Chocolats de noël à la noix de coco caramélisée

Alors, vous êtes prêts pour Noël ? Comme chaque année, je ne peux m’empêcher de faire des petits cadeaux gourmands pour toute la famille, et j’ai commencé à faire mes propres chocolats il y a maintenant 6 ans lorsqu’on m’a offert mes premiers moules. Cette année, j’en ai trouvé de jolis spécial fêtes et j’avais envie de les utiliser. Habituellement, je fais une coque en chocolat noir et un fourrage praliné feuilletine croustillant. (Vous pouvez retrouver ma recette ici). Mais cette année, j’ai opté pour une coque chocolat noir et un fourrage chocolat blanc à la noix de coco caramélisée. J’ai utilisé le chocolat blanc noix de coco caramélisée de chez Casino (voir ici) et il est vraiment très très bon. J’avais peur du contraste chocolat noir/chocolat blanc mais en fait l’équilibre est parfait et ce n’est pas trop sucré.

Ingrédients (pour environ 15 chocolats):

100g de chocolat noir 64% de cacao
200g de chocolat blanc à la noix de coco caramélisée

Préparation:

Faites fondre le chocolat noir en bain marie et une fois fondu, tapissez votre moule de chocolat à l’aide d’un pinceau alimentaire. Il faut le faire bien minutieusement pour qu’il n’y ait pas de trous ni de bulles d’air. Placez ensuite le moule quelques instants au frigo.

Quand la coque a durci, préparez votre fourrage. Avec cette recette, c’est vraiment simple, il suffit de faire fondre le chocolat blanc au micro-onde. Mélangez bien pour que le chocolat soit lisse, puis à l’aide d’une cuillère à café, garnissez avec votre fourrage sans trop triturer pour ne pas mélanger le chocolat noir et le chocolat blanc ensemble. Replacez au froid.

La dernière étape consiste à refermer la praline avec une coque de chocolat noir. Re-faites fondre le chocolat noir restant en bain marie, puis mettez un coup de pinceau sur chaque praline pour fermer la coque. Vous pouvez un peu dépasser, ça ne fait rien, vous pourrez enlever le surplus au moment du démoulage.

Replacez au frais et le lendemain matin, vous pouvez procéder au démoulage.

Vous pouvez les présenter dans un petit sachet à offrir, dans un ballotin ou bien les mettre en centre de table présentés sur de la noix de coco râpée pour faire l’effet neige avec quelques billes argentées et des brindilles de sapin.

Passez un très joyeux noël

Publicités

[Noël]: Truffes au chocolat et au caramel au beurre salé

Pour un noël placé sous le signe de la gourmandise, je vous donne aujourd’hui ma recette des truffes au chocolat et au caramel au beurre salé. C’est une friandise facile à réaliser et qui fera fondre de plaisir tous vos convives.

Ingrédients:

  • 300g de chocolat noir 64% de cacao
  • 100g de sucre glace
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100g de beurre doux
  • 1 CS de lait
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 4 cl de crème fraîche
  • 2 CS de caramel au beurre salé
  • Fleur de sel
  • Cacao en poudre non sucré

Commencez par préparer votre ganache à truffe. Faîtes fondre le chocolat en bain marie, et une fois fondu, ajoutez le lait, le beurre en morceaux et la crème. Mélangez bien.

Ajoutez ensuite les sucres puis les jaunes d’œuf en mélangeant bien hors du feu. Terminez par le caramel puis la fleur de sel et laissez refroidir.

Pour réaliser un caramel au beurre salé: cliquez-ici pour accéder à ma recette.

Placez votre ganache au frais pendant 2-3h voire toute la nuit. Personnellement, je l’ai laissée toute la nuit et n’ai formé mes truffes que le lendemain matin, faute de temps.

Sortez votre ganache du frigo une dizaine de minutes avant, pour que la ganache ne soit pas trop dure. Versez dans un petit plateau ou dans une assiette votre cacao en poudre, ajoutez un peu de fleur de sel pour faire bien ressortir le caramel au beurre salé, puis à l’aide d’une cuillère à café, commencez à former vos truffes. Placez les dans le cacao, roulez-les bien, puis recommencez l’opération jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus.

Il ne vous reste plus qu’à les conserver dans une boîte en métal jusqu’au jour-J.

L’idéal avec les truffes, c’est qu’on peut décliner à l’infini cette recette. Vous pouvez faire chocolat noir-fleur d’oranger, chocolat blanc coco rhum, chocolat praliné aux éclats de noisettes etc etc…

Bien sûr, n’oubliez pas de prévoir une jolie présentation pour offrir vos cadeaux gourmands. Vous pouvez placer vos truffes dans un ballotin, dans une petite boîte ou encore dans un joli sachet en plastique aux couleurs de noël.

Joyeuses fêtes

[Noël]: Pavé de saumon en croûte de noix

Je ne sais pas si vous avez déjà choisi votre menu pour les fêtes, mais si vous optiez pour un saumon en croûte cette année ? Pour qui veut faire un peu attention à sa ligne, on ne trouve que de bonnes graisses dans cette recette. Et en plus de bien s’accommoder avec des légumes verts, on se sent très vite rassasié. Attention donc à ne pas se goinfrer à l’apéritif.

Ingrédients (pour 2 à 3 personnes):

  • Un filet de saumon
  • Une belle poignée de cerneaux de noix
  • une dizaine de feuilles de basilic
  • filet d’huile de noisette
  • sel / poivre
  • curcuma

Dans un mixeur, hachez grossièrement les cerneaux de noix puis réservez dans un bol. Faîtes de même pour le basilic préalablement lavé, puis ajoutez le aux noix.
Ajoutez un bon filet d’huile de noisette, du sel, du poivre et le curcuma et mélangez bien.
Dans une plaque préalablement huilée, disposez votre filet de saumon et recouvrez le de croûte de noix.

Préchauffez votre four à 180°C et enfournez pour 15 minutes.
Servez bien chaud avec un accompagnement.

Bon appétit !

Velouté d’asperges et écrevisses flambées au pastis

Aujourd’hui, je vous présente une très jolie recette qui peut être servie en entrée lors de vos repas de fêtes. Les asperges s’accommodent très bien aux crustacés et c’est une recette très facile à réaliser qui nécessite peu d’ingrédients. Vous êtes prêts ?

Ingrédients (pour deux personnes):

  • 250g de queues d’écrevisses
  • 1 botte d’asperges vertes
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 noisette de beurre
  • huile d’olive
  • 1 pointe de crème liquide
  • sel / poivre / paprika
  • Pastis

Préparation: 

Rincez vos asperges à l’eau claire puis préparez-les. Il faut couper le « bois », soit l’extrémité dure de l’asperge que l’on jette puis couper les têtes d’asperges qui seront dressées sur le velouté. Avec un couteau bien aiguisé, coupez vos têtes en deux dans le sens de la longueur ou râpez-les à la mandoline si vous en avez une et placez les dans un petit bol. Assaisonnez vos têtes avec un bon filet d’huile d’olive, du sel fin et du poivre et réservez.

Dans une casserole, faîtes revenir un oignon émincé avec l’ail écrasé dans un filet d’huile d’olive pour les faire suer. Rajoutez ensuite vos asperges préalablement découpées en petit morceaux, salez, poivrez (j’ai utilisé un poivre saveurs) et ajoutez de l’eau pour tout juste recouvrir les asperges. Couvrez et laissez mijoter 10 à 15 minutes. Vérifiez la cuisson à l’aide d’une pointe de couteau, et si cela ne résiste pas, vous pouvez éteindre le feu. Versez tout le mélange (bouillon inclus) dans votre blender, ajoutez une noisette de beurre et une pointe de crème et mixez.

Dans une poêle, faîtes revenir vos écrevisses dans un filet d’huile d’olive. Après 5 minutes, remuez bien, ajoutez une bonne rasade de pastis puis flambez en évitant de faire cramer la maison.

Dressez votre velouté bien chaud décoré avec les écrevisses et les pointes d’asperge, assaisonnez une dernière fois, et terminez avec 3 petits tours de paprika pour apporter encore plus de couleur.

Bon appétit!

Bûche de Noël pistache et framboise

En ce moment, je suis lancée dans la fabrication de bûches de noël et j’ai opté pour une version fruitée aux couleurs des fêtes avec une bûche pistache et framboise. J’étais obsédée à l’idée de trouver de la pâte de pistache, et j’en ai finalement trouvé chez Grand Frais. J’adore ce magasin…

Ce qui est bien avec les bûches, c’est qu’on peut décliner ce gâteau de toutes les façons et l’adapter selon les goûts. C’est une valeur sûre et ça plait à tout le monde.

Qu’attentez-vous ?

Ingrédients:

Appareil à génoise:

  • 40g de farine
  • 100g de sucre glace
  • 4 oeufs
  • 1 CC de pâte de pistache sucrée
  • 1 pincée de sel
  • Colorants jaune et bleu

Fourrage:

  • 2 CS de mascarpone
  • Vanille en poudre
  • un peu de sucre glace
  • 20 cl de crème liquide entière
  • Framboises

Décors:

  • Sujets en chocolat noir
  • Sucre glace
  • Billes dorées ou argentées

Préparation:

Pour préparer la génoise, commencez par battre les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajoutez la pâte de pistache puis incorporez la farine.

Dans un autre saladier, montez les blancs en neige à l’aide de la pincée de sel puis incorporez-les aux jaunes délicatement en mélangeant avec votre maryse. Sans vouloir briser tous vos rêves, la pâte de pistache ne suffira pas si vous souhaitez obtenir une bûche bien verte. Il vous faut donc rajouter des colorants.

NB: il est important d’utiliser des oeufs frais à température ambiante 

Chemisez une plaque allant au four de papier cuisson puis faîtes cuire environ 15 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Pendant ce temps-là, préparer votre garniture. Montez votre crème sucrée en chantilly à l’aide d’un fouet électrique ou d’un robot jusqu’à obtention d’une crème bien ferme. Dans un bol, mélangez le mascarpone avec la vanille puis intégrez la chantilly en mélangeant délicatement.

Sortez votre génoise du four et laissez-là refroidir quelques instants. Commencez ensuite à décoller délicatement les bords du biscuit, puis retournez d’un coup net sur un torchon légèrement humidifié. Finissez de décoller le papier cuisson.

Sur votre biscuit tiède, étalez votre mélange chantilly-mascarpone sur le biscuit, ajoutez les framboises un peu partout puis roulez délicatement. Mettez le gâteau au frais pendant 30 minutes.

Vous pouvez profiter de ce temps là pour préparer vos décors gourmands. Moi j’ai utilisé du chocolat noir pour faire des petits sapins ; je les ai décorés de sucre doré et j’ai saupoudré mon roulé de sucre glace. J’ai fait le choix de ne pas recouvrir de glaçage, mais bien sûr, vous pouvez si vous en avez envie.

Et vous alors, vous les préférez comment vos bûches ? Glacées ? En biscuit ? Plutôt chocolatées ou fruitées ?

Dîtes moi tout !

Bientôt, je reviens avec une recette de bûche chocolat-marron 🙂 

Discomag, l’édition de Noël

Depuis quelques temps, j’avais très envie de faire un projet collaboratif et de vous proposer un petit bonus pour les fêtes !

Je me suis occupée de toute la mise en page, et pour le contenu, j’ai géré les rubriques voyages, culture et également un dossier gourmand pour les fêtes. Et pour compléter le magazine, je me suis entourée de 3 copines blogueuses: Culinothérapie qui propose un dossier gourmand avec des recettes saines et allégées, Vanesscooking pour un smoothie bowl spécial Noël et Loli Tat’ qui nous propose en DIY, une chaussette de noël à garnir de friandises.

Cette édition est totalement gratuite et disponible en ligne, et sur demande, je peux vous l’envoyer par e-mail en PDF.

Alors, qu’en dîtes-vous ? Si vous en avez apprécié la lecture, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ici. Selon les retours qui nous seront faits, nous proposerons une prochaine édition spéciale à Pâques 🙂

N’oubliez pas de nous liker sur Facebook et pour nous soutenir, merci de partager la publication en cliquant ici.

Et qui sait, peut-être auriez-vous envie de rejoindre l’équipe pour une future édition ?

Un grand merci pour votre fidélité et à bientôt

Julie

Risotto aux herbes et au saumon fumé

Pour ma part, exit le foie gras pendant les fêtes, toute mon attention se porte sur le saumon fumé qui pour moi est LE met indispensable des repas de fin d’année. Un noël sans saumon fumé: impensable !!!

Ce risotto aux herbes et saumon fumé facilement réalisable, est la recette idéale pour donner à votre repas un petit goût de Dolce Vita.

Ingrédients: (pour 4 personnes)

  • 500g de riz rond arborio
  • 1 cube de bouillon à l’huile d’olive et aux herbes (trouvé dans les bouillons Knorr)
  • 2 grosses échalotes
  • 1 grosse noisette de beurre
  • 3 CS d’huile d’olive
  • 1 kiri
  • Du parmesan
  • Aneth fraîche
  • Saumon fumé
  • 1 L d’eau
  • 1/2 L de vin blanc sec
  • sel / poivre

Préparation:

Dans une casserole remplie d’un litre d’eau, émiettez un cube de bouillon jusqu’à ce qu’il soit bien dissout puis réservez. Dans un fait-tout, faîtes revenir les échalotes émincées dans l’huile et le beurre puis ajoutez le riz pour qu’il s’imprègne bien des saveurs. Ajoutez une louche d’eau puis un peu de vin blanc jusqu’à évaporation, puis procédez ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de liquides et que le riz soit bien gonflé. Le grain devient translucide au fur et à mesure de la cuisson. Lorsque le risotto est prêt, ajoutez un kiri pour qu’il soit bien onctueux, une bonne dose de parmesan, du sel et poivre, de l’aneth fraîche ciselée puis enfin l’émincé de saumon fumé que vous parsemez sur le dessus. Décorez d’un brin d’aneth et servez bien chaud.

Buon Appetito

Retrouvez deux autres de mes recettes de Risotto: aux asperges (ici) et aux artichauts (ici)

Caramel au beurre salé façon M.O.F

L’autre jour, je regardais des émissions en rediffusion, et je suis tombée sur l’envoûtante Julie Andrieu accompagnée du lyonnais de cœur, Mathieu Viannay, doublement étoilé et qui plus est, Meilleur Ouvrier de France.
Sa recette: tuile au marron remplie de mousse au chocolat, le tout surmonté d’un caramel au beurre salé et d’une boule de glace… mmm. Personnellement, je me suis focalisée sur le caramel qui m’impressionnait tellement que je ne m’étais jamais lancée de peur de le faire bruler et de saccager ma casserole par la même occasion; mais quand j’ai regardé cette vidéo, adieux les préjugés et les craintes, et direction les fourneaux. Mathieu Viannay n’a que faire des thermomètres et autres gestes professionnels, ce grand chef ne se prend pas la tête, et se met au même niveau que les ménagères en mon genre: ça me plait!
Pour cette recette, nous avons besoin de:
– 100g de beurre salé
– 200g de sucre blanc
– 20cl de crème liquide
On dégaine une bonne casserole dans laquelle on verse le beurre détaillé en cubes, et le sucre en même temps (oui je sais d’habitude on fait déjà colorer le sucre avec de l’eau…) et on met sur un feu assez fort en remuant sans arrêt.
Une fois que le caramel a pris une jolie teinte dorée qui vous plait, on baisse un peu le feu, et on rajoute la crème liquide en faisant très attention aux bulles, aux projections et à la vapeur qui sont bouillantes.
On mélange bien pour que ça ne fasse pas de paquet, et une fois que le caramel est à votre goût, vous pouvez le transvaser dans un petit bol en inox (ou autre) pour le laisser refroidir.
Vous pouvez très bien le consommer le même jour, mais personnellement je l’ai trouvé meilleur le lendemain car il avait un peu épaissi. Je l’ai d’ailleurs conservé une bonne semaine sans problème au frigidaire dans une petite bouteille en verre.
Bref, une recette inratable et délicieuse qui a fait l’unanimité à la maison. Je ne peux que remercier le Chef et Julie Andrieu de m’avoir réconcilié avec le caramel !
Bon week end à tous

[APERO]: Mini croissants à la tapenade verte

Dernière ligne droite avant les fêtes! Si vous manquez d’inspiration pour vos apéritifs, je vous suggère cette recette de tapenade d’olives vertes et de mini croissants avec lesquelles vous êtes sures de remporter un franc succès.
Étape n°1: La tapenade 
– 1 bocal d’olives vertes

– Quelques câpres (1 CC pour moi)
– 4-5 feuilles de basilic
– 3/4 de fromage de chèvre (type chavroux)
– 2 gousses d’ail
– 4 gouttes de tabasco
– romarin
– huile d’olives

Une recette archi-simple: il suffit juste d’écraser l’ail et puis on verse l’ensemble des ingrédients dans un mixeur pour obtenir une belle tapenade verte. Vous pouvez la déguster telle quelle avec des toasts grillés ou des gressins, ou bien faire des mini croissants (voir ci-dessous).

Étape n°2: Les mini-croissants

La encore, une recette simple et rapide: il vous suffit juste d’avoir une pâte feuilletée toute prête dans le frigo. Une fois la pâte déroulée, vous la couper en plusieurs triangles (au moins 12 triangles voire 16), vous garnissez avec un peu de tapenade, vous roulez votre croissant en serrant bien pour éviter qu’il ne se déroule en gonflant dans le four. Si vous voulez qu’ils brillent bien, vous pouvez les badigeonner de jaune d’œuf avant de les saupoudrer de graines de pavot (ou autre), moi je n’en avais pas, alors j’ai mouillé avec un peu d’eau pour coller mes graines. Enfin, vous enfournez à 200°C dans un four préchauffé pendant 15-20 minutes.

Bonnes fêtes

Risotto aux asperges

Voila une recette italienne qui peut tout à fait convenir pour un repas de fête et qui permet d’allier gourmandise et légumes. Une fois qu’on maîtrise la cuisson du risotto, on peut le décliner de toutes les façons possibles: le procédé reste le même !

 

Ingrédients (pour 4-5 personnes)
– 300g de riz arborio
– 18 asperges
– 2 oignons blancs
– 60g de parmesan en poudre
– 15 cl de vin blanc sec
– 2 cubes de bouillon de bœuf
– 90cl d’eau
– 1 cuillère à café de beurre doux
– 2 cuillères à soupe et demi de mascarpone
– 1 petite brique de crème liquide (facultatif)
– huile d’olive
– sel & poivre

Préparation

– Dans une eau frémissante, on met à bouillir les asperges (surgelées en ce qui me concerne), à peu près 10minutes
– Dans une autre casserole, on rajoute 90 cl d’eau que l’on fait bouillir, et on rajoute 2 cubes de bouillon de bœuf qu’on délaye bien, puis on réserve
– Lorsque les asperges sont prêtes, on les égoutte, et on vient les placer dans un récipient rempli d’eau bien froide et de glaçons pour stopper la cuisson ; on les égoutte de nouveau et on les réserve dans un plat pour éviter qu’elles n’absorbent l’eau et  qu’elles deviennent toutes molles. On peut d’ores et déjà mettre de côté les têtes d’asperges qui serviront pour la décoration, et on tranche le reste en fines rondelles, puis on les réserve pour la fin de la recette
– On fait revenir les oignons émincées finement dans de l’huile d’olive dans un grand wok, on mélange bien avec une cuillère en bois pour qu’ils deviennent fondant sans les faire colorer, et on rajoute ensuite le riz pour qu’il devienne transparent (3-4 minutes après)
– On rajoute le vin blanc, et une fois qu’il a été absorbé par le riz, on rajoute le bouillon de bœuf et idem, une fois qu’il a été absorbé, on renouvelle l’opération en mélangeant régulièrement pour que le riz n’attache pas dans le fond du wok (personnellement je l’ai fait en trois fois)
– Une fois que le risotto est prêt, on rajoute une cuillère à café de beurre, 2 cuillères à soupe et demi de mascarpone, on assaisonne avec le sel et le poivre, et on mélange bien. Si vous trouvez que votre risotto est trop compact, vous pouvez alors verser de la crème liquide pour détendre le tout
– Enfin, on rajoute le parmesan en poudre, les asperges en rondelles, on mélange bien, on décore avec les têtes d’asperges, on peut même rajouter des copeaux de parmesan, et enfin on sert bien chaud

 

Une recette qui fait l’unanimité à la maison 🙂