Mont Aso, entre volcan & source sacrée

En allant rendre visite à des amis de Kumamoto (Kyushu), je me suis retrouvée embarquée dans un road trip d’une journée en voiture grâce à mon pote Masashi qui conduisait. La balade jusqu’au Mont Aso (et son volcan) aurait clairement été difficile et coûteuse sinon puisqu’il est situé à 1h30-2h de voiture de Kumamoto!! Il existe néanmoins un train sur le thème des chats qui y va, qui s’appelle Aso Boy. Kawaii garanti ! Cliquez-ici pour plus d’informations.
Ce jour là d’avril, le vent était terriblement froid et puissant du fait de l’altitude et le volcan était un peu agité: les fumerolles elles, très nombreuses. Je n’ai donc pas pu voir le petit lac bleu turquoise qu’on est supposé voir. L’accès au cratère était d’ailleurs fermé quand nous sommes arrivés, et heureusement ils l’ont ré-ouvert avant que l’on ne reparte ! Alors représentées comme les ténèbres en Europe, les fumerolles seraient considérées comme immortelles au Japon. 
Le volcan Aso est toujours actif bien sûr, et il est le plus vaste du Japon. Son état est toujours préoccupant puisqu’il devenu un site très touristique, et a déjà fait de nombreuses victimes (à cause de projections ou de gaz toxiques); il pourrait se réveiller à n’importe quel moment. Sa dernière éruption remonte à 2011. Si vous y allez, vous sentirez l’odeur du soufre tout autour de vous !
Mes conseils pour cette excursion: n’oubliez pas de prendre un bon gilet ou une veste, éventuellement un masque & laissez tomber le brushing ! Si tu y vas, attention à tes fesses Ta3mam 🙂
Le paysage lunaire du Mont Aso
Qui dit volcan, dit sources thermales ! Nous sommes donc allés Shirakawa Suigen (à 16km du cratère Nakatake) qui semblerait être l’une des sources les plus pures du Japon (oui oui elle fait même partie du top 100 des eaux les plus pures du pays établi par le gouvernement). Il sortirait du sol 60 tonnes d’eau par minute. Si vous regardez bien, vous verrez s’échapper de nombreuses bulles d’air. Il est bien sûr impensable de repartir sans avoir goûté à cette eau ; et pour les accros, vous pouvez même venir avec vos bouteilles pour en ramener à la maison.
Une bonne occasion pour faire les imbéciles avec mes copains 🙂
Enfin, pour une dernière excursion, je vous invite à aller visiter Aso-jinja, l’un des plus vieux temples shinto du pays, qui a tenu un rôle très important dans les affaires royales notamment à l’ère kamakura (1185-1333). Mes amis étant japonais, j’en ai profité pour tirer un Omikuji pour connaître ma destinée en amour (j’aurais du m’abstenir.. c’était pas bon !!).
Nous nous sommes nous aussi, prêtés au jeu de la photo de famille 🙂
Enfin, pour clôturer cette merveilleuse journée, nous avons pris le goûter dans un endroit vraiment mignon « Nohohon Café Bois Joli ». C’est une famille passionnée par la France & la Provence qui a installé son café dans leur petit cottage au milieu de la forêt. Entre les chats qui se baladent en liberté, le potager à l’entrée, et la vaisselle à l’anglaise, l’endroit ne manque vraiment pas de charme.
Pour voir des photos supplémentaires, vous pouvez cliquer ici ou .
Cette journée fut l’un de mes plus beaux souvenirs de cette année
Publicités

Une réflexion sur “Mont Aso, entre volcan & source sacrée

  1. ta3mam dit :

    Ahah le Aso boy est trop cool, je ne connaissais pas du tout.
    Nous avons loué une voiture, donc nous n'aurons pas non plus le plaisir de monter dedans.
    C'est dommage que tu n'aies pas pu voir le joli lac bleu turquoise, ce sera pour une prochaine fois ! Malgré tout, les vues sur Aso sont vraiment magnifiques, je comprends que tu aies aimé ce séjour !