Moules marinières et potatoes au four

Depuis le temps que je voulais me lancer dans la préparation de moules, c’était une vraie réussite et j’étais épatée de voir à quel point c’était facile à réaliser. Cela m’a rappelé l’année de mes études à Lille et la fameuse braderie avec les monceaux de coquilles vides devant chaque restaurant pour tenter de faire le plus gros tas. Mouahah quelle belle époque!
Très honnêtement, même si vous n’êtes pas un as des fourneaux, cette recette est à votre portée: alors faîtes-moi plaisir et relevez le pari (j’attends les photos). Les deux recettes nécessitent peu d’ingrédients et vous pouvez préparer tout cela en une petite heure.

Alors on entend beaucoup parler des « Moules de bouchot », mais KEZAKO concrètement ? On pourrait se dire que c’est un petit bled du côté de l’Atlantique, mais que nenni… C’est en réalité la méthode de culture ; mais si, vous savez, ces espèces de picots qui sortent de l’eau recouverts de moules: eh bien ce sont ces mas qui sont appelés bouchots. Vous savez tout…

D’ailleurs cette appellation devrait un jour être labellisée, mais en attendant, sachez que la moule de bouchot est certifiée STG sur un plan européen. STG signifie « Spécialité Traditionnelle Garantie » ce qui permet aux consommateurs de s’assurer de la méthode de culture bien traditionnelle et de la qualité du produit. D’ailleurs, sachez que la moule de bouchot est actuellement le seul et unique produit français à être certifié STG. On la retrouve à côté de la mozzarella pour l’Italie ou du jambon serrano en Espagne.

Un peu de lecture pour ceux qui souhaitent aller plus loin: Les Moule de Bouchot

Allez revenons à nos potatoes !

La recette est prévue pour 2 à 3 personnes et avec une quantité raisonnable de pommes de terre parce que nous faisons attention en ce moment :p C’est parti

Etape 1: Les potatoes au four

  • 6 patates de taille moyenne ou 8 petites
  • 2/3 CS d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • paprika en poudre
  • piment de Cayenne doux
  • (option): sel au piment d’Espelette

Préparation:

Lavez bien vos pommes de terre sous l’eau tiède/chaude pour bien enlever la terre restante et n’hésitez pas à les brosser si besoin. Il n’est pas nécessaire de peler vos patates, c’est meilleur avec la peau et on gagne tellement de temps 😀 c’est donc la recette idéale.

Commencez par couper vos patates dans le sens de la longueur, puis détaillez-les en quartier et réservez dans un grand bol.

Une fois les potatoes coupées, on passe à la marinade. Ajoutez l’huile d’olive, l’ail,  une bonne dose de paprika, un peu de piment en poudre et moi personnellement j’ai utilisé mon sel au piment d’Espelette, un cadeau qui m’a été offert par Belle-Maman l’an dernier ; mais vous pouvez tout à fait utiliser un sel classique ou aux herbes.

Mélangez bien pour répartir la marinade, ajustez la quantité de paprika si besoin puis versez les potatoes dans un plat à gratin dans un four préchauffé à 200°C et enfournez pour 35 minutes. En fin de cuisson, plantez la pointe d’un couteau dans une pomme de terre pour vérifier la cuisson, et servez aussitôt avec les moules bien chaudes.

Etape 2: Les moules marinières

  • Une barquette de moules de bouchot (moins de 2 kg)
  • 1 branche de céleri (feuilles incluses)
  • du beurre doux (ou salé)
  • 2 belles échalotes
  • 2 petites gousses d’ail écrasées
  • 1/3 d’un bouquet de persil plat
  • une bonne rasade de vin blanc sec (j’ai utilisé un Bourgogne Aligoté)
  • une pointe de crème liquide
  • sel/poivre

Préparation:

Dans un fait tout, disposez une belle grosse noisette de beurre avec les échalotes émincées, l’ail écrasé, le céleri épluché et émincé (on passe deux coups d’épluche-légumes sur la tige pour que cela soit moins fibreux) ; salez, poivrez et faîtes revenir le tout. Remuez très régulièrement pour que rien ne brûle et ce jusqu’à ce que les échalotes soient transparentes.

En parallèle, passez vos moules sous l’eau à l’aide d’une passoire. J’ai utilisé des moules de bouchot achetées chez Grand Frais sous vide, et elles étaient très bonnes. Elles sont déjà lavées, mais par soucis de conscience, on repasse un bon coup sous l’eau froide pour s’assurer d’enlever les petites impuretés restantes et/ou le sable.

Versez ensuite vos moules dans le fait-tout ; ajoutez vos herbes ciselées (feuilles de céleri et persil) puis ajoutez une bonne rasade de vin blanc. Couvrez 5 à 10 minutes pour que la cuisson soit homogène, le temps que toutes vos moules s’ouvrent et enfin, rajoutez un peu de crème liquide pour lier le tout, réajustez l’assaisonnement si besoin. Remuez délicatement pour que le jus se répartissent un peu partout et servez bien chaud.

Bon appétit 🙂 

 

Publicités