Poulet au riesling et spaetzles au munster

Aujourd’hui, nous allons mettre l’Alsace dans nos assiettes avec cette délicieuse recette de poulet au riesling accompagné de spaetzles recouvertes de munster… un plat pas forcément très light à cause du fromage, mais si bonne et réconfortante qu’on ne prend pas la peine de s’en priver 🙂 Découvrons ma recette

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • spaetzles fraîches
  • 3/4 d’un munster
  • 2 oignons émincés
  • 3 gousses d’ail
  • Des aiguillettes de poulet
  • 1 mélange forestier surgelé
  • 1/2 paquet de champignons de paris émincés
  • 1 petite bouteille de riesling
  • persil plat
  • sel / poivre
  • un peu de farine
  • une petite brique de crème liquide allégée

Préparation:

Dans une poêle, faîtes revenir l’ail écrasé avec les oignons et un peu d’huile d’olive ou de beurre et du sel. Au bout de 10 minutes, ajoutez vos champignons et salez de nouveau un petit peu pour aider les champignons à dégorger et à rendre leur eau. Ajoutez une rasade généreuse de vin blanc, ajoutez une bonne poignée de persil plat émincé, ajoutez vos blancs de poulet cru que vous recouvrez bien de sauce puis laissez réduire la sauce sur feu doux. Vous pouvez ajouter un peu de farine pour faire épaissir la sauce, mais sinon en refroidissant, elle va naturellement devenir plus dense.

Dans une autre poêle, faîtes revenir vos spaetzles avec une belle noisette de beurre pour les faire dorer 6 à 7 minutes en remuant bien pour ne pas les laisser brûler.

Enfin, dans une petite casserole faîtes fondre votre munster coupé au préalable en morceaux, puis ajoutez les 3/4 d’une brique de crème liquide allégée et remuez bien.

Dressez votre assiette avec d’un côté le poulet et les champignons, et de l’autre, les spaetzles recouvertes de fromage puis servez bien chaud avec un verre de riesling.

Bon appétit !

Publicités

Bricks à la marocaine

Et oui, vous m’avez démasqué, notre prochain voyage se déroulera au Maroc 🙂 Alors je me penche de plus en plus sur la cuisine marocaine et j’ai eu envie de faire des bricks pour régaler nos invités. Elles sont savoureuses et faciles à préparer. Vous pourrez par ailleurs vous  préparer une lunch box pour le lendemain car il vous restera très certainement de la purée au poulet. Enfin, je vous conseille de’utiliser toutes les feuilles de brick car une fois le paquet ouvert, elles auront tendances à sécher. Si cela fait trop, pas de panique, vous n’avez qu’à congeler les bricks « crues » et vous procéderez à la friture à la prochaine occasion.

Ingrédients (pour 3-4 personnes):

  • 1 paquet de feuilles de brick
  • 4 pommes de terre
  • 3 paquets d’aiguillettes de poulet
  • oignons blancs émincés
  • olives vertes dénoyautées en lamelle
  • huile d’olive
  • huile de friture
  • crème liquide
  • lait
  • une noisette de beurre
  • raz-el-hanout / graines de cumin / paprika / piment doux de cayenne
  • sel / poivre
  • persil plat
  • citron

Préparation: 

Faites cuire vos pommes de terre pendant environ 45 minutes. En attendant qu’elles soient cuites, faites revenir dans une poêle vos oignons avec de l’huile d’olive et du sel. Personnellement, j’ai utilisé des oignons émincés surgelés afin de gagner du temps. Mélangez régulièrement pour ne pas laisser brûler vos oignons ; ils doivent avoir un peu fondu et être bien translucides. Mixez au robot vos aiguillettes/blancs de poulet pour en faire une chair fine, puis ajoutez la à vos oignons bien cuits, ajoutez du sel, du poivre, les olives et toutes les épices en insistant un peu plus sur les graines de cumin et le paprika. Mélangez jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Une fois vos patates cuites et épluchées, écrasez-les, puis ajoutez un peu de crème liquide, de lait, une noisette de beurre, du sel et du poivre et mélangez pour obtenir une belle texture bien lisse. Ajoutez votre poulet et mélangez de nouveau l’ensemble en réajustant les épices si besoin (notamment le sel). Laissez un peu refroidir et sortez vos feuilles de brick au dernier moment. Coupez la feuille en deux, et procédez au pliage et à la garniture. Enfin, faîtes les frire dans une poêle avec un bon fond d’huile de friture jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Dressez sur un fond de salade avec des quartiers de citron et des feuilles de persil et dégustez bien chaud.

Bon appétit

Brochettes de poulet sauce satay

Si vous souhaitez faire un peu voyager vos invités au cours d’un apéro, alors cette recette de poulet sauce satay est faîte pour vous. En effet, le satay est une sauce à base de cacahuète très répandue en Asie du Sud Est, notamment dans la cuisine indonésienne. J’ai adoré la préparer et j’ai déjà repéré d’autres recettes dans lesquelles on peut aussi s’en servir. Vous aurez l’occasion de découvrir cela une fois que j’aurai achevé les 3500 recettes à faire sur ma To Do list 🙂 haha

Ingrédients:

  • Aiguillettes de poulet
  • 2 CS de beurre de cacahuète avec morceaux (non sucré)
  • 1 CS de jus de citron vert
  • 2 CS de sauce soja
  • 1 CS de sauce chili
  • 1 CC de piment de cayenne et 1 de gingembre en poudre
  • 1 CC de sucre en poudre
  • Un petit verre d’eau
  • Pics à brochettes

Préparation:

Commencez par préparer la sauce satay. Pour cela, on mélange le beurre de cacahuète, le jus de citron, la sauce soja, le chili, les épices, le sucre et enfin un peu d’eau puis on met sur feu doux en remuant bien. Arrêtez dès lors que la texture vous convient (elle doit être légèrement liquide mais se tenir quand même pour bien napper le poulet). Enfilez vos blancs de poulet sur les pics à brochette et nappez généreusement les blancs de sauce satay puis disposez-les dans un plat allant au four graissé avec un peu d’l’huile d’arachide. Puis enfin, dans un four préchauffé à 180°C, faîtes cuire vos brochettes environ 25 à 30 minutes sur la grille la plus basse du four et servez bien chaud.

Tom Kha Gai, soupe thaï au poulet

Pour continuer dans les soupes et plats chauds réconfortants et équilibrés, je vous propose aujourd’hui une recette pleine d’exotisme, direction la Thaïlande !

Ingrédients (pour 4 à 5 portions)

  • 2 beaux filets de poulet
  • 1L d’eau
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • Une quinzaine de tomates cerises
  • 1 demie-tige de citronnelle
  • 1 petit piment rouge thaï (Certains en mettent 5 à 10 (LES DINGUES!!!), mais pour nous, petits occidentaux qui n’avons pas l’habitude de manger très épicé, j’ai trouvé qu’un seul suffisait largement puisqu’ils sont très… PUISSANTS)
  • 1 bonne poignée de feuilles de coriandre thaï
  • 1 boîte de lait de coco
  • Gingembre frais
  • 1 CC de sucre en poudre
  • 1 carotte
  • 1 belle gousse d’ail
  • 1 citron vert
  • Sauce soja
  • sel/poivre
  • Facultatif: lamelles de champignons de Paris

Préparation:

Dans un fait-tout, émiettez un cube de bouillon de volaille dans 1 litre d’eau et faites bouillir. Emincez vos filets de poulet, ajoutez les dans le bouillon ; Emincez une gousse d’ail et un bout de gingembre frais, détaillez votre tige de citronnelle en petits tronçons (en ayant pris soin de retirer la première couche puis les extrémités de la tige), puis ajoutez tout cela dans le fait-tout. Ajoutez le lait de coco (j’ai utilisé une demie boîte seulement), un petit peu de sauce soja (ou nuoc mam), une petite cuillère à café de sucre en poudre et le jus d’un citron vert. Ajoutez une bonne poignée de feuilles de coriandre émincées avec un petit piment rouge coupé en fines lamelles puis laissez mijoter de nouveau 5 à 10 minutes à petits bouillons. Enfin, ajoutez des quartiers de tomate cerise, et des lamelles de carotte (j’ai utilisé mon éplucheur pour les faire) puis salez et poivrez une dernière fois.

A déguster bien chaude, avec ou sans accompagnement (à savoir qu’un bol de riz passe très bien avec !).

La prochaine fois, je me lancerai dans la préparation d’une Tom Yum Goong, une autre soupe thaï épicée à base de crevettes… Comme son nom, ça a l’air bien yum yum 🙂

Poulet au maroilles & Spaetzles

Ça fait très longtemps que j’ai pas mis une petite recette sur mon blog, alors aujourd’hui on va remédier à ça. Lorsque j’ai vécu à Lille pour mes études, j’ai découvert là bas plein de spécialités méconnues dans le sud et notamment le fameux maroilles, un fromage bien puant dont on m’avait vaguement parlé. Malgré sa forte odeur de pieds, je dois le reconnaître, en bouche c’est une tuerie ! Les variations sont infinies, mais les plats les plus connus sont: Welsh, tarte au maroilles, pavé de rumsteak sauce maroilles ou encore poulet au maroilles dont je vous dévoile ma recette aujourd’hui.

Ingrédients:

– Aiguillettes de poulet
– 1 paquet de spaetzles fraîches
– 1 maroilles
– 1 oignon
– 1 petite brique de crème liquide (20 cl)
– un peu de ciboulette
– un peu de beurre pour la cuisson
– un peu de bière
– un peu de cassonade/sucre roux
– sel / poivre
Pour commencer, j’ai fait revenir le poulet avec un petit peu de beurre dans une poêle. Une fois que le poulet était bien doré, j’ai rajouté un oignon émincé en rajoutant également une noisette de beurre ainsi qu’un peu de bière et un tout petit peu de sucre pour faire caraméliser l’oignon. Une fois que les oignons sont tendres, rajoutez la ciboulette puis les spaetzles et faîtes revenir environ 5 minutes. Salez, poivrez, puis arrêtez le feu et réservez. Enlevez la croûte du maroilles, et détaillez le fromage en petit dés puis mettez les dans une petite casserole avec la brique de crème liquide et remuez bien sur feu doux. Vous pouvez désormais dresser votre assiette et verser généreusement la sauce au maroilles sur votre poulet. Bon appétit

 

# Brunch de février: Carnaval

cuisine usLe répit fut de courte durée puis-qu’après le réveillon et l’épiphanie, c’est déjà l’heure de Mardi Gras ! En avant pour le Carnaval, les confettis et les bonnes choses à manger. Le carnaval est l’un de mes meilleurs souvenirs d’enfance ; c’est festif, joyeux, tout le monde est là pour s’amuser et prendre du bon temps. Un peu de douceur dans ce monde de bruts ! Pour ce brunch, nous allons voyager à travers les plus grands carnavals du monde: du Brésil à l’Italie en passant par la Nouvelle-Orléans.

Ce brunch est composé de: d’un jus de goyave, d’une salade colorée au poulet cajun grillé, de brochettes de roulés de crêpes nutella & framboise et d’une petite soupe aux suprêmes d’orange, menthe & amandes.

Le Brésil m’a donné beaucoup de fil à retordre et j’ai finalement opté pour la simplicité avec un jus de goyave (tout prêt) pour le côté exotique. La Nouvelle-Orléans est représentée par ma Salade colorée au poulet cajun grillé, la France avec les roulés de crêpes et enfin la Soupe aux suprêmes d’orange pour l’Italie (quelques explications supplémentaires en fin d’article).

Salade colorée au poulet cajun grillé:

Depuis quelques temps, le mélange d’épices cajun est mon nouveau mélange préféré ! Il est bien dosé et efficace en cuisine. Sans parler de toutes les saveurs qu’il apporte au plat.

– Blanc de poulet
– Mélange d’épices Cajun

– Radis
– Graines de tournesol
– Avocat
– Poivron
– Tomates cerise
– Salade Feuilles de chêne (ou autre variété)
– Oignon rouge
– Vinaigre balsamique
– Huile olive
– Sel & poivre

Commençons par la marinade du poulet. Dans un plat, versez quelques filets l’huile d’olive puis disposez vos blancs de poulet en les badigeonnant bien avec l’huile. Rajoutez les épices cajun sur le poulet de part et d’autre puis couvrir pour une petite heure. Lorsque vous êtes prêts, sortez le grill, et mettez à cuire vos blancs de poulet. A chaud, coupez le poulet en petites tranches sur une planche à découper.

 

Après avoir bien rincé votre salade, coupez les radis, l’avocat, le poivron, les tomates cerise et l’oignon rouge. Assemblez tout ça dans l’assiette, rajoutez les graines de tournesol puis assaisonnez avec un trait d’huile d’olive, un trait de vinaigre balsamique, du sel et du poivre. Enfin, dressez vos petites tranches de poulet par dessus.

 

Soupe aux suprêmes d’orange, menthe & amandes:

 

C’est peut être ma recette coup de cœur de ce brunch, et ô pourtant tellement facile à réaliser. C’est la recette idéale pour un dessert frais & équilibré, et pour faire le plein de vitamines en cette sombre période de microbes.  De plus, j’ai trouvé que l’orange se mariait à merveille avec la menthe… une véritable découverte de saveurs. Enfin, l’amande va venir apporter un peu de croustillant. Comptez une orange par personne.

– Orange
– Menthe
– Cannelle
– Amandes effilées
– Miel

Commencez par lever les suprêmes d’orange, et dressez les directement dans un ramequin. Ce qu’il va vous rester entre les mains (les membranes..) sont encore gorgées de jus, bien sûr ne jetez pas avant d’en avoir récupéré le précieux jus que vous allez presser entre vos doigts directement dans une petite casserole. Rajoutez un filet de miel, de la menthe ciselée en petits morceaux et un tout petit peu de cannelle en poudre. Faites chauffer quelques secondes sur le feu, et versez le jus chaud sur les suprêmes. Terminez ce dessert en ajoutant quelques amandes effilées par dessus.
Brochettes de roulés de crêpes:

 

Toujours la même recette pour la pâte à crêpes (cliquez-ici), et ensuite il suffit de garnir avec la sauce de votre choix. J’ai choisi nutella pour l’une, confiture de framboises pour l’autre. Bien sûr on peut décliner à souhait. Il suffit juste ensuite de rouler votre crêpe, et de découper des petits tronçons que vous enfilerez ensuite sur un pic à brochette ou pic décoratif. C’est facile et amusant si vous le faites avec des enfants.

 

Organisation:

Afin de gagner du temps le matin, j’ai préparé mes crêpes et mon poulet la veille. D’ailleurs j’ai servi l’un de mes blancs de poulet découpé en tranches à même la planche à découper; c’est parfait pour un tapas un peu épicé. Le lendemain matin, j’ai juste eu à faire la soupe d’oranges, la préparation des légumes pour la salade et les roulés de crêpes.

BONUS

Le masque vénitien est présent sur ma table, mais c’est pourtant Ivrea qui est mise à l’honneur aujourd’hui. Ivrea est une petite ville des alpes italiennes, située à mi-chemin entre Aosta & Turin, célèbre en Italie pour sa bataille d’orange au moment du Carnaval, la bataille de nourriture la plus importante du pays. Au Moyen-Age, une fille de meunier se serait rebellée contre le baron de l’époque, en refusant de se soumettre à lui pour le « jus primae noctis » (la première nuit de noce), le peuple se révolta a son tour, et une grande bataille éclata. Pour représenter cette bataille, le peuple attaque les chars de l’armée et le baron à coup d’oranges lors du carnaval… Cette fille de meunier (transformée en meunière) a marqué les esprits, et est devenue la figure emblématique de ce carnaval. A son passage, elle est acclamée par la foule. Quant à l’origine des oranges, ils savent juste que c’était un fruit exotique à cette époque, il était noble et distribué en guise de récompense au peuple.

Attention quand même si vous participez à cette bataille, j’imagine que se prendre une orange en pleine face peut être douloureux…

Voilà, vous comprenez maintenant mon clin d’œil à l’Italie avec ma soupe aux suprêmes d’orange 🙂

Tagliatelles fraîches & poulet cajun aux 4 poivrons

Depuis quelques temps, j’ai une véritable obsession pour la cuisine de la Nouvelle-Orléans et c’est aussi une destination qui me donne très envie. Je me suis donc procurée les fameuses épices cajun (un mélange de thym, oignon rouge, ail séché, paprika, origan, poivre noir, graines de moutarde, piment fort & cumin), un mélange idéal pour les marinades de viandes, de poissons ou encore de sauces. Bref, vous l’avez compris, on peut en mettre un peu partout, et ça c’est cool !
Ingrédients:
– Tagliatelles fraîches
– blancs de poulet
– 1 oignon de taille moyenne
– 4 mini poivrons de couleurs différentes
– une dizaine de tomates cerises
– de la crème liquide ou crème semi-épaisse (voire un mélange des deux comme je l’ai fait)
– épices cajun
– sel & poivre
– huile d’olives
– persil plat
– 1 citron vert
Facultatif: noix de cajou
Préparation:
– Commencez par couper vos blancs de poulet en aiguillettes, puis saupoudrez-les généreusement d’épices cajun en mélangeant pour que ça soit bien homogène et réservez dans un coin…
– Ensuite, émincez tous vos légumes: d’un côté l’oignon, et de l’autre les poivrons et tomates et un peu de persil plat.
– Faites revenir l’oignon dans un filet d’huile d’olive sans les faire brûler. Une fois qu’ils sont devenus un peu transparents, rajoutez le mélange poivrons-tomates-persil, et mélanger en laissant mijoter sur feu doux.
– Au même moment, mettez vos blancs de poulet épicés dans une autre poêle avec également un filet d’huile d’olives en les retournant régulièrement pour bien les cuire. Une fois cuits, rajoutez la crème et baissez le feu. Laissez un peu réduire, et enfin faites chauffer vos tagliatelles (2 minutes de cuisson dans de l’eau frémissante).
– Enfin, mélangez les tagliatelles au reste de la préparation, et servez chaud en décorant de quelques feuilles fraîches de persil et une tranche de citron vert.

 

Bon appétit et à très vite pour d’autres recettes gourmandes

Salade de somen au poulet épicé & sa marinade au yuzu

Ces derniers jours, il fait particulièrement chaud à Kyoto… On est à 30-32°C chaque jour et ce n’est que le début du cauchemar. Kyoto semble être réputé pour être l’un des endroits les plus invivables à l’époque estivale… Ganbare ! Pour me rafraichir les idées, j’ai pensé qu’une petite salade de somen pouvait être agréable et je me suis franchement régalée. Pour ceux qui ne connaissent pas, les somen sont des nouilles très fines faites à base de farine de blé.
Ingrédients (pour deux personnes):
– des blancs de poulet
– des légumes émincés (moi j’ai utilisé un sachet avec un mélange de laitue, poivron, soja, carotte)
– 100g de somen
– quelques cacahuètes
– un sachet d’épices à tacos
– du jus de yuzu
– de quoi faire une vinaigrette (j’ai simplement utilisé huile d’olive, jus de citron, une pointe de jus de yuzu, sel et poivre)
– sel & poivre
Préparation:

– J’ai commencé par détailler mes blancs de poulet en petit morceaux, et je les ai laissés mariner dans du jus de yuzu environ 15-20 minutes.
– En attendant, vous pouvez faire vos somen deux minutes dans de l’eau frémissante, les rincer à l’eau froide et les laisser refroidir et égoutter quelque part.
– Il faut ensuite enlever le surplus de yuzu du poulet, et saupoudrer d’épices à tacos en mélangeant bien. Faites ensuite revenir le poulet dans une poêle avec une goutte d’huile de friture pendant une dizaine de minutes. Puis salez.
– Mélanger les somen avec les légumes, rajoutez quelques cacahuètes puis assaisonnez avec une vinaigrette, et enfin déposez les dés de poulets encore chauds sur les nouilles, et régalez vous sans attendre.

NB: La marinade au yuzu à vraiment attendri la viande, c’était parfait !

Bon appétit & Bon week-end

Aiguillettes de poulet au chutney d’abricots

Les 15kg d’abricots ramassés dans mon jardin touchent à leur fin, et je vous propose cette dernière recette cette fois-ci sucrée-salée: les aiguillettes de poulet au chutney d’abricots & airelles.
The 15 kg of apricots that I picked up in my garden come to an end and I give you today a last recipe: chicken strips with apricots/cranberries chutney.

 

Pour un pot de chutney (for 1 pot):
– 10 abricots / apricots
– 2 gousses d’ail / garlic cloves
– 50g de sucre roux / brown sugar
– 1 bel oignon frais / fresh onion
– quelques cranberries séchées / some dried cranberries
–  2 CS de vinaigre de vin d’échalotte / 2 spoons of vinaigar
– 1 CC de curry / 1 teaspoon of curry
– 1 CC de cannelle / 1 teaspoon of cinnamon
– 1/2 CC de piment de cayenne / 1/2 teaspoon of Cayenne pepper
– sel, poivre / salt & pepper

Préparation:

On fait chauffer à feu doux nos abricots dénoyautés avec l’oignon coupé grossièrement, on rajoute l’ail, le vinaigre, le curry, la cannelle, le piment, le sel et poivre (pas forcement nécessaire puisqu’il y a déjà le piment). On laisse ensuite compoter pendant 20 bonnes minutes en mélangeant régulièrement pour éviter que le fond accroche. Entre temps, on fait bouillir un pot à confiture (ou bien on le nettoie bien à l’eau chaude), puis une fois que notre chutney est prêt, on le met en pot, on le referme bien et on le retourne sur un essuie-tout pour faire le vide dans le pot. Une fois le tour bien refroidi, on peut le conserver au frigidaire.
We bake the pitted apricots with the onion on low heat, we add garlic, vinaigar, curry, cinnamon, pepper & salt. We let on heat for 20 minutes and we often mix to avoid that the preparation burns in the bottom of the pan. In another pan, we heat an empty jam pot (or we wash it in hot water), and once the chutney is ready, we put it in the pot, we close it and we upturn the pot. Once it’s cold, we can keep it into the fridge.

Pour les aiguillettes de poulet (pour deux personnes) / Chicken strips (for two)
– 7 aiguillettes de poulet / chicken strips
– une noisette de beurre et une goutte d’huile d’olive / a knob of butter and a drop of olive oil
– sel, poivre / salt & pepper

Préparation:

On fait revenir nos aiguillettes dans une noisette de beurre et une goutte d’huile l’olive. On rajoute sel et poivre et on les sert accompagnées du chutney et d’une salade de roquette avec un filet d’huile d’olive.
We brown the strips into a knob of butter and a drop of olive oil. We add salt & pepper, and we serve with the chutney and rocket salad.
Mon avis / My point of view:
Plutôt ravie de ce premier chutney ! Il s’accompagne aussi très bien sur des toasts de chèvre.
I’m proud about this first chutney ! I also tried on a toast with goat cheese: it was delicious.