Le Shuni-e, la cérémonie du feu de Nara

Le Shuni-e est une cérémonie perpétuée chaque année depuis l’an 752 dans la salle du Nigatsu-dō (pas loin du Tōdaiji célèbre pour son grand Bouddha) à Nara. Elle se déroule en deux temps, et s’étale sur deux semaines (du 1er au 14 mars) alors qu’initialement, elle se déroulait au mois de février (« nigatsu » signifie février en japonais). Le premier rituel est celui du feu appelé « Otaimatsu » que l’on peut voit chaque soir à partir du 19h et qui dure une vingtaine de minutes (oui je sais, deux heures d’attente pour 20 minutes de cérémonie… il faut ce qu’il faut pour être bien placé) ; 10 croyants sont chargés chaque soir de porter des grandes torches de pin de près de 80 kilos, fixées en haut d’un bambou haut de 8 mètres, ils doivent d’abord monter les escaliers avec la torche sur l’épaule, et ensuite courir le long du couloir pour secouer les braises sur la foule. On dit que les croyants touchés par les étincelles seront protégés du mauvais sort. Le second rituel appelé « Omizutori » lui se déroule le dernier soir à minuit, qui consiste à aller puiser l’eau sacrée du puits pour en faire l’offrande à Kannon, la déesse bodhisattva vénérée par le temple, ainsi qu’aux fidèles.
Ma famille et moi avons attendu 2 longues heures dans le froid en attendant que le feu jaillisse. Malheureusement, je ne pourrai pas assister au second rituel qui a lieu le 14 mars, parce que je serai en route pour une autre fête, d’un tout autre genre… je garde un peu de suspens 😉

Avant de vous enflammer, je voudrais vous montrer le temple quand la nuit n’était pas encore tombée, c’est un endroit magnifique qui offre une vue superbe sur la ville de Nara. On peut également voir la préparation de l’événement, il y a une sorte de petite cuisine, et on voit les torches gravées, avant leur combustion.


 Que le spectacle commence…

Je vous ai fait aussi une petite vidéo pour vous mettre encore plus dans la chaude ambiance du Shuni-e ! Y en a qui ont eu chaud aux fesses…
A bientôt les cocos
Publicités