[PARIS]: L’exposition Cartier, un vrai petit bijou

En ce moment le Grand Palais de Paris accueille la superbe exposition Cartier et ce jusqu’au 16 février prochain. C’est la première fois que je vois autant de queue pour une exposition: je me doutais que les expositions présentées au Grand Palais devaient être assez exceptionnelles, mais en 2012, lorsque j’ai visité l’exposition de la petite robe noire au Petit Palais (souvenez-vous), je n’y avais pas d’attente du tout… Bon ceci étant dit, les deux expositions n’ont rien à voir… Ils ont vraiment sorti le grand jeu pour l’exposition Cartier. Je m’attendais à ce que ça brille, mais pas à ce point !
Cette expo vise à mettre en lumière l’histoire et le développement de la Maison Cartier de ses débuts jusqu’à aujourd’hui en zoomant sur des styles de l’histoire (comme les années folles, ou les inspirations égyptiennes ou indiennes).

I- Cartier, une histoire de famille

La Maison Cartier a été créée à Paris en 1847 par Louis-François Cartier, puis son fils Alfred lui donna un coup de main dans la boutique située Rue de la Paix. Enfin, les trois petits fils de Louis-François: Louis, Pierre et Jacques, donnèrent à la marque une dimension internationale en implantant une boutique à Londres et une à New York et en sillonnant la planète à la recherche des plus belles pierres précieuses; finalement, les deux frères partirent à l’étranger, et Louis resta en France pour aider son père Alfred dans la boutique parisienne.

Louis, malgré sa beauté et son argent, resta célibataire jusqu’à ses 43ans. Rien de tel pour mettre de la poudre aux yeux à la jolie Jeanne Toussaint, une cocotte de l’époque ayant fuit la Belgique pour intégrer la vie mondaine de Paris. D’ailleurs, elle y parvint, puisque dans son entourage, on compte entre autre la célébrissime Coco Chanel.

Louis et Jeanne commencèrent à se fréquenter, mais elle resta toute sa vie sa maitresse puisque la famille Cartier s’opposa fermement à un mariage, de peur de ternir l’image de la Maison à cause de la réputation légère de Jeanne. Malgré tout, Louis avait confiance en elle. Il lui confia un bureau, et à l’aide de plusieurs dessinateurs, elle imagina des modèles complètement nouveaux aux inspirations lointaines. C’est ainsi qu’apparurent panthères, dragons, fleurs, flamants roses, ou oiseaux exotiques.

La Maison Cartier ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans la participation de Jeanne, qui a joué un grand rôle au moment de la guerre (lorsque Louis à du fuir la France pour rejoindre les États-Unis desquels il ne revint jamais), et aussi bien sûr grâce à ses créations exotiques qui conquirent un nouveau public, et apportèrent de la fraîcheur aux créations de la Maison.

Parmi les créations de Jeanne, on compte des pièces maitresses comme une panthère couchée sur un saphir de plus de 150 carats qui fut achetée par la Duchesse de Windsor, et qui est aujourd’hui l’une des créations Cartier les plus connues au monde. C’est entre autre grâce à ce bijou et aussi de par son caractère, qu’on surnomma Jeanne « La panthère ».

Vous comprenez désormais l’histoire de cette panthère qu’on voit si souvent dans les publicités Cartier 🙂

II- Cartier & le temps

Cartier s’impose comme précurseur de l’horlogerie de luxe en inventant la première montre à bracelet en 1904, appellée « Santos ». Louis a créé Santos pour son ami Santos-Dumont, un aviateur brésilien qui se plaignait toujours de ne pas pouvoir lire sa montre en volant. D’ailleurs, si vous regarder la publicité « L’Odyssée » ci dessous, vous y découvrirez un hommage à Santos.

Après Santos, de nombreux modèles de montres apparurent: des montres de formes, des montres de poche, des montres tanks, des montres miniatures ou encore des pendules mystérieuses.

C’est en 1912 qu’apparût la première pendule mystérieuse, une invention de Cartier dont les aiguilles semblent flotter dans le vide. La Maison garda précieusement son secret de fabrication pendant des années.

Aujourd’hui encore, la success-story continue et les montres de chez Cartier rencontrent un succès interplanétaire. C’est d’ailleurs l’objet de la dernière campagne de pub réalisée avec Andy Lau, un acteur hong-kongais en vogue, à l’occasion de la sortie de la nouvelle montre Tank. Rappelons que le premier modèle Tank est sorti en 1917. A l’aide de cette publicité, la Maison Cartier espère sans doute relancer les ventes en Asie qui semblent être décevantes ces derniers temps.

III- Cartier, ou l’arche de Noé

Comme je l’expliquais précédemment, Jeanne a imaginé des motifs d’animaux et de nature luxuriante pour ses créations. elle s’est inspirée des cultures étrangères comme la Chine, les Indes ou encore l’Égypte. L’occasion pour moi de vous montrer quelques unes des pièces exotiques les plus connues

Cette sublime parure ne compte pas moins de 2930 diamants, deux rubis et un diamant jaune en son cœur de 234 carats qui est l’un des plus gros au monde. La parure originale a malheureusement fini dans un mauvais état, donc celle qui est présentée à l’exposition est en fait une reconstitution faite de pierres de synthèses et dont la réalisation a duré 3ans.

IV- La Galerie des merveilles

Je termine par cette photo de diadèmes qui illustre parfaitement « Cartier, le joaillier des rois, et le roi des joailliers », dont le surnom a été donné par Édouard VII, le Roi d’Angleterre en personne.

V- Cartier en chiffres

Cartier c’est…

… 167 ans d’histoire
… plus de 4 milliards de chiffre d’affaire par an
… une croissance annuelle de 30%
… plus de 300 boutiques dans le monde
… plus de 50 pays
… numéro 1 mondial de la joaillerie
… numéro 2 de l’horlogerie

VI- Informations pratiques
Prix d’entrée: 9€ (16-25ans) & 12€ en tarif plein
Horaires: de 10h à 20h (sauf le mercredi qui propose une nocturne jusqu’à 22h)
Fermeture: le mardi
La cerise sur le gâteau: photos autorisées

VII- Bonus
Cartier réalise chaque fois de superbes publicités qui sont à la limite du court-métrage. C’est toujours plein de fantaisie et de magie, sans parler de la musique qui est toujours formidable. J’adore

Je vous suggère de consulter leur site Internet si vous voulez visionner des vidéos sur l’histoire de la Maison Cartier ou sur leur savoir-faire. C’est très intéressant.

Je suis ravie d’avoir vu cette exposition, elle était vraiment magnifique. 
Cartier m’a fait rêver le temps d’une demie journée, ça n’a pas de prix 🙂

Vivement les prochaines expo mode !

Publicités

Une réflexion sur “[PARIS]: L’exposition Cartier, un vrai petit bijou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s