[JAPON]: Souvenirs d’automne #2

Une chose formidable au Japon: le changement de saison ; c’est incroyablement marqué là-bas, et chaque saison est vraiment très différente: la neige en hiver, les sakuras en fleurs au printemps, la mousson en été puis les érables qui changent de couleur en automne… J’adore tellement ce pays… J’ai vécu au Japon deux fois, en tout un an et demi et ai donc pu vivre une fois le printemps et deux fois l’automne, les deux plus belles saisons. En France, on aurait tendance à être un peu triste à cette période là, c’est la fin des barbecues, l’arrivée du froid et les journées qui raccourcissent. Là-bas, je n’ai pas vécu l’arrivée de l’automne de la même façon: puisque le beau temps perdure, on voit les paysages se transformer et on sait qu’on va se régaler avec les belles couleurs d’automne. De plus, les japonais sont très friands des produits saisonniers, donc si on avait pas remarqué qu’Halloween approchait, il est facile de s’en rappeler…

Je vous propose un article un petit peu différent aujourd’hui, avec une série de photos tirées de mon téléphone sur le thème de l’automne et d’halloween au Japon… Enjoy

img_6363

Very Berry Café (Kyoto), un café style américain

img_6434

Deux cartes d’Hatsune Miku version « kawaii » trouvées dans la boutique « Animate » (Kyoto)

img_6524

Mahou no Okawari Recipe (litt’ « Recettes de magie ») qui est un livre de cuisine écrit sous forme de manga trouvé dans un bookstore à la Gare de Kyoto

img_6554

Un autre livre dans un style artistico-culinaire plutôt douteux… mais drôle

img_6610

Tout le rez-de-chaussée du magasin Loft (Kyoto) investit pour les gadgets/friandises d’Halloween

img_6611

Un peu de kawaiierie dans ce monde de bruts 🙂 Toujours chez Loft

img_6615

Expo Halloween chez Loft (Kyoto) avec ce chapeau de la marque « CandyNoir » qui me fait penser à Alice au Pays des Merveilles version Tim Burton !

img_6784

img_6749

Penderie des méchantes – Disneyland Tokyo

img_6725

La Maison Hantée version Disneyland Tokyo sur le thème de l’Etrange Noël de Mr Jack

img_6917

Petit big up à Joris, que je remercie pour cette affreuse expérience culinaire 🙂 de la méduse (Chaîne de restaurants Chao Chao Gyoza)

img_7104

L’Akebi, un étrange fruit dont la couleur se prête bien à la saison… et que je regrette de ne pas avoir goûté… Trouvé en chemin à la Gare de Yokohama

img_7117

Une affiche trouvée dans un game center d’Akihabara à Tokyo

img_7139

Jolie petite décoration d’un tableau de chez Starbucks (vers la gare de Gotenda – Tokyo)


Souvenir d’une soirée Halloween complètement déjantée à Tokyo…

img_7263

Jelly Beans Hello Kitty d’Halloween trouvés à Yokohama

img_7301

Toujours à Yokohama, des sucettes Mr Jack en chocolats

img_7359

Les délicieuses pommes d’Aomori… une petite merveille

img_7363

Carpaccio de pommes d’Aomori au caramel et éclats de noix fait par mes soins

img_7387

Thé d’Halloween, trouvé dans la boutique « Inobun » (Kyoto)

img_7390

Du thé au Marron trouvé également chez Inobun que j’ai ramené en France: miam

img_7539

Les étranges cocktails de « The Lockup », un restaurant-prison idéal pour fêter Halloween

img_7640

Pumpkin Latte chez Tully’s Coffee (je crois)

img_7649

Les couleurs d’automne à Arashiyama, mon quartier préféré à Kyoto

img_7671

Des bébés gaufres à la citrouille qui m’ont été offerts par ma copine Airi pour mon retour en France

img_7700

Un drôle de type croisé dans un bar de Kyoto ; il ne manque pas d’humour en tout cas 😀

img_7722

Déco automnales & vaisselles traditionnelles vues dans une galerie de la station shijo-kawaramachi (Kyoto)

img_7837

Sablés d’automne en forme de feuille d’érable (Kyoto)

img_7839

Promenade de saison

 

img_7838

Cheers devant le Fushimi Castle, le château oublié de Kyoto

[InstaJap]: Découvertes gustatives #3

Les feuilles commencent à rougir au Japon… le Momiji arrive les amis (et Noël approche) ! C’est l’explosion de produits de saison dans les boutiques & convenient stores.

Voyons ce qu’on a pu voir dernièrement sur mon Instagram…

¤¤ 1 ¤¤

4 produits en une photo… Des petits biscuits en forme de bambou au marron & à la citrouille ; un thé glacé automnale 0 calories (malheureusement je n’avais pas vu cette info, et je déteste l’aspartame… je trouve ça encore plus sucré) ; et enfin la nouvelle crème glacée Häagen-Dazs au marron que j’ai trouvé très bonne.

 ¤¤ 2 ¤¤

Pour cette boisson, rien de très automnal puisque c’est à la menthe et aux graines de basilic. J’avoue qu’elle m’a beaucoup intrigué, et je ne voulais pas quitter le Japon sans y avoir goûté. J’aurais peut être du m’abstenir sur ce coup là… hahaha. C’est certes très frais, mais les graines entourées de gelée sont vite très écœurantes & la menthe a un goût de sirop menthe glaciale. Je m’attendais à quelque chose de plus naturel, et moins écœurant. 

Sawasdee est une marque qui vient de Thaïlande, et l’entreprise a développé la boisson en diverses saveurs, mais en gardant l’ingrédient principal: les graines de basilic. On peut donc trouver: litchi, citronnelle, mangue, miel, raisin blanc, tamarin ou encore noix de coco. Les graines de basilic sont souvent utilisées dans la cuisine thai dans les boissons ou desserts, et ont une particularité: lorsqu’on les plonge dans un liquide, une pellicule gélatineuse se forme autour de la graine (d’où l’effet un peu tapioca).

 ¤¤ 3 ¤¤
Encore un produit pour lequel j’aurais du m’abstenir: les chips tortilla yuzu & gingembre. Je me suis dis « oh que c’est original ! Ca fait bien japonais, je vais essayer ça avec mon guacamole ». Première déception en ouvrant le paquet: les chips sont ridiculement petites & la moitié du paquet est vide… (foutage de gu****), mais une fois qu’on y a goûté, on comprend peut-être pourquoi !!! C’était vraiment pas bon… En plus du yuzu & du gingembre, ils ont eu la bonne idée de rajouter du miel (bien sûr ce n’est pas noté sur le devant du paquet mais en tout petit dans la composition)… donc pour faire simple: on a l’impression de manger une pâtisserie orientale au miel recouverte de guacamole… pas terrible hein ?
 ¤¤ 4 ¤¤

On remonte un peu le niveau avec cette délicieuse crème glacée vanille/kinako. Pour ceux qui ne connaissent pas: le kinako est une poudre de soja grillé qu’on utilise exclusivement dans les desserts japonais & mochi. C’est très bon.

 ¤¤ 5 ¤¤ 
Et enfin, mon coup de cœur du jour: les nouvelles boissons hivernales de chez Starbucks Japon. Il me semble que celles proposées en France sont un peu différentes et plus axées sur la noisette… Au Japon, ils ont choisi le sirop d’érable & les cranberries. J’ai testé le « Snow Maple Toffee » et c’était vraiment excellent… Dommage qu’ils les aient sorti juste avant mon retour en France ! J’aurais bien voulu en essayer d’autres. Ceci dit les boissons françaises me font aussi de l’œil ; alors lorsque l’occasion se présentera, j’irai les essayer.


Nouilles sautées aux légumes, crevettes épicées & feuilles de shiso

Aujourd’hui, je vous propose ma recette des nouilles sautées version japonaise. Pour les nouilles, j’ai utilisé les somen qui sont assez fines (je vous en parlais déjà ici) à base de farine de blé. J’ai aussi voulu utiliser la feuille de shiso que l’on trouve dans tous les supermarchés japonais. 
C’est une bonne occasion pour vous parler de cet ingrédient typiquement japonais, mais que l’on peut trouver dans d’autres pays asiatiques, notamment en Chine. Il existe deux couleurs de shiso: le vert et le rouge. Celui que l’on trouve le plus facilement en supermarché est le vert, mais le rouge est très important puisque c’est grâce à lui que les umeboshi (prunes salées) ou le gingembre (beni shoga) que vous trouvez dans les bento, okonomiyaki ou yakisoba ont cette jolie teinte rouge/orangée.Il est un puissant colorant alimentaire.
 
 Même Pepsi aime le shiso…
Et non, je n’ai pas eu la chance de le trouver 😦
Si on sent la feuille de shiso verte, on ne sent pas grand chose, mais quand vous la cassez, vous sentirez une odeur mentholée & herbacée. C’est assez puissant, et ça permet de bien parfumer votre plat. Le shiso se mange en salade, en tempura (frit dans l’huile), il peut enrober un onigiri mais sert bien sûr aussi de condiment ou d’infusion quand il est séché. Le shiso est utilisée depuis la nuit des temps et est connu pour ses propriétés thérapeutiques. Il serait excellent pour les personnes souffrant d’allergies, d’asthme, de rhume ou encore de problèmes de foie. Il a a la fois un côté apaisant & revigorant. Il diminue l’agressivité et favorise le sommeil. Personnellement, je ne sais pas si c’est lié, mais je me suis endormie très vite hier soir après le repas et j’ai bien dormi 😀

Il n’y a plus aucune raison de passer à côté ! Ceci-dit, le shiso doit être assez difficile à trouver en France, ou doit coûter très cher. Au Japon, il coûte seulement 40 yen pour une dizaine de feuilles (soit 10 centimes d’euros et encore).
/// Attention aux enfants de moins de 12ans et aux femmes enceintes, 
il n’est pas très indiqué. ///
Passons à la recette: Nouilles sautées aux légumes, crevettes épicées & feuilles de shiso
Ingrédients (pour deux): 
– Somen (j’ai utilisé 50 grammes, mais je suis une petite mangeuse, alors vous pouvez mettre 100g)
– 1 carotte
– 1 demi/oignon
– 1 belle gousse d’ail
– 1 bonne poignée de chou blanc râpé
– 5 shiitake (champignons japonais)
– 10 à 15 crevettes roses
– 5 ou 6 feuilles de shiso
– huile d’olive
– sauce d’huitre
– sel, poivre & épices japonaises
Préparation:
Le mieux est de commencer par émincer tous vos légumes puisque c’est ce qui prend le plus de temps. Une fois que tout était prêt, j’ai fait bouillir mes somen dans de l’eau bouillante pendant 2 minutes. Je les ai ensuite réservé dans une assiette (pour qu’ils soient pas trop compressés et pour ainsi éviter le bloc de somen). Dans une poêle, versez un bon filet d’huile d’olive et faites revenir les crevettes dans l’ail; rajoutez une cuillère à café d’épices japonaises et remuez pour bien les répartir. Vous pouvez ensuite rajouter dans votre poêle les somen pour commencer à les faire revenir et griller dans l’huile piquante des crevettes (elles se parfumeront aussi avec l’ail). Salez, poivrez et réservez les nouilles et crevettes dans un récipient. Gardez toujours cette même poêle sans la laver, reversez un peu d’huile d’olive et versez votre mélange de légumes (à commencer par l’oignon et la carotte) ; une fois ramollis, rajoutez les shiitake, et enfin le chou et le shiso émincé. Ajoutez les nouilles & crevettes aux légumes, mélangez bien, assaisonnez d’un trait de sauce d’huitre pour parfumer d’avantage, et enfin salez & poivrez de nouveau. Dressez sur 4 feuilles de shijo fraîches que vous pourrez manger en même temps que les nouilles pour un maximum de saveur.
Bon appétit et bon week-end à tous !

[InstaJap]: Découvertes gustatives #2

Cet été à Kyoto aura été vraiment chaud et lourd: c’est pourquoi je vous propose dans ce nouvel épisode gustatif, quelques boissons sympathiques ainsi que quelques snacks de combini.

Voyons ce qu’on a pu voir dernièrement sur mon Instagram…

¤¤ 1 ¤¤

Fanta a vraiment la côte ici au Japon… J’avais déjà testé celui à la poire lorsque j’étais à Nagasaki, celui en photo ci dessous au litchi et la toute dernière nouveauté est celui à la mangue ! C’est bon, mais ça reste très sucré ! En tout cas, on peut dire que ça change du Fanta classique qu’on a chez nous en France.

 ¤¤ 2 ¤¤

Vous connaissez mon amour pour la prune n’est-ce pas ? Alors forcement, lorsque j’ai croisé cette jolie bouteille girly décorée de fleurs de sakura et de petits colibri, je n’ai pas pu y résister. C’est donc un soda à la prune… original & bon.

 ¤¤ 3 ¤¤
Voila un petit déjeuner faible en calories n’est-ce pas… 🙂 Mais bon l’appel du chocolat a été plus fort que moi: surtout quand on lit « Chocolat belge » ; il faut savoir que le chocolat japonais n’est pas extraordinaire. Donc forcement en tant que français, avec nos amis suisses & belges en guise de voisins, on est pas mal lotis et on s’habitue à un certain standing !! Délicieuse boisson, accompagnée de kit-kat chocolat blanc-framboise et une petite pointe d’acidité: j’ai adoré.

 ¤¤ 4 ¤¤

Pour rester dans l’ambiance estivale, je me suis lancée dans des goûts plus exotiques avec une boisson tapioca au lait de coco à se rouler par terre, et des koala choco-banane avec un joli package de l’été japonais.


 ¤¤ 5 ¤¤

Enfin, deux autres boissons pour conclure cet article: un soda à la mangue de la marque Skal & la toute dernière création de Tropicana: l’eau de coco (avec un arrière goût de raisin). Je n’ai pas eu de coup de coeur en particulier pour ces boissons.


Un céleri branche, deux recettes…

Très faible en calories, riche en antioxydants, fibres et potassium, croquant et rafraichissant, qui a des propriétés diurétiques et éventuellement aphrodisiaques, le céleri est LE légume idéal pour l’été. De l’Europe à l’Asie en passant par l’Amérique, ce légume a toujours eu un énorme succès, que ce soit pour la cuisine ou pour la médecine. Bien que le céleri vienne du pourtour méditerranéen, on doit sa popularité aux allemands qui l’ont officiellement lancé sur les tables françaises au 19ème siècle. Ce légume doit cependant être consommé rapidement car si vous le laissez au fond du frigidaire, il perdra toutes ses qualités nutritives, surtout si vous le consommez cru. Vous pouvez néanmoins le congeler afin de la consommer plus tard.
Salade de pommes de terre, céleri & oignon rouge
– Pommes de terre
– Céleri branche
– Oignon rouge
– Persil plat

– Vinaigrette + sel/poivre

Riz japonais façon risotto
Depuis que je suis au Japon, j’ai découvert quelque chose de formidable: le riz gluant japonais est parfait pour faire un semblant de risotto quand la cuisine italienne me manque trop! Je réalise cette recette lorsque je n’ai pas beaucoup de temps ou de motivation pour cuisiner quelque chose de compliqué.
Souvent, les gens se demandent quoi faire avec les feuilles de céleri, et pire encore, d’autres ne se posent pas de question et les jettent!! Malheureux, ne faites pas ça. Les feuilles de céleri sont d’une part très parfumées, et d’autre part excellentes pour la santé puisqu’elles contiennent des vitamines A, B et C.
Pour ce risotto fait en 5 minutes, j’ai besoin:
– Du riz gluant (ici on le trouve en barquette précuite, hop un coup au micro-onde, et en deux minutes c’est réglé)
– Des champignons Shiitake
– Du céleri branche et ses feuilles
– De la crème liquide
– Du fond de veau
– Du parmesan

– Sel & Poivre

Préparation:

La première étape est de détailler le céleri en petits morceaux (moi c’était déjà prêt puisque j’ai fait la salade le midi), et puis de couper en tranches les champignons shiitake. J’ai ensuite mis la barquette de riz précuite au micro-ondes pendant 2 minutes, et en attendant, dans une casserole j’ai fait fondre le fond de veau dans un fond d’eau. Une fois que la sauce est homogène, vous rajoutez à l’œil de la crème liquide en mélangeant bien à feu doux puis vous y rajouter sel, poivre, les champignons, les dés de céleri, quelques feuilles de céleri, un peu de parmesan et vous mélangez délicatement. Une fois que les champignons ont l’air bien moelleux, vous rajoutez le riz, vous mélangez de nouveau et enfin vous dressez dans une assiette, en saupoudrant de nouveau de parmesan et de sel/poivre puis de feuilles de céleri fraîches. C’est un vrai délice, les champignons sont fondants, et le céleri reste un peu croquant.

Enfin bref, beaucoup n’aiment pas le céleri à cause de son goût très prononcé. Pour moi, il représente le légume idéal qui peut se décliner en d’infinies recettes aussi bien en été qu’en hiver: en soupe, en smoothie, en salade, dans les moules, dans la sauce tomate, avec du poisson, du bœuf, du poulet, des pâtes… Il est un excellent condiment.
Et vous, comment utilisez-vous le céleri ?

Salade de somen au poulet épicé & sa marinade au yuzu

Ces derniers jours, il fait particulièrement chaud à Kyoto… On est à 30-32°C chaque jour et ce n’est que le début du cauchemar. Kyoto semble être réputé pour être l’un des endroits les plus invivables à l’époque estivale… Ganbare ! Pour me rafraichir les idées, j’ai pensé qu’une petite salade de somen pouvait être agréable et je me suis franchement régalée. Pour ceux qui ne connaissent pas, les somen sont des nouilles très fines faites à base de farine de blé.
Ingrédients (pour deux personnes):
– des blancs de poulet
– des légumes émincés (moi j’ai utilisé un sachet avec un mélange de laitue, poivron, soja, carotte)
– 100g de somen
– quelques cacahuètes
– un sachet d’épices à tacos
– du jus de yuzu
– de quoi faire une vinaigrette (j’ai simplement utilisé huile d’olive, jus de citron, une pointe de jus de yuzu, sel et poivre)
– sel & poivre
Préparation:

– J’ai commencé par détailler mes blancs de poulet en petit morceaux, et je les ai laissés mariner dans du jus de yuzu environ 15-20 minutes.
– En attendant, vous pouvez faire vos somen deux minutes dans de l’eau frémissante, les rincer à l’eau froide et les laisser refroidir et égoutter quelque part.
– Il faut ensuite enlever le surplus de yuzu du poulet, et saupoudrer d’épices à tacos en mélangeant bien. Faites ensuite revenir le poulet dans une poêle avec une goutte d’huile de friture pendant une dizaine de minutes. Puis salez.
– Mélanger les somen avec les légumes, rajoutez quelques cacahuètes puis assaisonnez avec une vinaigrette, et enfin déposez les dés de poulets encore chauds sur les nouilles, et régalez vous sans attendre.

NB: La marinade au yuzu à vraiment attendri la viande, c’était parfait !

Bon appétit & Bon week-end

Quand le Mexique et le Japon se rencontrent, ça donne du Taco Rice ! ¡Arriba!

Grâce à son mélange d’influences, la cuisine d’Okinawa est riche en goûts. On retrouve des saveurs chinoises, coréennes mais aussi américaines et mexicaines du fait des bases militaires toujours présentes dans les environs. On doit la création du Taco Rice à un dénommé Matsuzo Gibo qui l’a introduit en 1984 sur le territoire. Et vous l’avez compris: ce plat est une fusion entre le riz japonais et le tacos mexicain. Je l’ai goûté pour la première fois au Sand’s Diner (restaurant à Naha dont je vous ai déjà parlé ici) et j’ai été conquise pour la simplicité et la fraicheur de ce plat.
Ingrédients:
– Riz
– Viande hachée (ici au Japon, on trouve en général un mélange de porc et de bœuf car le bœuf coûte cher, mais je trouve le bœuf moins gras que le porc)
– Tomates cerises
– Sauce salsa + épices japonaises (ou tabasco)
– Fromage (gruyère, cheddar… ce que vous voulez)
– Laitue (variante: chou blanc)
Préparation:
– On commence par préparer les crudités en les lavant bien, en les égouttant et en les coupant puis on les réserve quelque part
– On fait ensuite revenir la viande dans une poêle (sans matière grasse s’il y a du porc)
– On y rajoute la sauce salsa et les épices japonaises et on mélange le tout en salant et poivrant bien (dans ma sauce, il y avait déjà des dés d’oignons, mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez aussi en mettre)
– Une fois que la viande est prête (ce qui est assez rapide), on met à chauffer le riz blanc (le mien était pré-cuit ; bah oui je suis au pays du riz, c’est facile de trouver des barquettes-minutes), on sert dans une assiette, on recouvre de viande à la sauce piquante, on ajoute les lamelles de salade, les tomates cerises coupées en deux (ou en quartiers), et enfin le fromage par dessus.
Ci-dessous, vous verrez les deux versions chou et salade, avant, après.
Bon appétit et à très vite pour une autre recette okinawaienne !

Brochettes de boeuf au fromage

Pour commencer cette nouvelle année, je vous propose une recette qui n’a rien à voir avec les fêtes mais que je voulais réaliser depuis longtemps: les brochettes de bœuf au fromage comme celles qu’on trouve dans les restaurants japonais en France. Oui parce que je ne veux pas casser le mythe, mais ça n’a rien de japonais… C’est pas grave, on aime quand même !

Ingrédients (pour 8 brochettes) :
– 1 planche de 16 tranches de carpaccio de boeuf
– du Leerdammer
– 1 bouteille de sauce yakitori
– des pics en bois
Alors on commence par former les brochettes en enroulant un morceau de fromage dans deux tranches de carpaccio, puis on transperce avec le pic en bois et on dispose dans un plat.

On recouvre la viande de sauce yakitori, et on laisse mariner 30/45 minutes.

Dans une poêle chaude, on fait revenir les brochettes en les laissant caraméliser un petit peu, et une fois qu’on voit apparaître le fromage fondu, on sert et on déguste sans attendre avec une bonne salade ou un peu de riz.

Une recette simplissime pour les jours de grande flemme 🙂

Bon appétit !

Valentine’s Day au Japon

Valentine’s Day
Depuis 1958, on fête aussi la St Valentin au Japon. Mais la tradition est un peu différente…
Ce sont les femmes qui doivent offrir des chocolats aux hommes.

Mais il existe 3 types de chocolats:
– les « Giri Choko » soit « chocolat de courtoisie » que l’on offre à ses collègues masculins par politesse. On les achète généralement en boutique.
– les « Honmei Choko » soit « chocolat de la destiné » que l’on offre à l’élu de notre coeur. Ils sont encore plus appréciés s’ils sont « handmade ».
– les « Tomo Choko » réservés aux copines les plus proches.

Et un mois plus tard, le 14 mars: on célèbre le White Day. L’homme qui a reçu des chocolats est censé offrir à son tour des fleurs/gâteaux représentant à peu près 3 fois la somme des chocolats reçus.

Il existe une troisième journée pour « prouver son amour »: c’est le 24 décembre, le jour de Noël. Au Japon, on le fête en couple ou entre amis alors que le jour de l’an est célébré en famille.

J’ai donc suivi la tradition en préparant des mini roses des sables à distribuer aux copines, et j’ai acheté des mini chocolats en forme de coeur pour les garçons de ma classe.

DSC_1485

DSC_1500

DSC_1519

DSC_1528

DSC_1546

Potatoes Salad

J’ai testé aujourd’hui une nouvelle recette: la « Poteto Sarada » soit « Salade de pommes de terre » à la japonaise.
C’est une entrée que vous trouverez facilement dans les restaurants, et « izakaya » (Pub Japonais)
DSC_1570

DSC_1575
(La mayonnaise japonaise est plus douce, et moins calorique)

DSC_1574
(vous remarquerez que les concombres japonais sont beaucoup plus petits qu’en France)

Ingrédients:
– Pommes de terre
– Concombre
– Carottes
– Mayonnaise
– Sel

Préparation:

– On commence par faire bouillir les pommes de terre et les carottes pelées
– En attendant, on peut commencer à couper en petits morceaux le concombre
– Une fois que c’est cuit, on écrase tout en purée, on rajoute le concombre, puis la mayonnaise, et enfin le sel

C’est vraiment simple à réaliser et ça change un peu de nos salades.

Pour en savoir plus sur les Izakaya, je vous recommande ce livre:
Izakaya: the japanese pub cookbook