[CORSE]: Cervioni, entre terre et mer

Fin mars dernier, nous sommes allés rendre visite à la famille à San Giuliano en Corse, qui se situe à une heure au sud de Bastia en bord de mer. Le coin s’est surtout rendu célèbre grâce à la noisette de Cervioni !
Cervioni est un petit village qui compte moins de 1700 habitants, mais qui jouit d’une vue incroyable et qui a eu son instant de gloire au 18ème siècle. En effet, en 1736, Cervioni a été la terre d’accueil de Théodore de Neuhoff, aussi appelé Théodore Ier, le premier et unique roi de Corse qui a fait de Cervioni, la capitale de l’île le temps de son règne. Amazing…
A deux pas d’ici, le village de Sant’Andrea di Cotone
On ne rigole pas avec la noisette de Cervioni…
Eh oui les amis, en plus d’être bonne, cette noisette est cultivée de façon naturelle, dans le respect le plus total de l’environnement et elle a même reçu son IGP (Identité Géographique Protégée). Loin derrière la Turquie et l’Italie qui sont les deux plus gros producteurs mondiaux, la Corse ne se défend pas mal avec une production supérieure à 50 tonnes par an. Une seule variété est cultivée à Cervioni, et elle s’appelle la « fertile de coutard ». Cette variété donne de grosses noisettes qui sont ramassées au mois de septembre. D’ailleurs, si vous êtes en Corse fin août, guettez les deux journées de la noisette autour de l’événement « Fiera di a nuciola » ou aussi appelée « Destination Noisette ». Tous se regroupent dans le but de valoriser cette noisette de Cervioni qui est cultivée et transformée dans le canton. Si vous n’êtes pas un fou de noisette, pas de panique, vous profiterez alors des animations proposées (danses, chants…).
Et comme nous le savons, les corses sont très fiers de leur île et de leurs spécialités, donc ne leurs parlez même pas de Nutella, ici on achète du Nuciola ! (Et c’est aussi une marque déposée !) hihi
Sant’Andrea di Cotone, un petit village qui surplombe la baie…

Non loin de là, la Cascade de l’Ucelluline…

 

 

Nous y avons d’ailleurs fait une amusante rencontre…

 

Mes bonnes adresses:
U Casone

Ce restaurant/Pizzeria est l’un des plus appréciés ici à Cervioni. On a eu l’occasion de déguster leurs fabuleux beignets au brocciu (commandés pour emporter) puis lorsque nous avons mangé sur place, j’ai découvert l’escalope panée à la noisette… un vrai régal !!

 


A Sassula

A Sassula est une petite boulangerie traditionnelle située sur la place de l’église. Nous y avions commandé des migliacci, les fameuses galettes au brocciu cuites dans une feuille de châtaigniers. Il parait qu’ils font partis des meilleurs dans les alentours.
L’atelier de la Noisette
L’atelier de la noisette est situé sur la commune de San-Giuliano, juste à côté donc et là-bas, les fous de la noisette pourront s’en donner à cœur joie. Vous pourrez y trouver le fameux nuciola, mais moi je vous conseille surtout le Salinu, une poudre de noisette légèrement salée qui sublimera tous vos plats. Depuis qu’on a découvert ça, on ne s’en passe plus. Ca se marie très bien avec le saumon ! Je vous mettrai la recette un de ces quatre.

Le Flibustier

Le Flibustier plus communément appelé Le Flib’ par les locaux, est LE lieu branché par excellence. Situé sur le port de Taverna (commune de Santa Maria Poggio), on peut profiter de la jolie terrasse pour déguster l’une de leurs glaces gigantesques ou bien l’un de leurs supers cocktails. La prochaine fois, nous irons déjeuner le midi, il parait que c’est aussi très chouette. Attention, si vous allez là bas, faites la diète 3 jours avant… vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu 🙂 Moi en tout cas, je suis FAN de cet endroit, la déco est juste magnifique…

 

 

 


U Mercatu
 
Enfin, si vous souhaitez faire des achats gourmands à ramener à la maison, en plus des supermarchés qui sont bien garnis, pour les produits type charcuterie ou épicerie fine, je vous conseille le U Mercatu à Cervioni. Je m’y suis même trouvée un chapeau corse… ouuuuuh la touriste 🙂 je vais l’arborer fièrement cet été !

Voila pour cette petite escapade au Pays de la Noisette, je vous laisse avec en bonus, d’autres petits copains poilus croisés en chemin !
 
Publicités

2 réflexions sur “[CORSE]: Cervioni, entre terre et mer