé sur laquelle vous déposerez les cercles de brick. Avant d’enfourner, badigeonnez vos cercles de beurre fondu et saupoudrez-les de sucre glace. Enfournez vos pastillas à 180°C pendant quelques minutes, juste le temps qu’elles soient dorées et croustillantes.

En attendant, ressortez votre saladier dans lequel vous versez la crème fraîche, et commencez à battre avec votre batteur électrique jusqu’à ce que la crème épaississe. Une fois qu’elle ressemble à une crème fouettée, ajoutez un tout petit peu d’eau de rose et de sucre glace, puis une goutte de colorant rouge pour donner une jolie couleur rosée à votre crème fouettée. Gouttez-là bien sûr avant de dresser et ajoutez du sucre/eau de rose à votre convenance.

C’est maintenant le moment de dresser. Vous alternez pastilla/crème et vous finissez par crème & framboises fraîches surmontée de menthe fraîche. La prochaine fois, j’essaierai de faire des pastillas plus grandes, de façon à pouvoir intégrer des framboises dans les couches pour que ça soit encore plus gourmand.

 

Organisation:

Ce brunch a l’avantage d’être fait-minute, inutile de commencer la veille pour la préparation. J’ai commencé par faire le smoothie, les pommes grenailles & la salade fraîcheur, enfin les pastillas en dernière minute pour qu’elle garde du croustillant au moment de la dégustation (le mieux est encore de dresser le dessert juste avant la dégustation pour que le croustillant soit optimal).

 

Bonne reprise à tous ! Pour ma part, le week end commence enfin, et  je vais profiter un peu du Festival de Cannes aujourd’hui ! Donc ça sera mise en beauté chez L’oréal aux Galeries Lafayette, et projection du film colombien « La Tierra y la sombra » en compétition pour la Semaine de la Critique. Merci Nespresso & les Galeries Lafayette pour ces invitations.

# Brunch d’avril: Le Printanier

Je suis très en retard pour le brunch de ce mois-ci, désolée !! Il aurait du être sur le thème de Pâques, mais bon c’est un peu tard pour ressortir les lapins et les poussins ! Donc j’ai choisi le thème du printemps (que j’aime tout autant).

Ce brunch est composé de: d’un jus de pamplemousse ; d’une salade fraîcheur aux deux tomates et copeaux de grana padano, de penne piquantes à l’artichaut et d’une soupe de fraises à la menthe. J’ai également mis quelques olives vertes, de l’ail confit et de la tapenade verte.

 

Salade fraîcheur :

– pousses de mâche
– tomates cerises jaunes & rouges
– amandes grillées
– quelques graines de courge
– copeaux de grana padano
– vinaigre balsamique
– huile d’olive
– sel/poivre
– une tranche de pain aux céréales

Penne piquantes à l’artichaut :

– penne
– artichauts à l’huile
– tomates cerises
– grana padano
– piment de cayenne en poudre
– deux gousses d’ail
– un tout petit peu de crème liquide
– sel/poivre
– basilic frais

Plongez vos pâtes dans de l’eau frémissante salée, et profitez du temps de la cuisson pour préparer votre poêle dans laquelle vous versez un peu d’huile d’olive et rajoutez également votre ail écrasé et un peu de piment en poudre.
Une fois que les pâtes sont cuites, égouttez-les et faites les revenir dans la poêle. Rajoutez ensuite vos tomates cerises coupées en deux, des feuilles de basilic et un tout petit peu de crème liquide pour apporter de l’onctuosité; et enfin ajoutez les artichauts à l’huile. Avant de servir, râpez de grana padano ou parmigiano, salez/poivrez et décorez d’une feuille de basilic.

Soupe de fraises à la menthe :

 

– une barquette de fraises (de la Ciflorette pour moi, je voulais utiliser des fraises locales de Provence)
– de la menthe (de mon jardin)
Alors la c’est une recette très facile: on lave les fraises, on les met dans un cul de jatte assez profond avec la menthe, et on mixe le tout avec un mixeur plongeant. Je n’ai pas eu besoin de rajouter de sucre puisque les fraises sont naturellement sucrées. Vous pouvez néanmoins sucrer à votre guise avec du sucre normal ou du sirop d’agave (ou autre). J’ai ensuite décoré d’une feuille de menthe.
D’ailleurs, cette soupe pourrait tout à fait être adaptée en smoothie !

 

Organisation:

Ce brunch a l’avantage d’être fait-minute, inutile de commencer la veille pour la préparation. J’ai commencé par faire le jus de pamplemousse, la soupe de fraises, la salade et enfin les penne pour qu’elles soient servies chaudes.

Sur la photo, vous voyez deux œufs ; je voulais faire une brouillade d’œufs à la base pour accompagner ma salade, et puis finalement j’ai changé d’avis en cours de route. Donc la brouillade, ça sera pour un autre brunch, je me garde l’idée de côté 🙂

Passez un excellent week-end !

[GRECE] Saganaki de crevettes

Depuis un moment, j’ai découvert la recette du « Saganaki » de crevettes qui nous vient de Grèce. Le saganaki fait référence à deux plats totalement différents: la feta frite en apéro ou un plat en sauce préparé dans un récipient en terre cuite (Saganaki est le nom de ce récipient). Bien que le fromage frit soit très tentant, mon arrière-train a mis son veto… Je me suis donc rabattue sur la seconde version plus light 🙂

Ingrédients (pour 3 personnes):

– 300 g de crevettes décortiquées
– 1 boite de pulpe de tomates
– huile d’olive
– 1 demi paquet de feta
– 2 gousses d’ail
– 1 demi oignon frais
– de la coriandre
– du safran
– du paprika
– du sel / poivre

Préparation:

J’ai commencé par émincer l’oignon et écraser l’ail, puis je les ai fait revenir dans de l’huile d’olive. J’ai ensuite rajouté les crevettes décortiquées, la pulpe de tomates, le safran, paprika, sel poivre et pour terminer, un peu de coriandre émincée et la feta émiettée. Dresser et servir chaud.

C’est une recette très facile, rapide, gourmande & très fraîche. Nous avons adoré ! Dans la plupart des recettes de saganaki, on rajoute du vin blanc, et au lieu de la coriandre, on met du persil. A vous de voir 🙂

Salade grecque

On peut dire que ce mois de novembre tourne vraiment au ralenti sur mon blog… Après 8 mois passés au Japon, je suis enfin rentrée chez moi et je suis bien contente d’avoir retrouvé mes proches et la bonne cuisine de chez nous ! J’en profite donc pour me prélasser et profiter de mes vacances en attendant la reprise ! Côté cuisine, ce qui m’a le plus manqué… ce sont les fruits & légumes! Eh oui, on peut dire que c’est un luxe au Japon, et mangeant essentiellement de la cuisine végétarienne, ça n’a pas été facile. De plus, j’ai perdu ces 7 kilos grâce à 6 mois d’efforts que je n’ai absolument pas envie de ruiner à cause d’une orgie de vin & fromages.
Pour aujourd’hui, j’ai choisi une bonne recette de Méditerranée tout en légèreté et en fraicheur: la salade grecque ! C’est gourmand et bon pour la ligne.
Ingrédients (pour 3 personnes) :
– 1 concombre
– une douzaine de tomates cerises (j’ai choisi la variété « olivette »)

– de la feta (j’ai utilisé moins de la moitié du paquet)
– une dizaine d’olives noires
– du persil plat
– 2 gousses d’échalote
– huile d’olive
– le jus d’un demi citron
– sel & poivre

 

Bonne semaine !