Yves Rocher, un marketing de sauvages

Après mon coup de gueule concernant My Little Box, en voila un concernant cette fois-ci une marque de cosmétiques… Et l’heureux élu est… tadadadada… YVES ROCHER !
Je suis révoltée par l’agressivité de leur marketing viral.. Suite à une seule et malheureuse commande via leur site internet, je me fais littéralement inonder de newsletters sur ma boîte mail, et ce, malgré une désinscription de celle-ci effectuée au moins 4 fois… J’ai même été jusqu’à contacter le service clients pour leur faire part de mon mécontentement et leurs demander de faire le nécessaire pour régler cette affaire au plus vite. J’ai finalement reçu une réponse assez rapidement m’affirmant que ça serait régler dans les 8 jours… Au final ça fait 7 jours, et j’ai encore reçu un e-mail ce matin… J’espère vraiment que cela va cesser !
Habituellement, je ne suis pas contre recevoir une newsletter de temps en temps pour être au courant des nouveautés, c’est même assez pratique. Mais trop c’est trop… je suis totalement lassée de ces newsletters à répétition. Je ne vous parle même pas de leur braderie permanente: alléchante au premier abord, mais qui finit par donner une image vraiment cheap des produits et de la marque. Il y a 10ans, je me rendais à Yves Rocher avec mes copines pour m’acheter des boules de bain ou des mini vernis: c’était cool, c’était accessible à mon porte-monnaie. Mais 10ans après, je me rends compte que la marque n’a pratiquement pas évolué. 
Leurs prix sont déjà « mini », alors pourquoi faire autant de soldes ? « pour l’achat d’un vernis, recevez une paire de tongs et un parasol »…
Suis-je la seule à penser qu’à brader autant les produits, ça finit par décrédibiliser la marque ? Avez-vous déjà été confronté au même problème de la newsletter ?
Publicités

Une réflexion sur “Yves Rocher, un marketing de sauvages